Aller au contenu principal

Le congrès de la FNB maintenu

La FDSEA a tranché : le congrès de la Fédération nationale bovine aura bien lieu début février à Aurillac, en présence du ministre Denormandie.

Joël Piganiol, président de la FDSEA du Cantal.
Joël Piganiol, président de la FDSEA du Cantal.
© P. O.

Jusqu’à la dernière minute jeudi soir, le pour et le contre ont contrebalancé. Finalement, la FDSEA du Cantal a tranché, faisant le choix audacieux de maintenir l’organisation du congrès de la Fédération nationale bovine (FNB) du 1er au 3 février à Aurillac (Prisme), et ce malgré le contexte sanitaire, “qui contraindra fortement la mise en œuvre de cet évènement avec des temps de convivialité réduits pour les 250 congressistes (issus des sections bovines du réseau FNSEA) et les partenaires(1)”, relève Joël Piganiol, patron du syndicat cantalien. Reporter le congrès ? Cette alternative a été écartée : “Nous avons tenu le cap dans l’intérêt des échanges avec le ministre”, explique l’éleveur de limousines de Senezergues. Attendre une retombée de l’épidémie et des protocoles sanitaires au printemps aurait en effet conduit à se priver de la présence de Julien Denormandie - période de réserve préélectorale oblige - et d’une caisse de résonance médiatique à quelques semaines des élections présidentielle et législative.

En pleine application d’Égalim 2
Sans compter que ce début d’année correspond “à un temps fort en termes d’actualité pour la filière viande bovine avec l’application de la loi Égalim 2”, souligne Joël Piganiol. Si la loi est désormais opérationnelle et dans les mains des acteurs de la filière, le responsable syndical attend que le ministre et ses services déconcentrés se posent en animateurs et garants de la déclinaison effective d’Égalim 2 sur le terrain.
Un ministre attendu également sur la nouvelle Politique agricole commune (Pac). Certes, les arbitrages français ont été faits en 2021 et le PSN (plan stratégique national) transmis à Bruxelles, mais “il reste un point technique sur le paiement des aides animales avec la mise en œuvre de l’aide à l’UGB qui reste à finaliser. Or, cette variable d’ajustement (période de détention) peut engendrer des écarts conséquents à l’échelle de chaque exploitation. Nous attendons donc une clarification sur ce point”, indique le responsable FDSEA, rappelant au passage que l’aide à l’UGB rompt avec le système d’aide à la vache existant.

Au cœur du premier bassin exportateur de maigre
C’est aussi sur le nouveau dispositif annoncé de gestion des risques que Julien Denormandie sera interpellé, dispositif qui prendra la suite du support historique qu’était le fonds calamités avec désormais une complémentarité avec le système assurantiel. “Sur ce point, il est important que le ministre porte des engagements forts en faveur d’un outil efficace et adapté pour nos systèmes herbagers”, affiche Joël Piganiol, qui ne manquera pas non plus d’alerter une nouvelle fois le locataire de la rue de Varenne sur la situation “très préoccupante” des rats taupiers dans le département.
Au-delà de ce volet revendicatif, l’équipe organisatrice, emmenée par la secrétaire générale Delphine Freyssinier, entend bien lors de ces trois jours promouvoir l’agriculture cantalienne, “dont la filière viande bovine est l’atout majeur avec 158 600 vaches allaitantes et sa production de broutards qui en fait le premier territoire de France exportateur d’animaux maigres”, rappelle le président de la FNSEA.

(1) Organisations agricoles, élus, institutionnels,...

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière