Aller au contenu principal

A Marchastel, la réfection du four renforce l’attractivité du village de Bagilet

Le four banal de Bagilet fraîchement rénové devrait à la fois servir à renforcer le tourisme et permettre à la population locale d’improviser des fêtes gourmandes pour se retrouver.

Le four de Bagilet, terminé fin juin, a été inauguré lundi 13 août par Alain Marleix, secrétaire d’Etat, Jean-Yves Bony, député et Claude Flagel, maire de la commune.
Le four de Bagilet, terminé fin juin, a été inauguré lundi 13 août par Alain Marleix, secrétaire d’Etat, Jean-Yves Bony, député et Claude Flagel, maire de la commune.
© R. S.-A.
Comme le souligne avec lucidité le maire de Marchastel, Claude Flagel, “le four rénové de Bagilet cuira moins de pain qu’il n’en a cuit”... Mais qu’importe. Il contribue à rendre plus attractif ce village situé sur les hauteurs de la commune.
Bien sûr pour la fréquentation touristique, grâce notamment à cet itinéraire de grande randonnée qui passe à proximité et une vue époustouflante sur la vallée et sur le viaduc de Barajol. Attractif aussi pour les habitants même du village, dont le maire espère qu’ils se retrouveront autour du four. Il leur confie en outre une mission : celle d’entretenir et de conserver ce petit patrimoine communal.   
Lors de l’inauguration de ce four restauré, M. Flagel rappelait que cette opération n’a été rendue possible que grâce à divers partenaires financiers et la pugnacité d’une équipe de bénévoles conduite par Jean-Louis Chaumeil. Ce dernier ne cache pas que cette idée lui tient à cœur depuis 1992 !

Un “vieux” projet

Après une première rencontre avec l’Architecte des bâtiments de France, puis avec le président du Conseil général ; après les conseils prodigués par la Conseil en architecture urbanisme et environnement (CAUE du Cantal) et avec en poche un montage financier réaliste, les travaux pouvaient démarrer. Deux entrepreneurs locaux et de la main d’oeuvre bénévole ont œuvré jusqu’à fin juin. Le four n’est d’ailleurs pas suffisamment sec pour assurer les premières flambées et voir de nouveau de la fumée s’échapper de la cheminée. Ce qui n’était plus arrivé depuis le début du 20e siècle.
En saluant le “caractère exemplaire” de cette réalisation, le secrétaire d’Etat Alain Marleix n’en oublie pas moins les autres projets de la commune, dont une opération “Coeur de village”, au bourg.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière