Aller au contenu principal

Montbéliardes
“Les éleveurs peuvent encore faire mieux”

Le syndicat des éleveurs montbéliards tenait son assemblée générale mercredi à Chalinargues. Bilan : la première race laitière du Cantal peut encore progresser.

L’assemblée générale a permis de confirmer que “la race ne cesse de s’améliorer”.
L’assemblée générale a permis de confirmer que “la race ne cesse de s’améliorer”.
© C.F.

“Le souci du Cantal reste le niveau laitier, perfectible. Il se situe en effet entre 800 et 1 000 kg au-dessous de la moyenne nationale de la race, ce que j’attribue aux conditions du milieu et à l’altitude”, indiquait Cédric Fourcade, représentant l’organisme de sélection (OS). La montbéliarde présente bien entendu pour lui, “un TP élevé(1) pour une bonne fromageabilité, des animaux choisis par les éleveurs pour leur longévité, leur rusticité, leur facilité à produire du lait de qualité et aussi leur fertilité. La génétique permet en outre d’améliorer bien des points, comme les cellules, la production laitière, mais il reste aux éleveurs à faire s’exprimer au mieux ces caractères par la conduite de leur troupeau”.

Au niveau du Massif central, relevait-il, “il y a aussi des progrès à faire en termes de bâtiments sachant que de bonnes conditions animales améliorent la production”. Le bilan génétique l’OS présenté aux éleveurs a enfin montré que “la race ne cesse néanmoins de s’améliorer”.

Bilan d’activités

 

“Le syndicat compte 146 adhérents mais, au vu de la diffusion de son bulletin d’informations annuel, il peut en fait tabler sur 185 sympathisants”, estimait le président, Patrick Faille, qui présentait à cette occasion le bilan d’activités de l’année : organisation de concours, journée au lycée agricole de Volzac à l’adresse des jeunes éleveurs sur le thème de la préparation des animaux aux concours en mars dernier ; présentation de 21 vaches au Sommet de l’élevage à Cournon par douze éleveurs avec des Cantaliens primés pour la meilleure mamelle adulte, le meilleur TP et la meilleure section ; participation au Salon international de l’agriculture à Paris où “Bobine” est devenue championne jeune et “Uvea”, premier prix de section ; au Départemental ou Top 100 à Saint-Flour, avec 44 animaux et 28 éleveurs ; au concours national à Bourg-en-Bresse en juin avec la participation des Gaec : Cussac Fouillet ; des Peupliers ; de l’Allée d’Espinet et de Conches, du lycée agricole et l’obtention d’un premier prix de championnat jeune, toujours avec “Bobine”, et de deux premiers prix de section (“Bobine” et “Uvea”).

Le syndicat participe aussi à de nombreux comices avec le Contrôle laitier en appui. “Quarante pourcents des vaches au Contrôle laitier du Cantal sont des montbéliardes, contre 32 % en 1998. Et pour les 17 750 vaches, la progression se confirme dans notre département, à la septième place nationale en nombre d’animaux, et seconde en effectif contrôlé”, confirmait François Fayolle, directeur du Contrôle laitier, ce qui, pour le président Patrick Faille, traduit “une dynamique avec des éleveurs toujours nombreux dans les comices”.

 

(1) Taux protéique : 32,5 et 5 824 kg de lait en 2010 (Contrôle laitier).

 

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière