Aller au contenu principal

Un temps d'échanges privilégié entre les éleveurs et leur coopérative

La coopérative XR Repro organisait sa dernière assemblée de section le 1er février à St Just près Brioude. 
Au programme : bilan d'activité, les nouvelles offres de services et sécuriser les performances des élevages.

Les intervenants de l'assemblée de section organisée à St Just près Brioude : Jacky Martin, Thiphaine Didry, Virginie Garnier, Flora Gomez et Julien Segalen.
Les intervenants de l'assemblée de section organisée à St Just près Brioude : Jacky Martin, Thiphaine Didry, Virginie Garnier, Flora Gomez et Julien Segalen.
© © HLP

Le 1er février, les éleveurs adhérents du territoire des Monts et Vallées d'Auvergne étaient invités à participer à la dernière assemblée de section organisée à St Just près Brioude par la coopérative XR Repro.
"L'année 2024 commence sur l'annonce d'une belle dynamique de croissance pour la coopérative" a indiqué le directeur Julien Segalen avant de présenter les grands chiffres de l'activité 2022-2023. Le chiffre d'affaires de ce dernier exercice a progressé de plus de 4%, pour atteindre 17,8 M d'euros, en raison d'un développement de l'activité. Rappelons que la coopérative avait choisi de ne pas augmenter les tarifs de ses services malgré la forte inflation subie par tous : "un acte engagé pour soutenir l'ensemble des éleveurs" soulignera le directeur.
 

"L'activité augmente de toute part"


Au sein d'XR Repro, "l'activité augmente de toute part" : +3,61% pour XR Performa, +3,75% pour XR Créa et +5,70% pour XR Optima. Alors que la restructuration agricole est en marche et que la coopérative ne peut échapper à cette évolution baissière, ses choix orientés sur l'innovation portent leurs fruits aujourd'hui : "La preuve est faite que les services à forte valeur ajoutée proposés par XR Repro correspondent bel et bien à la demande des éleveurs". Pour preuve : Semences sexées (+5,8%), pose d'embryons (+26%), Xtremia (+24%), génotypage (+26%), échographies constat de gestation (+4,1%), échos aptitude (18%), echos jour de l'IA (19%). S'ajoute une belle progression du monitoring (+25%) et de Opti'menu (+5%).
XR Repro est la 6ème coopérative de France pour l'insémination (IA) premières en bovins (135 483 IAP soit une évolution de -3% contre -2.5% en France). L'activité suivi de reproduction est en pleine croissance en particulier les synchros (+21,4%), les échos aptitude (+18,3%) et les échos JIA (+19,4%). Le génotypage séduit de plus en plus les éleveurs avec une activité en hausse de +16% ainsi que la semence sexée (+7% en montbéliarde et +6% en holstein) et les embryons (+22.5%). En caprins, le suivi reproduction affiche une légère régression.
XR Repro continue à développer sa Recherche & Développement à travers sa commission XR&D, ce qui l'a conduit à mettre en place en 2022 le domaine d'activité XRSE pour développer des actions visant à améliorer la sécurité dans les élevages ; un thème qui a été abordé lors de ces assemblées de section (voir dans cette page). La coopérative s'investit également dans la transition numérique avec le domaine d'activité transversale XR 2i.
La coopérative n'ayant pas vocation à faire des bénéfices, elle s'appuie sur "My XR Win" pour redistribuer les résultats excédentaires aux éleveurs. "Cette année, c'est une enveloppe de 200 000 euros supplémentaires qui a été attribuée au programme fidélité. Le budget passe à 510 000 euros, soit 2,8% du chiffre d’affaire qui sera redistribué aux adhérents" a signalé Nadine Chandès, responsable financer et informatique dans une vidéo diffusée aux adhérents présents.


Dernières nouveautés


Ces assemblées de section sont l'occasion pour les adhérents de découvrir les dernières nouveautés lancées par leur coopérative que sont : la nouvelle offre génétique XR Créa (GENotypage ;  GENoscope - visite de rendu de génotypage au troupeau ; GENération - nouveau logiciel d'accouplement) ; la sécurité en élevage avec XRSE (sécurité), XR2i (informatique), XR&D (innovation) et XR infini pour les jeunes adhérents, associé à un projet de création d'un Club infini pour l'autome 2024.
L'après-midi, les réunions de secteurs se sont poursuivies sur une exploitation, l'occasion rêvée de découvrir de manière concrète l'offre de services de la coopérative. Sur le territoire des Monts et Vallées d'Auvergne, c'est le Gaec de la Cartalade à Mercoeur qui ouvrait ses portes.
 

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière