Aller au contenu principal

Une section toujours proche du podium

L’Assemblée Générale de la section Creuse du Herd-Book Limousin (HBL) s’est tenue lundi 8 octobre à la salle polyvalente de Saint-Agnant-de-Versillat. Autour du président de section, Daniel Peyrot, éleveur à Vallière, étaient présents Jean-Marc Alibert, président national, David Delgoulet, chef de service, et David Beaudiment, inspecteur en charge de la zone.

© CB

Le nombre d’adhérents au Herd-Book Limousin continue de décroître (-0,7 %) mais de façon moins forte que sur la campagne précédente, portant le nombre total d’adhérents en cette fin de campagne 2017-2018 à 1 482, soit 10 de moins que sur la dernière campagne. L’expertise et la compétence en génétique limousine de l’équipe du HBL est sans doute à l’origine de cette baisse contenue, car, dans le même temps, les adhérents connaissent une conjoncture économique incertaine qui ne favorise pas le remplacement de la population d’éleveurs. Au total, 39 nouvelles adhésions pour 49 démissions, majoritairement dues aux cessations d’activité générale ou d’élevage, à l’arrêt du contrôle des performances, au regroupement des cheptels ou pour des raisons diverses. La section Creuse, quant à elle, compte 102 adhérents sur la campagne écoulée, soit un effectif quasiment stable par rapport à la précédente campagne.

Les vaches cotisantes
D’un peu moins de 50 000 en 2000, le nombre de vaches cotisantes s’établit à 71 613 (-2,2 %) sur la dernière campagne. Le nombre de vaches cotisantes suit donc la même courbe que le nombre d’adhérents, même si cette baisse reste extrêmement contenue. Celle-ci s’explique par le départ de troupeaux aux effectifs importants. Par ailleurs, l’augmentation de la taille des troupeaux ne compense plus la perte de troupeaux adhérents. La section Creuse compte 7 115 vaches cotisantes, soit une évolution de -2 %, ce qui la place au quatrième rang national. Le taux de cotisation est quant à lui parmi les meilleurs à 74 %.

La certification
Après une précédente campagne marquée par une forte hausse, le nombre de femelles certifiées HBL continue d’augmenter (4,4 %). La certification des mâles renoue elle aussi avec une courbe ascendante (+3,9 %). Cette campagne se révèle donc plutôt encourageante au regard du nombre d’animaux certifiés sur l’ensemble du territoire. Le nombre de femelles certifiées à titre initial ainsi que celui des vaches enregistrées augmentent également cette campagne. Par ailleurs, et même si le nombre de vaches enregistrées augmente de 50 % à nouveau, il reste peu élevé (1 443). L’accent va donc être mis sur le fait que le livre est toujours ouvert aux femelles limousines non issues de parents certifiés HBL. La section Creuse a fait certifier sur la campagne 703 mâles (-4%) et 1 766 femelles (-13 %). Le total est de 2 469 animaux certifiés soit le quatrième rang national et 10 % de l’activité nationale.

Le pointage
L’équipe des inspecteurs a largement assuré ce service auprès de tous les adhérents, toutes les femelles de renouvellement ayant été une nouvelle fois pointées sur une période de 3,5 mois. Sur cette campagne, 24 627 génisses ont été pointées, soit un effectif quasi-stable par rapport à la campagne précédente avec une légère diminution de 598 génisses. Cette baisse étant concomitante à la diminution du troupeau France. Pour la section Creuse, le pointage a porté sur 1 855 génisses.

La station nationale de qualification de Lanaud
594 veaux sont entrés sur la campagne, dont 216 qui proviennent de la région Limousin (36 %), 378 hors région Limousin (64 %) et un veau en provenance du Luxembourg. Au total, 246 veaux sont ressortis qualifiés Espoir et 238 reproducteurs junior (RJ). 84 % des veaux Espoir se sont vendus le jour de leur mise en vente à 3 155 € de moyenne et 99 % à une moyenne de 5 422 € chez les RJ, chiffres en nette hausse et pour les taux de vente et pour les moyennes de prix, faisant de la campagne 2017-2018 celle de nombreux records. Records qu’a également confirmé la deuxième vente des génisses de Lanaud, avec 100 % de taux de vente et un prix moyen en hausse de près de 900 € à 3 974 €. Au total ce sont 63 veaux et 16 génisses qui sont partis à l’export. Les éleveurs de la section Creuse ont apporté 47 veaux à la station dont 21 ont été qualifié Espoir et 14 RJ. Par ailleurs, les éleveurs originaires de la section se sont portés acquéreurs de 44 veaux à la station de Lanaud : 30 Espoirs et 13 RJ, ce qui place les éleveurs de la section à la troisième place nationale des acheteurs Espoir et RJ, et deuxième place des acheteurs de RJ.

Vaches et taureaux qualifiés
Le nombre de femelles qualifiées reproductrices (RR) et reproductrices recommandées (RRE) se stabilise sur cette campagne. Le nombre de taureaux qualifiés sur la descendance en ferme augmente avec 178 taureaux qualifiés RR VS tandis que 32 taureaux ont été qualifiés RRE VS en France. Dans la section Creuse, 177 femelles ont été qualifiées RR et 48 RRE. Du côté des mâles, 20 ont été qualifiés RR VS et 2 RRE VS.

Exportation
Avec 2 373 pedigrees édités sur la campagne, on assiste à une progression qui se poursuit par rapport aux quatre campagnes précédentes. Cette évolution montre que quand le sanitaire est en ordre, l’intérêt pour la génétique limousine est important. Les principaux importateurs de cette génétique à haute valeur ajoutée sont les espagnols, les italiens, les hongrois, les lituaniens, les polonais, les roumains et les suisses. Viennent ensuite la Belgique, la Bulgarie, le Portugal, la Grande-Bretagne, le Luxembourg et l’Allemagne.
Après ce bilan de l’exercice accompagné du compte-rendu du Président de section, plusieurs thèmes ont été abordés témoignant du positionnement précurseur de la race limousine et suscitant l’échange avec les éleveurs sélecteurs présents : la gestion des particularités génétiques à l’exemple du palais-fendu, un service à la carte et toujours au plus près des besoins des éleveurs au HBL, être un relais de promotion de l’élevage et de la race limousine à travers les réseaux sociaux. Un repas convivial était organisé pour le déjeuner entre éleveurs, suivi de la visite de l’élevage de M. Pascal Josse, président du syndicat des éleveurs limousins de Creuse, à Saint-Agnant-de-Versillat.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière