Aller au contenu principal

Rugby
Rugby - Deux élèves du lycée agricole Pompidou en équipe de France

Guillaume Duval et Quentin Claveyrolles ont joué le 11 mai leur premier match international contre la Suisse (victoire 38 à 10).

Guillaume Duval et Quentin Claveyrolles.
Guillaume Duval et Quentin Claveyrolles.
© J.-M.A

Le rugby est une culture dans le Cantal. C'est donc naturellement que des sections sportives se créent. Le lycée agricole Georges-Pompidou d'Aurillac a franchi le pas voilà quelques années. Pari payant puisque deux de ses pensionnaires viennent d'être sélectionnés en équipe de France. Julien Rousson peut être un professeur heureux. L'actuel responsable de la section sportive du lycée agricole a non seulement envoyé deux de ses protégés en équipe de France des lycées agricoles, mais il a également qualifié sa section pour les championnats de France.

Un plaisir et un honneur

Guillaume Duval est élève en terminal Bac pro. Pilier de la section sportive et licencié à Riom, il a appris avec grande satisfaction sa sélection. "On a été réunis durant trois jours à Grenoble. Nous étions 22 en tout, venus d'un peu partout et c'était vraiment une très belle expérience." Au-delà de la découverte d'un groupe, de la mise en condition au travers des présentations, des entraînements, "c'était la possibilité offerte de vivre un truc qu'on ne vit pas tous les week-end. Porter le maillot de l'équipe de France, chanter la Marseillaise, c'est tout de même quelque chose, même si je n'étais que remplaçant. Mais je suis rentré à la mi-temps". Titulaire, Quentin Claveyrolles l'était lui. Le centre de 19 ans de Saint-Paul-des-Landes, sous tutorat avec le Stade aurillacois et en terminale S au lycée, a lui aussi passé un moment exceptionnel en Isère. "Ce que je retiens vraiment, c'est la superbe ambiance qui s'est créée dans ce groupe. Personne ne se connaissait au départ et puis la cohésion a été parfaite, la sauce a bien pris. Une sélection, c'est la récompense d'une année de travail. Forcément on apprécie quand ça nous arrive." Les Français de l'agriculture ont au final battu leurs homologues suisses 38 à 10. Avec le sentiment du devoir accompli, Guillaume et Quentin précisent aussi "que certains joueurs de cette équipe étaient issus de clubs comme Agen, Tarbes..." C'est dire si la formation initiée au lycée agricole prend toute sa dimension. Car au-delà des prochains championnats de France UNSS à Toulon, ce sont aussi des catégories cadets et juniors qui se sont illustrées en avril du côté de Nîmes. Et là, la confrontation était toute autre parmi l'élite des lycées agricoles (Auch, Pau, Albi, Clermont, Nîmes). "Nous sommes un peu déçus pour nos cadets qui ont fini quatrièmes sur six. Ils pouvaient faire mieux car c'est vraiment un super groupe et je pense que nous entendrons parler de certains d'entre eux à l'avenir", estime même Julien Rousson.

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière