Aller au contenu principal

Remplacement
Le recrutement au cœur des préoccupations du Service de remplacement

Jeudi 20 avril à St Privat d'Allier, l'ADGEA, le Service de Remplacement de Haute-Loire, Aide Agri 43 et la CAMDA
ont tenu leurs assemblées générales ordinaires.

De gauche à droite : 
Aymeric Soleilhac 
président du Service de Remplacement, Fred Pélisse président de Aide Agri 43, Laurine Rousset présidente de l'ADGEA, Romain Merle, et 
Sandrine Cottier, présidente de la CAMDA.
De gauche à droite : 
Aymeric Soleilhac 
président du Service de Remplacement, Fred Pélisse président de Aide Agri 43, Laurine Rousset présidente de l'ADGEA, Romain Merle, et 
Sandrine Cottier, présidente de la CAMDA.
© © HLP

Service de Remplacement Haute-Loire, Aide Agri 43, ADGEA et Camda, ces 4 structures étaient en assemblée générale ordinaire, jeudi 20 avril sur l'exploitation d'une ancienne responsable Christine Eyraud à Mercoeur sur la commune de St Privat d'Allier.
Conscients du manque de main- d'œuvre sur les exploitations, du manque de candidats pour être salariés, apprentis ou agents de remplacement, les responsables des différentes structures ont axé cette journée sur le recrutement des salariés de production et les relations entre exploitant et salarié, au travers notamment de l'accueil de ce dernier sur l'exploitation.

Activités en baisse
Auparavant, Sylvain Rancon, directeur, a présenté le bilan d'activités des différentes entités en commençant par l'ADGEA présidée par Laurine Rousset, qui est l'organisme qui chapeaute le tout, grâce à "une seule équipe administrative au service des adhérents". Et les missions sont diverses : le planning des 150 salariés, le suivi des nouveaux embauchés et la formation, les paies, le suivi de la flotte de véhicules, les cotisations des adhérents, la comptabilité, la création et la dissolution des Groupements d'employeurs (GE)…
Au sein des 58 GE qu'elle suit, l'ADGEA compte 63 salariés. "On enregistre une baisse du nombre de salariés, note Sylvain Rancon, qui s'explique par le manque de personnel disponible". L'accompagnement de ces groupements demande un suivi régulier pour l'animation, le recrutement, le management, la législation…
Aide Agri 43, présidée par Frédéric Pélisse, a connu en 2022, une activité plutôt stable, avec 7 590 journées effectuées par 49 salariés soit 29,9 ETP. Depuis quelques années, cette structure "s'est recentrée sur notre cœur de métier, l'élevage" souligne le président, qui voit, à travers Aide Agri 43, "une bonne solution pour embaucher à plusieurs sans la charge de la gestion administrative". L'activité scieries-paysagistes ne représente plus que 12%, contre 45% pour les ouvriers d'élevage, 13,5% pour les porcheries et presque autant pour les ateliers de transformation.
Le Service de remplacement, lui,  concentre son activité sur les motifs d'accidents et maladies, et les congés maternité et paternité, les deux représentant près de 70% des journées de remplacement. Notons toutefois, qu'en 2022, le nombre de journées (5 894 j) pour le volet santé a diminué de plus de 1 000 jours, alors qu'il a augmenté de 162 j pour le motif maternité-paternité. De même, les remplacements pour congés ont diminué, avec 2 630 journées.
Le président Aymeric Soleilhac a réaffirmé les priorités du SR, à savoir le remplacement pour accident et maladie et pour congés avec réservation anticipée. Au total le SR comptabilise 12 730 journées de remplacement soit 900 j de moins qu'en 2021. Le directeur attire l'attention sur les difficultés que rencontre Frédéric Gentes en charge de la gestion des plannings, face au trop nombreuses réservations de dernière minute ou annulation (parfois sans prévenir). Aymeric Soleilhac a rappelé que "le SR n'est pas un droit, c'est un service rendu à des adhérents" qui repose sur le respect des règles de bon fonctionnement. Et d'ajouter, "la Haute-Loire a un gros service, capable de répondre à la demande dans les 4 heures, et ce grâce à ses 3 structures complémentaires qui permettent aussi d'optimiser l'activité des agents".
Quant à la Camda, 2022 a été une année calme en raison de la sécheresse et d'une infestation moins importante. Résultat : nombre de clients en baisse, nombre d'heures en baisse, et quantité de gaz vendue en baisse. Un bilan qui fait se poser des questions à la présidente Sandrine Cottier, sur l'avenir de cette entité, en fonction de la demande.

Recruter
On l'a dit, une des difficultés aujourd'hui, c'est le manque de main-d'œuvre dans les exploitations mais aussi au sein de l'ADGEA et ses structures voisines. Marie Bouteyre-Tronchon, arrivée dans l'équipe administrative à l'automne 2022, est chargée du recrutement de salariés et d'apprentis ; elle est l'interlocutrice unique sur le département.
Et depuis début 2023, elle multiplie les actions pour améliorer la visibilité des offres et demandes, les regrouper et les rendre plus attractives, et pour simplifier les démarches des employeurs et des candidats. Ainsi, elle a élargi la diffusion des offres sur le print (en particulier La Haute-Loire Paysanne), le web, les réseaux sociaux, les sites de Pôle Emploi, Inded…, créé ou renforcé des partenariats avec Pôle Emploi, les Missions locales, les Lycées agricoles et CFPPA… participé à des forums…
Bref, l’objectif est d’être vu partout et par tous pour booster le recrutement.
 

 

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière