Aller au contenu principal

CDEN
Le Cantal se passera de onze postes à la prochaine rentrée scolaire

Le Conseil départemental de l’Éducation nationale a rendu son verdict le 17 février. Dans le premier degré, ce sont les postes “hors la classe” qui vont trinquer.

Malgré la probable stabilité des effectifs des élèves du primaire, l’encadrement scolaire sera revu à la baisse en 2012.
Malgré la probable stabilité des effectifs des élèves du primaire, l’encadrement scolaire sera revu à la baisse en 2012.
© J-M.A
Après le report du premier Conseil départemental de ­l’Éducation nationale (CDEN) le 9 février (faute de quorum), celui du 17 février a rendu son verdict : onze postes seront supprimés dans le premier degré à la prochaine rentrée scolaire. Yves Delécluse, directeur académique des services de l’Éducation nationale, a donc entériné ses préconisations soumises le 30 janvier. Le premier degré devra ainsi rendre des postes suivant ainsi les directives nationales (-14 000 postes). L’Auvergne ­“participant” à hauteur de 95 postes supprimés.

“Conserver l’accès au service scolaire”

 

“Le CDEN porte un regard sur les suggestions faites et les mesures que j’ai présentées pour la rentrée et qui deviendront effectives et opérationnelles.” Après avoir rencontré les élus et les représentants du personnel en amont, “même si je regrette que les représentants du personnel aient ­boycotté les réunions de travail”, Yves Delécluse a tenu compte des recommandations nationales et des spécificités du Cantal (zone de montagne) “pour conserver l’accès au service scolaire au plus grand nombre”. En chiffres, cela se traduit par une quasi stabilité des effectifs dans le premier degré (10 385 élèves contre 10 393 en 2011), mais aussi par la suppression de moyens provisoires (attribués en 2011) : la classe unique de Ferrières-Saint-Mary ; trois demi- postes à Riom, Parlan et pour le RPI Saint-Jacques-Thiézac ; deux postes dans le cadre du dispositif d’accueil des enfants du voyage à Saint-Flour et Aurillac (Jules-Ferry). Ce dernier poste “sera néanmoins réouvert, mais sous un autre format”. Cependant, l’essentiel des suppressions de postes concernera les postes dits “hors la classe” : deux postes et demi d’animateurs en technologies de l’information et de la communication (Atice), quatre équipes mobiles académiques de liaison et d’animation (Émala). Ces 6,5 postes en moins seront compensés par la création de quatre postes d’animateurs numériques. Concernant les Rased (réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté), l’académie mène une réflexion depuis quatre ans pour une réorganisation. Après le Nord Cantal, c’est Aurillac qui sera touché avec trois postes en moins. Alors que les personnels de remplacement ne bougeront pas (58 postes), il faudra également compter sur d’autres suppressions : deux postes de brigades, un poste PEP à Saint-Urcize, deux postes de conseillers pédagogiques (langues vivantes, maîtrise de la langue). À la marge, deux demi-postes de décharge sur Aurillac (Frères-Delmas et Marmiers) complèteront ce tableau noir.

 

 

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière