Aller au contenu principal

Emploi
Quel contrat pour un job d’été en agriculture ?

L'été est la période propice à l'embauche de jeunes pour une courte durée, y compris dans le domaine de l'agriculture.
Des règles s'imposent.

Le contrat à destination des jeunes et qualifié de « job d’été » sera  obligatoirement un CDD.
Le contrat à destination des jeunes et qualifié de « job d’été » sera obligatoirement un CDD.
© © Freepik

L'été arrive, les jeunes ont fini leur année d'étude et sont à la recherche d'un "job d'été" pour se faire un peu d'argent, une expérience, et s'ouvrir à d'autres horizons. Les métiers de l'agriculture peuvent les intéresser. Mais attention, pour ces emplois de courte durée à destination des jeunes, une réglementation s'impose. Nous faisons le point avec le Pôle Emploi Agricole départemental.
 

CDD obligatoire
Le contrat destiné à palier soit une absence pour congés soit pour venir renforcer les effectifs pour un accroissement temporaire ou saisonnier d’activité, et qui est à destination des jeunes et qualifié de « job d’été » sera obligatoirement un CDD.
Salarié à part entière, le jeune bénéficie des droits et obligations de tout titulaire de contrat à durée déterminée. Cependant, l’indemnité de précarité n’est pas due en fin de contrat lorsque le jeune suit effectivement un cursus scolaire ; elle est en revanche due lorsque le jeune vient d’achever sa scolarité ou ses études universitaires ou lorsque le contrat est conclu pour un période excédant celles des vacances. En outre, si le jeune a moins de 18 ans, des dispositions spécifiques en matière de durée de travail et de rémunération lui sont applicables.

Majeur ou mineur ?
Il faut distinguer le salarié majeur du salarié mineur.
Pour un majeur, la rémunération sera au moins égale au SMIC horaire soit à 11,52 € brut. Le repos entre 2 journées de travail doit être a minima de 11 heures consécutives, et un repos de 35 heures consécutives par semaine (ex : du vendredi 20h au lundi 6h).
Les obligations de l’employeur seront exactement les mêmes que pour les autres salariés, sauf pour la rémunération qui peut être inférieure si le salarié est mineur. Pour un mineur de moins de 17 ans, elle ne peut être inférieure à 80% du SMIC et de 90% du SMIC pour ceux entre 17 et 18 ans.

Pour toute information complémentaire, contactez le Pôle Emploi Agricole 43 au
04 71 05 89 98 ou par mail poleemploiagricole43@gmail.com

Les plus lus

Marin Paquereau se tient au milieu de ses vignes, au-dessus du village d'Ispagnac
Un nouveau vigneron à Ispagnac

L’association foncière agricole des coteaux des gorges du Tarn a aidé à l’installation d’un quatrième viticulteur à Ispagnac,…

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière