Aller au contenu principal

ASSOCIATION
L'appel aux dons de Solidarité Paysans en Auvergne

Depuis 2005, l'association Solidarité Paysans en Auvergne accompagne chaque année 250 agriculteurs en difficulté. Pour continuer d'exister, le réseau lance une collecte de dons durant le mois de décembre.
 

Un groupe de bénévoles et d'agriculteurs assistent à une projection.
Solidarité Paysans propose régulièrement des projections-débats, pour ouvrir le dialogue autour de thématiques souvent taboues dans le monde agricole, telles que le mal-être, le suicide, ou encore les difficultés financières.
© Solidarité Paysans

Depuis 30 ans au niveau national, « Solidarité Paysans» vient gratuitement en aide aux agriculteurs et agricultrices en difficulté, par le biais de suivis individuels, mais aussi d’accompagnements collectifs. En Auvergne, 7 salariés et 110 bénévoles accompagnent chaque année près de 250 personnes dans les départements du Puy-de- Dôme, de la Haute-Loire, de l’Allier et du Cantal.

À l’instar de nombreuses autres associations reconnues d’intérêt général, l’année écoulée a été particulièrement difficile pour Solidarité Paysans d’un point de vue financier. C’est pourquoi elle lance un appel aux dons, du 1er au 31 décembre. L’occasion de revenir sur les raisons d’être et actions menées par l’association.

 

Un soutien nécessaire face à l’isolement

« L’existence de ce type de réseau a toute son importance, dans un monde de plus en plus individualiste et des campagnes qui se vident » estime Christian, éleveur caprin et accompagnateur bénévole chez Solidarité Paysans depuis cinq ans. En effet, l’isolement des populations rurales augmente avec la diminution du nombre de fermes (-20% entre 2010 et 2020). Résultat, «l’entraide, qui constituait un des éléments clefs du bon fonctionnement des exploitations hier, est de moins en moins présente, dans un milieu où la parole n’est déjà pas facile ». Dans un tel contexte, les obstacles peuvent rapidement devenir des montagnes, et menacer la perrénité d'une exploitation. C’est là que Solidarité Paysans intervient.  Plus qu’une oreille, l’association fait régulièrement le lien entre les accompagnés et les professionnels les plus à même de les aider (travailleurs sociaux, créanciers, juristes, etc) grâce à ses réseaux locaux et nationaux. « Nous ne faisons pas de miracles, mais nous apportons une écoute sans jugement, dans un premier temps. On accompagne ensuite l’agriculteur en respectant son rythme et on lui propose des solutions cohérentes pour l’aider à sortir la tête de l’eau. Un suivi peut durer plusieurs années s'il le faut » rapporte Christian.

 

Lire aussi : Marc Fesneau précise le déploiement de la feuille de route contre le mal-être (2022)

 

Un suivi adapté et confidentiel

Dans un milieu rural où les difficultés - endettement, dépression, alcoolisme, etc - sont taboues, l’anonymat est essentiel pour instaurer un climat de confiance, propice à la confidence. Pour ce faire, « l’association intervient seulement lorsque la personne concernée en fait la demande. Nous nous assurons également que les personnes qui l’accompagnent ne la connaissent pas » souligne Laure Gaillard, chargée des partenariats et de la communication au sein de l’association. Chaque suivi individuel est assuré par un binôme salarié-bénévole, choisi en fonction du profil et des problématiques dominantes de l’appelant. « Nous nous déplaçons toujours anonymement dans les fermes. Cela évite aux agriculteurs de faire les trajets. De plus, l’état des exploitations est souvent révélateur. Nous rendre sur place permet de mieux cerner les problèmes rencontrés et prendre conscience de leur ampleur » ajoute Christian. Une agricultrice, accompagnée sur la gestion de sa comptabilité, témoigne dans un communiqué de l'association: « juste le fait de discuter sans jugement m'a fait du bien et m'a permis de faire le point pour continuer ou me repositionner en cas de besoin. J'aurais foiré ou me serais découragée si je n'avais pas été acompagnée ».

 

Lire aussi : Sentinelles aux aguets des agriculteurs en difficulté

 

Au-delà du suivi individuel

Le champ d’actions de Solidarité Paysans en Auvergne ne s’arrête pas aux suivis individuels. « Nous développons également des accompagnements collectifs sur des thématiques spécifiques. Ils sont très complémentaires des suivis individuels et permettent d’échanger avec des personnes traversant les mêmes difficultés » explique Laure Gaillard, chargée des partenariats et de la communication au sein de l'association. Trois groupes ont déjà été formés : pour les exploitants en procédure de redressement judiciaire, les éleveurs laitiers et les agricultrices cherchant un espace d’échanges en non-mixité.  
Par ailleurs, l’association travaille sur un projet de "recherche-action", en partenariat avec l’INRAE, la fédération des CIVAM Auvergne et les élèves de VetAgro Sup, autour de la détection précoce des difficultés et de l'accompagnement collectif. L’objectif : « faire en sorte que les personnes fassent appel à nous le plus tôt possible, afin d'agir avant que la situation ne se dégrade trop ». Un point essentiel quand on sait que le risque de suicide est 12% plus élevé chez les agriculteurs que dans les autres professions, selon les données de la MSA.

Enfin, l’association organise régulièrement des interventions pédagogiques de prévention dans les établissements, des projections et théâtres-débats ouverts à tous, pour sensibiliser, réfléchir et échanger autour de ces problématiques avec le plus grand nombre.

 

Lire aussi : Suicide agricole : « La vie a plus d'importance...»
 

Comment aider l’asso ?

Pour soutenir Solidarité Paysans en Auvergne, plusieurs options existent :

Envoyer un don (réduction d'impôt égale à 66 % du montant des sommes versées, retenues dans la limite d'un plafond égal à 20 % du revenu imposable) par courrier postal à la Maison des Paysans (63370 Lempdes), ou via ce lien ;

Devenir bénévole accompagnateur.


 

Si vous souhaitez en savoir plus, l’équipe se tient à votre disposition :

- par téléphone : 04 73 14 36 10 ;

- par mail : auvergne@solidaritepaysans.org ;

- sur place : Maison des Paysans de Lempdes (téléphoner avant, les équipes étant souvent en déplacement).

 

Présentation vidéo de Solidarité Paysans :

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière