Aller au contenu principal

Lanaud 1 : un très bon départ

© France Limousin Sélection

Si le contexte n’a que peu évolué (cours de la viande, sécheresse et campagnes anti-viande), cette première série qui ouvrait la 33e saison des ventes à la Station Nationale de Qualification de Lanaud confirme la dynamique sur laquelle s’était achevée la campagne précédente et donne des signes encourageants pour les ventes à venir. Retour sur une première série de haut niveau et qui démontre une nouvelle fois le rôle de premier plan que joue la Station Nationale ainsi que la valeur refuge que constitue la génétique « made in Lanaud »… Il convient toutefois de souligner le fait que cette première vente d’automne réunissait des animaux issus d’une période de naissance plus large, faisant passer la campagne de cinq à quatre ventes et expliquant une activité et une demande condensées sur cette première série.

De bonne qualité, cette série illustrait, cette campagne encore, la dimension nationale du recrutement de la Station. Au total, 168 jeunes reproducteurs sont entrés en station : 14 ont été achetés par Créalim et 20 ont été éliminés au cours des contrôles. 134 veaux ont donc été effectivement contrôlés. Cette série était donc composée dans sa très grande majorité de jeunes taureaux de type mixte avec, toutefois, quelques veaux plus précoces et d’autres plus tardifs, comme à l’habitude. Un large choix de lignées était également proposé.
Au final, 126 jeunes reproducteurs étaient proposés à la vente (dont 59 RJ et 64 Espoirs) qui provenaient de 95 élevages issus de 39 départements. Avec 13 veaux, les éleveurs hauts-viennois étaient les plus représentés devant les corréziens (10), les creusois (6) et les costarmoricains (5). Plusieurs élevages se sont distingués : la SCEA Chapelain-Avril (22) avec 2 veaux qualifiés Espoirs et 3 veaux qualifiés RJ, l’EARL Rouchès (12) avec 1 veau qualifié Espoirs et 3 veaux qualifiés RJ, le Gaec Lamoure avec 2 veaux qualifiés Espoirs et 2 veaux qualifiés RJ, et enfin les Gaec Combelles d’Istournet (12) et Miermont (15) ainsi que l’Earl Lemesle (49) avec 1 veau qualifié Espoirs et 2 veaux qualifiés RJ.

Vente Espoirs : Major de promotion
Comme de coutume, ce sont les veaux qualifiés « Espoirs » qui étaient proposés en ouverture de cette nouvelle campagne. Une série relativement fournie au regard des 67 veaux qui se sont succédés dans le ring. Le nombre de personnes présentes dans les gradins laissait augurer d’une très belle vente et les chiffres le confirment : 62 jeunes reproducteurs ont trouvé acquéreur lors de la vente, soit un excellent taux de vente de 92,5 %, qui a même atteint les 100 % quelques heures plus tard, la totalité des animaux ayant trouvé preneur le jour de la vente. Un caractère exceptionnel pour cette première vente Espoirs que conforte la très bonne moyenne de prix, très nettement supérieure à celle de l’an dernier (+307 euros), et qui s’établit à 3 256 euros.
Le top price de cette très belle vente est pour Major, né à l’EARL Rouchès (12), et acheté par le Gaec Ballet-Bassinet (87) pour 5 300 euros. Fils de Everest (RR VS), origine Coluche (RJ) et Echelle, ce taureau complet, se caractérise par sa bonne masse musculaire dans le quartier arrière et dans son dessus, et est également bien racé. C’est de plus un taureau à Facilité de Naissance et Aptitude au Vêlage puisqu’il a obtenu le label génomique « Vêlage+ ».
Deux autres Espoirs se valorisent à 5 000 euros et plus :
- Monopoly à l’EARL Sébastien Prat (19) acheté par l’EARL Gillet-Boucher (23) et Philippe Prabonnaud (23) pour 5 200 euros. Ce fils de Helico et de Vachette (RR), blond et racé, se caractérise par sa bonne rectitude et dispose d’un très bon arrondi de culotte. C’est également un taureau à Aptitude au Vêlage.
- Mascot, né chez Jean-Yves Duval (53), un fils d’Inedit et de Camille (RR). Ce jeune taureau blond et bien racé est très complet avec un bassin très ouvert. Il est acheté par le Gaec de l’Argentat (09).

Vente RJ : des chiffres, et des signes positifs !
Au lendemain des Espoirs, les RJ ont fait leur entrée en scène le jeudi 16 novembre. Sur une importante promotion composée de 59 veaux, tous ont trouvé preneur le jour de la vente (soit 100 % !) à une moyenne de 5 407 euros qui place cette vente près de 1 300 euros au-dessus de la première vente de la campagne précédente !
Autant de signes encourageants qui indiquent que la nouvelle campagne de la Station Nationale de Qualification de Lanaud était attendue.
Top price de la vente : Marvin au Gaec de Veline (55) et dont c’était le tout premier veau à la Station de Lanaud, adjugé 12 100 euros à Herminia Roque et qui prendra donc la direction de l’Espagne. Ce fils d’ESA (RR M) et de Faustine (RRE), est un jeune taureau harmonieux qui se caractérise par son très bon dessus, large et épais avec une très bonne rectitude et une culotte rebondie. Il a également obtenu le label génomique « Vêlage+ » en Facilité de Naissance et Aptitude au Vêlage, ce qui confirme une nouvelle fois la valeur ajoutée de la « génétique Lanaud ».
Cinq autres veaux égalent ou passent la barre des 8 000 euros :
- Messi au Gaec Combourieu 43 (43) acheté 10 300 euros par le Gaec Lagautrière Elevage 23 (23) et David Desassure (23). Ce fils du fameux taureau Hamac (RJ) et de Indra est très harmonieux, tendu dans son dessus avec du muscle dans les postes et un très bon bassin.
- Majestueux au Gaec Combelles d’Istournet (12), un fils d’Indulgent et Garonne (RR), origine Bavardage (RRE M), est un animal avec beaucoup de volume et de puissance, de très bonnes épaisseurs dans le dos avec un gros quartier arrière et un bassin large et de l’arrondi de culotte. Il est donc acheté par M. Zaccaroni et prend la direction de l’Italie pour 8 800 euros.
- Monty au Gaec Chauveau (72) prend la direction de l’Angleterre chez Grange Limousin (Steven Smith et son père George sont acheteurs à Lanaud depuis 25 ans !) pour 8 200 euros. Fils de Dakar (RRE VS) et d’Hillary, c’est un taureau volumineux et complet, profond avec un bon dessus et un bon bassin.
- Mais au Gaec Le Masson (87) acheté 8 100 euros par David Desassure (23) déjà co-acheteur du second top price. C’est un fils d’Ebene (MN RRE VS) et de Genese (RRE). C’est un veau excellent dans ses épaisseurs de la pointe de l’épaule jusqu’aux hanches avec un très bon quartier arrière et une culotte très développée.
- Manchot au Gaec Miermont (15), un fils de Gracieux et Calanque (RR), est un animal blond, avec d’excellentes largeurs et épaisseurs de muscle dans le dessus et dans la cuisse avec un gros quartier arrière. Il est acheté par l’Elevage Minder, acheteur de 3 autres RJ, et prend la direction de la Suisse pour 8 000 euros.

Des ventes internationales
Au total sur cette première série, ce sont 12 Espoirs sur 67 et 21 RJ sur 59 qui partent à l’export, ce qui prouve bien que les étrangers de différents pays (Luxembourg, Espagne, Suisse, Lituanie, Angleterre, Italie et Pologne pour cette vente) continuent à plébisciter la génétique « made in Pôle de Lanaud ». Au total, sur cette première série, ce sont 33 veaux, soit 26 %, qui partent dans 7 pays différents ! De quoi être résolument confiants pour la campagne qui débute. Félicitations également à tous les éleveurs français très actifs pour cette 1ère série qui, malgré les difficultés conjoncturelles et structurelles, continuent de croire en l’avenir et d’investir dans la génétique.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière