Aller au contenu principal

Une vente de printemps en demi‑teinte

Vente de reproducteurs bovins limousins et charolais.

Au premier plan, Mickey, taureau vendu à un grand sélectionneur Italien.
Au premier plan, Mickey, taureau vendu à un grand sélectionneur Italien.
© CCBE

La section Reproducteurs Limousins de CCBE organisait sa désormais traditionnelle vente de printemps de jeunes taureaux inscrits au HBL de 12 à 18 mois le 10 mars 2017 sous la responsabilité des deux commerciaux Nicolas Chaulet et Régis Desfougeres.
Comme chaque année, le choix des jeunes taureaux visait avant tout à présenter des animaux à fort potentiel avec un bon compromis entre la morphologie, notamment la conformation, et le pedigree des ascendants (index, qualifications, potentiel de croissance, etc.) tout en mettant l’accent sur un critère essentiel : les facilités de naissance. En effet, les élevages s’agrandissant au détriment de la surveillance des vêlages, les acheteurs portent une attention particulière à ce critère.
Cette année un panel de 20 jeunes taureaux de qualité, provenant de 11 élevages sélectionneurs de CCBE, étaient proposés à la vente.
La vente s’est déroulée devant un nombreux public d’éleveurs et d’acheteurs, preuve que les éleveurs attachent un intérêt particulier à l’amélioration génétique de leur cheptel. La vente a connu une réussite mitigée avec certes un taux de vente satisfaisant (75 %) mais avec des enchères qui peinaient à décoller, pour atteindre au final un prix moyen de 2 410 euros. Le manque de trésorerie dans les fermes s’est fait cruellement sentir.
La majorité des jeunes taureaux commercialisés sont restés pour travailler dans la Creuse (11), les autres sont repartis en Saône-et-Loire (3), tandis que Mickey, l’animal le plus jeune de la vente va se diriger vers l’Italie puisqu’il a été acheté par Interlim pour un grand sélectionneur Italien. Ce dernier provenait du Gaec Courtitarat de Saint-Dizier-la-Tour (23).
Une rapide analyse du panel d’acheteurs prouve que CCBE a su fidéliser une clientèle pour ce genre de manifestation puisque 80 % des clients sont des acheteurs réguliers et 67 % sont adhérents à CCBE. Hormis celui exporté en Italie, 2 autres jeunes taureaux ont été acquis par des sélectionneurs creusois.
L’enchère record s’est élevée à 3 008 euros pour l’animal Logo né au Gaec du Villard de Royère-de-Vassivière (23), un élevage très souvent à l’honneur lors des rassemblements et à la Station de Lanaud. Ce magnifique jeune taureau est parti au Gaec du Grand Blessac, sélectionneur à Sardent (23), séduit par cet animal exceptionnel dans sa morphologie.
CCBE tient à remercier Pascal Goulouzelle, sélectionneur à La Souterraine, pour avoir exposé Joyeux, jeune taureau qui a obtenu le 2e prix de section au Salon International de l’Agriculture à Paris en février 2017.
La coopérative remercie également l’ensemble de ses éleveurs pour la qualité de leur travail, les acheteurs venus en nombre pour cette vente de printemps, ainsi que le personnel de CCBE pour leur collaboration, et vous donne rendez-vous pour sa prochaine vente d’automne à la mi-septembre 2017.
La manifestation s’est achevée par une chaleureuse collation afin de parachever la réussite de cette vente.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière