Aller au contenu principal

Journée technique
L’autonomie, un moyen d'accroître la pérennité des élevages allaitants

Le 22 septembre à la ferme expérimentale des Bordes dans l’Indre.

L'autonomie fourragère est essentielle en élevage allaitant.
L'autonomie fourragère est essentielle en élevage allaitant.
© D.R.

Vous êtes éleveur de bovins viande, n'hésitez pas à vous déplacer, cette journée qui a pour thème : « Pérenniser les exploitations bovin viande : vers des systèmes autonomes et rentables » vous concerne au premier plan.

Dans une conjoncture devenue plus difficile depuis 2007 en raison de la hausse de certains postes de charges (aliments, engrais, charges de structure) et de la fluctuation des cours, avec un marché du maigre perturbé par la FCO, les revenus agricoles sont en recul.

Pour faire face à cette fragilisation économique et se préparer aux conséquences du « bilan de santé » de la PAC dès 2010, la recherche d'une plus grande autonomie apparaît comme le moyen d'accroître la pérennité des élevages allaitants. Des leviers techniques existent au sein des exploitations et doivent être mis en pratique.

C'est la raison pour laquelle la ferme expérimentale des Bordes à Jeu-les-Bois organise pour vous cette journée. Nous vous attendons nombreux !

Le programme
La journée se déroulera en deux temps, le matin en séance plénière, l'après-midi avec quatre ateliers tournants sur le terrain. Le matin en séance plénière, deux thèmes seront développés :
- Quels produits pour quels marchés ? :
Après avoir rappelé la place de la France et de l'Union Européenne dans le marché mondial de la viande bovine, les besoins de la filière régionale seront décrits par deux organisations de producteurs, Celmar (Creuse) et Sicavyl (Yonne).
- Les évolutions attendues suite au « bilan de santé » de la PAC : Les nouvelles conditions de la PAC à partir de 2010 et leurs conséquences pour les exploitations bovins viande seront présentées. Des pistes d'adaptation seront envisagées en cas de baisse des aides pour maintenir le revenu.

Après un débat avec l'assistance, la matinée sera conclue par Jean-Pierre Fleury, vice-président de la FNB et le conseil régional du Centre.

L'après-midi, quatre ateliers techniques
Dans 4 ateliers tournants d'une durée de 45 minutes chacun, les éleveurs trouveront des solutions techniques, en conventionnel comme en bio, pour produire de manière plus autonome et économe, au travers des résultats les plus récents obtenus à la ferme expérimentale des Bordes.

Les ateliers feront le point sur la valorisation des engrais de ferme, l'autonomie fourragère et la conduite des prairies avec légumineuses, l'utilisation des tourteaux de colza et de tournesol en complément du blé pour les jeunes bovins, l'autonomie alimentaire en élevage allaitant biologique.

Les organisateurs
Dans le cadre du CAP'Bovin Viande, projet de filière soutenu par le conseil régional du Centre, cette journée est organisée par l'OIER ferme expérimentale des Bordes, Arvalis - Institut du végétal, les chambres d'agriculture de l'Indre, du Cher, de la Creuse et de la Haute-Vienne et la Région Centre, en partenariat avec le GIE Lait-Viande Centre et l'interprofession CIRBEV Centre et en collaboration avec de nombreux partenaires. Elle est placée sous la présidence du président du conseil régional Centre, du président de l'OIER ferme expérimentale des Bordes et du secrétaire général d'Arvalis - Institut du végétal.

Inscriptions
Inscription individuelle : 25 euros TTC. En groupe (à partir de 10 personnes) : 20 euros TTC par personne.
Informations / Inscriptions : Ferme Expérimentale des Bordes Valérie Bonneau 36120 JEU-LES-BOIS Tél : 02 54 36 21 68 - Fax : 02 54 36 25 26. v.bonneau@ arvalisinstitutduvegetal.fr Pour le repas : réservation obligatoire avant le 14 septembre 2009.

La ferme expérimentale des Bordes : au service des éleveurs bovins viande depuis 34 ans

Depuis 1975, la ferme expérimentale des Bordes travaille au service de la recherche appliquée et du développement, au cœur du bassin allaitant charolais et limousin.

Un fonctionnement original
Les 4 chambres d'agriculture de l'Indre, du Cher, de la Creuse et de la Haute-Vienne, regroupées au sein de l'OIER ferme expérimentale des Bordes, travaillent depuis 1975 en partenariat étroit avec Arvalis - Institut du végétal, institut de recherche appliquée.

Un important programme de recherches en production bovin viande
L'objectif est de fournir aux producteurs de bovins allaitants des références techniques en agriculture conventionnelle et depuis 2001, en agriculture biologique, leur permettant d'adapter leurs systèmes de production au contexte économique et réglementaire.

L'expérimentation est principalement orientée vers la réduction des coûts de production et l'amélioration de l'autonomie alimentaire des exploitations, en particulier par une bonne valorisation des prairies.

Le conseil régional du Centre soutient significativement le programme de recherches de l'OIER des Bordes pendant les 4 années du CAP' Bovin Viande (2007-2011).

Trois sites expérimentaux, 146 ha de SAU, dont 95 % de prairies, 1/3 en bio et 2 troupeaux allaitants
L'exploitation est répartie sur trois sites :
- Les Bordes : 82 ha en agriculture conventionnelle,
- Les Grandes Règes : 16 ha dont 6 ha en conventionnel (essai de longue durée sur la valeur azote des engrais de ferme) et 10 ha en agriculture biologique,
- Le Domaine Neuf : 48 ha en agriculture biologique.

Deux troupeaux charolais et limousin sont conduits séparément en système naisseur-engraisseur :
Agriculture conventionnelle :
- 55 vaches charolaises et la suite,
- engraissement des mâles en jeunes bovins à 16 mois, des génisses à 30 mois et des vaches de réforme,
- essais d'alimentation sur jeunes bovins en ration sèche (avec rentrée chaque automne de broutards extérieurs) Agriculture biologique :
- 23 vaches limousines et la suite,
- engraissement des mâles en bœufs à 38 mois et des vaches de réforme,
- autonomie alimentaire.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière