Aller au contenu principal

Meilleur apprenti de France
Un floracois en finale nationale

Apprenti à la boucherie charcuterie Martin à Florac, Antony Parrot qui exerce ce métier avec passion, s’est qualifié pour la finale nationale.

Antony Parrot, sélectionné pour la finale nationale du meilleur apprenti de France, se prépare avec passion à exercer le métier de boucher.
Antony Parrot, sélectionné pour la finale nationale du meilleur apprenti de France, se prépare avec passion à exercer le métier de boucher.
© Marie-Pascale Vincent

Après un BEP et un bac pro en commerce, un expérience dans l’immobilier, Antony Parrot, a découvert le métier de boucher lors d’un job d’été.

«En fin de saison, un de ses employés venant de le quitter, Gilbert Martin m’a proposé une place d’apprenti, j’ai accepté immédiatement. Plus j’avance dans la formation, plus le métier me plait. Contrairement aux idées reçues, le travail de la viande exige un boulot soigné, précis, c’est un métier artistique.»

En deuxième année de CAP au CFA de Mende, sur une suggestion de son professeur principal, Robert Pradeille, le jeune homme s’inscrit aux sélections régionales du concours du meilleur apprenti de France (MAF), organisé par la confédération française de boucherie, charcuterie et traiteurs avec la participation de l’interprofession. Des sélections qu’il remporte devant neuf autres candidats, issus de tout le Languedoc-Roussillon.

À lire dans le Réveil Lozère n°1197 du 21 février, en pages 4.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière