Aller au contenu principal

Une année 2018 qui s’annonce bien remplie pour le sous-préfet de Florac

Arrivé il y a plus d’un an maintenant, François Bourneau, sous-préfet de Lozère a souhaité revenir sur l’année 2017 et faire part des nombreux projets de l’arrondissement floracois pour l’année 2018.

Francois Bourneau, sous-préfet de l’arrondissement Florac.
Francois Bourneau, sous-préfet de l’arrondissement Florac.
© Nancy Sagnet

Depuis qu’il est arrivé, Francois Bourneau, sous-préfet de l’arrondissement Florac s’est emparé de nombreux sujets. Le secteur agricole est un secteur fort sur le département de la Lozère. Il « représente 10 % de l’activité », précise-t-il. C’est un territoire de montagne avec de nombreuses spécificités « c’est pour cela que les aides Pac sont nécessaires pour aider les agriculteurs en matière de développement économique pour qu’ils puissent vivre de leur métier. Nous avons donc proposé plusieurs motions avec Mme la préfète », continue le sous-préfet.
Dans les Cévennes, les pratiques agricoles évoluent. « Depuis une dizaine d’années, nous constatons une augmentation du nombre de bovins par rapport à l’effectif d’ovins », poursuit-il. En cause : la prédation. Par conséquent, le territoire s’embroussaille et est sujet à des risques d’incendies. La préservation du paysage pastoral est aussi remise en cause. Il est donc capital pour le parc national de préserver les pratiques pastorales et la qualité des paysages pour le maintien du PNC au patrimoine mondial de l’Unesco.

Suite de l'article à lire dans Réveil Lozère n°1451, du 15 mars 2018, en page 4.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière