Aller au contenu principal

Emploi
Limagrain ouvre ses portes aux étudiants

La semaine dernière, Limagrain a ouvert les portes de son siège social à plus de 550 étudiants et lycéens auvergnats pour leur faire découvrir la diversité des métiers au sein du groupe.

Un groupe d'étudiants échange avec des chercheurs lors d'un forum des métiers.
À travers divers ateliers thématiques, les lycéens et étudiants ont pu découvrir toute la palette des métiers exercés au sein de Limagrain.
© Mélodie Comte

C'était une première pour Limagrain. La coopérative auvergnate a ouvert durant deux jours les portes de son siège social à Saint-Beauzire, aux lycéens et étudiants. Un succès indéniable puisque plus de 550 d'entre eux ont répondu présent à cette invitation. Sur un parcours de visite de 2h30, ponctué de divers ateliers, ils ont pu découvrir la diversité des métiers qui participent à la vie de Limagrain, ici en Auvergne mais aussi à l'autre bout de la planète. Le groupe emploie près de 10 000 personnes à travers le monde dont plus de 2 200 salariés en AuRA. De la production agricole jusqu'à la planification en passant par la recherche et le développement, la vente et le marketing, la richesse des métiers de Limagrain est considérable. Ceci n'épargne toutefois pas le groupe des tensions propres à certaines professions.


Un groupe, mille métiers


Chaque année, Limagrain recrute entre 800 et 1 000 personnes sur tout type de contrat allant du CDI au stage et à l'alternance (hors saisonniers). Le groupe compte quatre grandes familles de métiers :
- la recherche et l'innovation (plus de 2 000 personnes),
- la vente et le marketing (plus de 2 000 personnes),
- la production et l'opération (plus de 3 500 personnes),
- les fonctions supports c'est-à-dire informaticiens, ressources humaines, juridique, finance… (environ 1 500 personnes).
Une grande diversité de métiers en raison de « notre très large activité qui commence de la production jusqu'à l'assiette des consommateurs, sans oublier le potager » précise Valérie Moncérat, directrice Marque Employeur et diversité à Limagrain. 

« Cette multiplicité des profils est peu connue et nous voulions la partager. » 
 

Dans un marché de l'emploi en tension, Limagrain rencontre peu de difficultés assure Valérie Moncérat. Toutefois, la directrice admet que certains postes sont difficiles à pourvoir tels que sur l'informatique, la maintenance et sla production industrielle.


Opportunités d'emploi


Du côté des lycéens et étudiants en visite lors de ces portes ouvertes, ce fut surtout l'occasion de découvrir l'éventail d'activités et des expertises du groupe Limagrain. Lycées agricoles (Marmilhat, Breuil-sur-Couze), Hall 32, ESC de Clermont, Polytech, lycée Sidoine Apollinaire, l'Université de Clermont ou encore SIGMA (école d'ingénieurs spécialisés en mécanique), le profil des visiteurs est aussi varié que les activités de Limagrain. Un forum des métiers leur a également permis de découvrir les offres de stage et d'alternance ainsi que les offres d'emploi. « La participation de recruteurs et d'experts métiers permet d'enrichir les échanges et de répondre précisément à toutes les questions. Certains élèves sont mêmes venus avec leur CV » explique Valérie Moncérat.
L'initiative a été appréciée des participants et notamment de Sébastien Lageix, enseignant chercheur au département de génie biologique de Polytech Clermont. Ce jour-là, il accompagne un groupe de 60 élèves en première année d'école d'ingénieur. 


« Le format de la visite est intéressant puisqu'il permet de découvrir toutes les activités de Limagrain et de bien saisir les liens entre toutes. Nos élèves ont des origines variées. Peut-être connaissaient-ils le nom de Limagrain mais ce qui est certain c'est qu'ils n'avaient pas connaissance de tous les métiers. Le forum est aussi une opportunité pour un certain nombre d'entre eux de trouver un stage. »

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière