Aller au contenu principal

Lanaud 1 : Un début de campagne qui incite à l’optimisme

Illico à Philippe Deshoulières.
Illico à Philippe Deshoulières.
© France Limousin Sélection

Comme l’an dernier, la campagne de vente à Lanaud s’étale sur 5 séries avec la mise en vente de la première série en octobre. Cette série de bonne qualité reflète bien une nouvelle fois la dimension nationale du recrutement de la station.
Au total, 151 veaux sont entrés en station : 17 ont été achetés par France Limousin Testage et 20 ont été éliminés en contrôle. 114 veaux ont donc été effectivement contrôlés avec des performances moyennes suivantes : GMQ (1 414 g/j), Développe­ment mus­cu­laire (60,8/100), Dé­ve­lop­pe­ment squeletti­que (62,1/100), Aptitudes fonc­tion­nelles (58,7/100). Au final, 105 veaux étaient proposés à la vente (45 RJ et 60 Espoirs) et proviennent de 84 élevages issus de 30 départements. Avec 15 veaux chacun, les éleveurs hauts-viennois et creusois sont les plus représentés devant les aveyronnais (12).
Garanties sanitaires irréprochables, différents types morphologiques, niveau génétique supérieur, protocole d’évaluation strict, conseil technique efficace, des taureaux à tous les prix toute l’année… autant d’arguments forts qui garantissent un achat fiabilisé et optimal en station. La Station de Lanaud dispose également de deux autres arguments forts :
- Une information génomique sur les Qualités Maternelles. On ne cesse de le répéter : le maintien des facilités de vêlage en race Limousine est un enjeu majeur des prochaines années. Dans la continuité de la dernière campagne, certains veaux ont été identifiés au recrutement et à l’entrée sur une combinaison de scores génomiques Facilités de naissance/Aptitude au vêlage/Aptitude à l’allaitement.
- Des taureaux sans corne disponibles. Sur cette première série, 5 veaux sans corne étaient proposés à la vente dont 2 qui ont été qualifiés RJ.
À noter enfin que cette nouvelle campagne était marquée également par la diffusion d’un nouveau catalogue technico-commercial de la Station Nationale de Qualification de Lanaud. Ce catalogue est le fruit d’une concertation menée en partenariat avec toutes les composantes administratives et professionnelles du Pôle. Il se veut être une parfaite synthèse du potentiel génétique et génomique des animaux. Parmi les nombreuses nouveautés : la couleur, une photo pour chaque animal ainsi qu’un commentaire, les informations relatives à la pelvimétrie... Ce catalogue, résolument moderne, doit permettre une première approche plus « pédagogique » des animaux proposés à la vente.

Les « Espoirs » : dans la normale
Mercredi 29 octobre, la vente des taureaux qualifiés Espoirs était fournie en nombre puisque 60 veaux étaient proposés à la vente.
Au final, le bilan est honorable avec 35 veaux achetés (60 %) à une moyenne de prix de 2 874 euros.
Des chiffres quasi identiques à Lanaud 1 l’an dernier (58 % de vente à 2 921 euros de moyenne).
Cette vente a bien été tirée par les exportations puisque 8 veaux franchissent les frontières : 4 en Pologne, 3 en Espagne, 1 en Italie.
Le record du jour est pour Iguane à l’EARL Robert Le Thiec (56) acheté par la SCEA Duputier-Avril (86) pour 5 300 euros. Ce taureau est harmonieux, long avec une très bonne rectitude de dessus, une excellente finesse d’os et de bonnes qualités de race.

Les « RJ » : Illico en vedette
En ce jeudi 30 octobre 2014, l’assistance était un peu moins fournie qu’à l’accoutumé pour une vente RJ. Ce signe avant-coureur n’a pas été confirmé dans les faits puisque les résultats de la vente sont très bons et en net progrès par rapport à Lanaud 1 l’an dernier. 45 veaux étaient proposés à la vente et 43 d’entre eux ont trouvé acquéreur lors de leur passage dans le ring soit un bon ratio de 96 %. La moyenne s’établit à 4 588 euros soit une augmentation de près de 25 % par rapport à la vente de la première série en 2013. Cette moyenne s’explique notamment par un trio de 3 veaux valorisés à plus de 9 000 euros. Le top price du jour est pour Illico à Philippe Deshoulières (87) acheté pour 12 300 euros par un élevage italien : la Soc. Agri. San Marco en Toscane. C’est un fils d’Expert (RR VS) et de Danaide-Rififi (RRE VS) x Muguet (RR VS). Ce veau est volumineux, long, épais, profond avec un très bon quartier arrière. Il est très bien racé et sort bien en génomique sur les scores DM (10), CR (10) et AL (8). L’éleveur italien a aussi acheté Igor à Alain Belloc (12), un fils de Bavardage (RRE M) à 8 100 euros. Bravo donc à cet acheteur qui s’était également porté acquéreur la veille de Iam (Espoir), un taureau d’un nouvel éleveur fournisseur : Jean-Pol Quantin (55).

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 7 novembre 2014.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Mesurer les impacts du futur cahier des charges AOP cantal sur une exploitation

La journée technique, programmée par l’organisme de gestion de l’appellation AOP cantal, a donné l’occasion de projeter sur un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière