Aller au contenu principal

Miss Montbéliarde
Rolympoise de J.Paul Soulier, sacrée Miss 2023 parmi 79 concurrentes

Ce week-end à St-Paulien, s'est déroulée la grande fête de la Montbéliarde, le concours d'élégance
Miss Montbéliarde avec plus de 2 000 visiteurs.

La plus belle ce dimanche à St Paulien, c'était Rolympoise sacrée Miss Montbéliarde 2023.
La plus belle ce dimanche à St Paulien, c'était Rolympoise sacrée Miss Montbéliarde 2023.
© © Patrice Boit

La Montbéliarde a, cette année encore, réussi son show devant un public toujours plus nombreux et passionné. Ils étaient plus de 2 000 à déambuler dans les allées autour des stalles où étaient installées les vaches avant et après concours, ou massés autour du ring. Une participation qui s'intensifie chaque année.
Et les festivités se sont déroulées dans une très bonne ambiance, avec un passage rythmé des différentes sections, un intermède toujours aussi apprécié avec le défilé de l'avenir, et bien sûr le moment fort de l'élection des meilleures mamelles, de la Miss et de ses dauphines. "Je suis ravi, nous dit Jean-Claude Rolly président de Montbéliarde Haute-Loire. Il y a eu beaucoup de monde, beaucoup de jeunes et une très bonne ambiance".

79 prétendantes
Cette année, 79 primipares venues d'autant d'élevages, puisque la règle impose une seule vache par exploitation, étaient en lice. Là aussi, une très forte participation : "c'est la 3ème en terme d'effectif depuis que la Miss existe, hormis les 2 anniversaires. (10 ans et 20 ans)" souligne Patrice Boit animateur de Montbéliarde Haute-Loire. "Les éleveurs viennent d'eux-mêmes, renchérit Jean-Claude Rolly. La Miss, c'est un concours simple et c'est donc bien pour une première participation, pour essayer. Ensuite, le virus prend…". Cette année, sept élevages ont participé pour la première fois à cette manifestation.
Autre point très positif, c'est la présence de nombreux jeunes. "Nous avons beaucoup de jeunes motivés. Ils échangent entre eux à l'école ou ailleurs, et se challengent pour amener une vache. On note un réel engouement de la part des jeunes pour les concours et en particulier pour la Miss" souligne l'animateur. Sentiment partagé par le président, qui aime lire la passion dans les yeux des plus jeunes, prêts à suivre les traces de leurs parents et grand-parents.

Des élevages moins connus
La mission de juger cette Miss 2023 revenait à Vincent Fernandez accompagné de son ringman Gaëtan Laprevote, tous deux de Haute-Saône et du même village Venisey ; la veille, ce binôme était dans le Cantal pour juger la Miss cantalienne, avec missions inversées.
Il a fallu attendre 18h pour le sacre. Et c'est Rolympoise élevée par Jean-Paul Soulier de Jullianges, qui remporte le titre de Miss Montbéliarde 2023, convoité par les 79 prétendantes. Pour l'accompagner sur le podium, le juge a nommé Rafaela du Gaec du Haut-Allier de Siaugues-Sainte-Marie, première dauphine, Roumanie du Gaec Élevage Négron de Bains 2ème dauphine, Rome EJ du Gaec Élevage Jammes de Chaspuzac 3ème dauphine, et Pomme du Gaec du Pays de Lafayette à Chavaniac-Lafayette 4ème dauphine. Une très belle brochette des plus belles vaches montbéliardes que l'on trouve dans les élevages de Haute-Loire. Pour compléter le tableau, le titre de Miss Grande mamelle 2023 revient à Ronny du GAEC des 3 Étangs à St Julien d'Ance.
Soulignons, que Miss Montbéliarde et Miss Grande mamelle 2023 appartiennent à des élevages moins habitués aux podiums que d'autres. C'est la preuve que ce concours est ouvert à tous les élevages et que la qualité n'est pas réservée à une élite ; l'excellence peut être dans toutes les fermes, comme le dit Patrice
Boit : "dans chaque exploitation, il y a une bonne vache". Le président de Montbéliarde Haute-Loire a félicité tous les éleveurs qui ont joué le jeu et présenté une vache pour ce concours d'élégance de la race montbéliarde.
Outre le concours de la Miss, l'autre temps fort de la journée, est sans nul doute le défilé de l'Avenir qui réunissait 20 jeunes veaux conduits avec application et sérieux par de jeunes agriculteurs et agricultrices en herbe pour le plus grand plaisir de leurs familles. Année après année, le public reste sous le charme de ces duos insolites.
Pour marquer le coup, tous les éleveurs qui présentaient une primipare ont reçu une plaque offerte par XR Repro. De même ceux qui participaient pour la première fois, ont aussi reçu une plaque. Au cours de la journée, les organisateurs n'ont pas manqué l'occasion de mettre en avant les nombreux partenaires du monde de l'élevage, sans qui de tels événements ne pourraient avoir lieu. Ainsi, cette année, le lycée de Brioude-Bonnefont s'est investi en proposant des sandwichs et crêpes et les JA de Haute-Loire et le Service de Remplacement ont organisé une tombola. Le président Rolly, fier d'avoir obtenu l'organisation du Concours national Montbéliard en 2026 au Puy, se prépare déjà à cet événement. "Nous voulons mobiliser, et en particulier les jeunes. C'est pourquoi, nous nouons ce type de partenariat. De même, nous incitons les jeunes à organiser des comices, pour mobiliser les éleveurs et faire connaître l'agriculture. Ce sont des événements assez simples à organiser et pas trop coûteux". Et de conclure, "nous devons monter en puissance au cours de ces 3 années pour arriver bien prêts en 2026, avec des personnes motivées et passionnées".
 

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière