Aller au contenu principal

Mauriac attend son tour

Tour de France > Mercredi 6 juillet, partis de Limoges, les coureurs du Tour de France traverseront Mauriac aux alentours de 15 heurs, direction Le Lioran. La ville sera coupée en deux pendant plusieurs heures.

Durant 4 heures et demie, Mauriac sera coupée en deux de part et d’autre du boulevard Charles-de-Gaulle, de l’avenue Charles-Périé et de l’avenue Fernand-Taillandier.
Durant 4 heures et demie, Mauriac sera coupée en deux de part et d’autre du boulevard Charles-de-Gaulle, de l’avenue Charles-Périé et de l’avenue Fernand-Taillandier.
© L'union du Cantal

À Mauriac, même ceux qui boudent la Petite reine savent que la Grande boucle traversera leur ville mercredi 6 juillet. Impossible de l’ignorer ! Depuis plus d’un mois, des cyclistes en structure métallique escaladent les ronds-points, les commerçants décorent leurs vitrines avec des vélos et des photos du Tour, les enfants du centre de loisirs préparent une grande fresque et les Jeunes agriculteurs dessinent un vélo géant au Pommier, en bordure du boulevard Charles-de-Gaulle. Ceux qui se passionnent pour la 103e édition du Tour de France savent que cette cinquième étape marquera les premières grandes difficultés du parcours, le long des routes qui mènent au Lioran en passant par les cols de Néronne, du Pas de Peyrol, du Perthus et du Font-de-Cère.

Une étape piégeuse
Pas encore de la haute montagne, mais une étape “casse-pattes”, “piégeuse”, “toujours en prise”, “sans beaucoup de récupération”. Une étape à enjeux. La preuve ? L’un des favoris du Tour et leader de La Movistar, le colombien Nairo Quintana, a testé en catimini le parcours avec son équipe le lundi 20 juin, au lendemain de sa victoire à La route du Sud. Signe que quelque chose mijote sur le plus grand volcan d’Europe ?
En attendant, Mauriac s’organise pour le grand jour. Attendus en milieu d’après-midi, les coureurs, en provenance de Neuvic via le Pont de Saint-Projet, arriveront au lieu-dit La Besse entre 15 heures et 15 h 30, direction Mauriac, par l’entrée de ville, Route de Tulle. Après avoir emprunté le boulevard Charles-de-Gaulle, l’avenue Charles-Périé, l’avenue Fernand-Talandier, ils tourneront route d’Aurillac vers Anglards-de-Salers au rond-point de Lachaud, avant de prendre la direction de Salers, puis du Lioran, final de l’étape. Les spectateurs pourront voir s’affronter les coureurs au cours de deux sprints, le premier pour le Grand prix de la montagne (côte du Puy Saint-Mary, 3e catégorie) et le deuxième, sprint intermédiaire du jour, au carrefour du boulevard Charles de Gaulle vers l’intersection de la rue du lieutenant Charles-Martel.

La ville coupée en deux
Les Mauriacois, eux, sont invités à prendre leurs précautions : de 11h30 à 16 heures, tous les accès au circuit seront fermés, la ville sera coupée en deux. Aucun véhicule ne pourra emprunter le circuit, le stationnement sera interdit le long du parcours à partir de 7 heures. Les entreprises, les commerces, les services et les établissements devront donc prendre les mesures nécessaires. La sécurité sera assurée par 36 militaires de la Gendarmerie, autant de personnes de la commune et trois agents de la Garde républicaine. Au niveau des animations, l’association des commerçants de la rue de la République proposera des jeux pour les enfants au square Cassin à partir de 10h30. Autre point de ralliement, le parking du Carrefour (partenaire du Tour), pour le village régional Tour de France avec des animations gratuites pour les enfants, la retransmission de l’étape sur écran géant, des dégustations de produits locaux, etc. Enfin, pour clôturer cette journée pas ordinaire, les amoureux du cyclisme et du ballon rond ont rendez-vous au square Cassin pour un repas et la retransmission d’un match de la demi-finale de l’Euro 2016.

Les plus lus

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

De gauche à droite : Anthony Fayolle (SG) et Nicolas Merle (Président).
Un nouveau duo à la tête de la FDSEA de Haute-Loire

Jeudi 3 avril, le nouveau conseil d'administration de la FDSEA de Haute-Loire a élu président, secrétaire général ainsi que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière