Aller au contenu principal

Rendez-vous du 16 au 18 septembre à Tauves (Puy-de-Dôme)
Les Rencontres à la Bascule : l’agriculture et la culture en partage

Elevage, éthique, esthétique…seront les trois maîtres mots des Rencontres de la Bascule, un évènement mêlant conférences, expositions, casse-croûte et concerts initié par l’Institut de l’Elevage en partenariat avec les acteurs du territoire.

L’intention de ces Rencontres est une courte traversée de ce qui reste l’activité nourricière de l’humanité : l’agriculture. « Ces journées ont l’ambition de réactiver la pensée sur le monde rural, de l’élevage en particulier ; de réévaluer son importance dans notre histoire, de mettre en résonance les sphères artistiques et scientifiques », explique Gérard Servière, ancien chef de file de la filière ovine à l’Institut de l’Elevage, et cheville ouvrière de l’évènement. A l’heure où les activités d’élevage sont régulièrement décriées, où le monde rural est devenu protéiforme par sa diversité d’habitants, d’usage…, ces rencontres initiées conjointement par des acteurs techniques, artistiques et institutionnels ambitionnent de créer des ponts, d’inventer des équilibres nouveaux entre les désirs de nature et les réalités du quotidien, entre les décisions socio-politiques et leurs conséquences pratiques, entre les attentes du natif-résident et celles du vacancier de passage.

Un programme dense, des démonstrations…

En pratique, une balade sera organisée le vendredi 16 septembre, et un concert au soirée. La journée du samedi 17 septembre sera consacrée à des temps d’échanges autour de diverses thématiques : « L’élevage construit le paysage » par Yves Michelin (géographe et agronome, VetAgro Sup) ; « Impacts positifs et négatifs de l’élevage herbager dans les territoires » par Frédéric Joly (agro-écologue, INRAE) ; « Durabilité sociale des élevages » par Sophie Chauvat (ingénieure, Institut de l'Élevage) ; « Sur les savoirs paysans » par Michel Streith (anthropologue, CNRS/ Université d’Auvergne) ; « Autoportraits - Totems d'une classe de terminale » avec Isabelle Léoty (enseignante d’éducation socio-culturelle, Lycée Agricole Marmilhat), « Un ancrage rural et forain » par Patrick Peyrat (directeur artistique de la Compagnie de L’Abreuvoir, moniteur de ski) ; « Pilotage d’une exploitation agricole par le bilan carbone » avec Mathilde Campedelli (chargée de projet, Lycée agricole Rochefort-Montagne)…L’après-midi, à partir de 14 heures, place aux démonstrations du travail d’un chien de troupeaux avec Joël Ballet, berger, éleveur de brebis Rava ; suivie à 15h30 de la visite commentée par Fabien Harel (plasticien) de son exposition « à la fortune du pot » - Salle JJ Faussot. Enfin, la journée du dimanche, les conférences se succéderont autour d’humanisme et animalisme, de l’histoire de l’élevage dans le Massif central, du salariat en agriculture, sur la modernité du métier d’éleveur…Parallèlement, des lectures seront proposées par les étudiants du lycée de Rochefort-Montagne avec toujours en filigrane cette quête d’équilibre entre rêve et réalité de campagne.

Pour aller plus loin : rendez-vous à La Bascule, salle de spectacle intercommunale à Tauves.

Les plus lus

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

De gauche à droite : Anthony Fayolle (SG) et Nicolas Merle (Président).
Un nouveau duo à la tête de la FDSEA de Haute-Loire

Jeudi 3 avril, le nouveau conseil d'administration de la FDSEA de Haute-Loire a élu président, secrétaire général ainsi que…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière