Aller au contenu principal

Prim'Holstein
Le meilleur élevage Prim'Holstein 2021 du département est à Vissac-Auteyrac

À Vissac-Auteyrac, le troupeau Prim'Holstein du Gaec des Mimosas a été élu meilleur élevage de la race en Haute-Loire avec une production moyenne par vache de 11 200 kg. Rencontre.

Pauline Brun, Thierry Portal et Vincent Brunel en compagnie d'Ophélie, qui représentera le Gaec lors des journées laitières à St Paulien.
Pauline Brun, Thierry Portal et Vincent Brunel en compagnie d'Ophélie, qui représentera le Gaec lors des journées laitières à St Paulien.
© © HLP

Sur le Gaec des Mimosas, qui s'étend sur 260 ha, les frères Portal, Thierry et Stéphane aidés de deux salariées Pauline Brun et Mélanie Bourgeat, produisent du lait et engraissent des limousines. L'atelier lait est géré par Thierry, un éleveur passionné par la race Prim'Holstein, comme ses aïeux auparavant. Le troupeau de 110 Prim'Holstein et 85 génisses produit 1 million de litres de lait livrés à l'entreprise Savencia.
Très technique et aux petits soins pour ses laitières, Thierry a eu l'heureuse surprise de trouver son élevage en tête des cheptels Prim'Holstein du département parmi les élevages suivis par Haute-Loire Conseil Elevage en 2021. "Avec une moyenne de production de 11 200 kg de lait par vache, le Gaec des Mimosas a été élu meilleur élevage Holstein de Haute-Loire" indique Vincent Brunel de Haute-Loire Conseil Elevage. Une belle récompense pour ces éleveurs motivés qui cherchent sans cesse à améliorer leurs performances techniques, sur les conseils avisés de leur contrôleur laitier Cyril Bonnefoy.

Alimentation et confort des vaches
L'alimentation des vaches laitières est en permanence au cœur des préoccupations de Thierry Portal : "La ration annuelle est composée d'ensilage d'herbe (25kg), de maïs (22kg), de soja (2kg), de colza (2kg), de "corne gluten feed" (2kg), de céréales produites sur l'exploitation (2,2kg), de minéral (300 g) et de matière grasse végétale (300 g)". Dans la stabulation conçue pour accueillir 110 vaches, les éleveurs ont misé sur le confort avec l'installation de logettes matelas et paille et de ventilateurs pour rafraîchir l'air ambiant en été. Quant à la salle de traite de 2x6, elle a été récemment équipée de brumisateurs "pour le bien-être des vaches et des trayeurs". Thierry espère que cette année les fourrages récoltés seront de bonnes qualités et permettront ainsi de conserver une ration efficace.
Outre le confort des vaches qui contribue sans aucun doute à maximiser leur production de lait, d'autres critères sont fondamentaux, c'est le cas de la génétique et du savoir-faire des éleveurs.  La reproduction se fait par le biais de l'insémination avec XR Repro avec des objectifs de sélection bien précis au niveau "des pattes, des mamelles et des critères fonctionnels de longévité, de reproduction et en termes de cellules". Quant au savoir-faire des éleveurs, il s'agit non seulement de récolter les fourrages au bon moment, d'adapter au mieux la ration mais aussi des choix dans les pratiques d'élevage des génisses et des vaches laitières. "Nos génisses pâturent dès l'âge de 7-8 mois avec une complémentation puis elles sont préparées au vêlage en les habituant progressivement à la ration des laitières. Nous préparons aussi les  laitières 3 semaines avant le vêlage en leur proposant une ration réduite en volume accompagnée de foin ; ceci pour limiter l'acétonémie et l'acidose".

Ophélie participera aux journées laitières
Au Gaec des Mimosas, les qualités de la race Prim'Holstein sont très appréciées : "La Holstein est productive, c'est la race laitière par excellence. Elle présente de bonnes mamelles et une facilité de traite ; elle a aussi bon caractère et est facile à vivre" indique l'éleveur.
Et c'est notamment pour montrer toutes les qualités des vaches Prim'Hosltein que le Gaec a inscrit l'une de ses vaches en 1ère lactation aux prochaines journées laitières. Souhaitons bonne chance à Ophélie, fille de Toohot/Atwood !
 

 

Le Gaec en chiffres
2 associés et 2 salariées dont 1 à temps plein.
Elevage adhérent à Haute-Loire Conseil Elevage
SAU : 260 ha dont 50 ha de céréales (blé, orge, triticale), 20 ha de Lentille Verte du Puy, 30 ha de maïs et 160 ha d'herbe dont 70 ha de prairie temporaires.
Cheptel laitier : 110 vaches Prim'Holstein pour une prodution de 1 million de litres de lait livrés à Savencia.
Atelier allaitant avec engraissement : 80 vaches limousines ; vente aux négociants de baby à 18 mois et de génisses grasses à 24-26 mois. 

 

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière