Aller au contenu principal

La race charolaise fait son show !

Une édition placée sous le signe du Charolais par la présence de 400 reproducteurs pendant quatre jours de concours organisés par le Herd Book Charolais.

Un moment fort du Sommet de l'Élevage.
Un moment fort du Sommet de l'Élevage.
© HC

C'était sans doute l'un des moments forts lors de cette édition du Sommet de l'Élevage. Le concours national charolais s'est déroulé pendant quatre jours sur le Grand Ring Bovins viande du Zénith d'Auvergne du parc des expositions de Cournon-d'Auvergne.
Ce sont pas moins de 400 reproducteurs, ambassadeurs de la race, qui ont pu défiler devant des milliers de spectateurs installés dans les gradins. Des éleveurs, vendeurs ou acheteurs ou tout simplement des amoureux de l'élevage, qui ont pu apprécier le travail d'une longue sélection génétique et morphologique.
Un palmarès d'excellence attribuant la couronne du grand prix de championnat mâles à « Poète », de la SCEA Bonnichon, située sur la commune du Chatelet, dans le Cher et celle du grand prix de championnat femelles à « Néfertiti », du Gaec Cluzel-Heurtier, situé sur la commune de Montel-de-Gelat, dans le Puy-de-Dôme.


Succès pour la vente aux enchères « Races de France Sélection 2022 »
Une deuxième édition couronnée de succès mettant en avant les dix principales races bovines allaitantes françaises (aubrac, bazadaise, blanc-bleu, blonde d'Aquitaine, charolaise, gasconne des Pyrénées, limousine, parthenaise, rouge des prés et salers). Placée sous l'égide de leur Fédération Races de France*, elle s'est déroulée le mercredi, lors du Sommet de l'Élevage, au sein du Zénith d'Auvergne mais aussi en distanciel, en live streaming pour une visibilité optimale.
Au total, ce sont vingt génisses qui ont été présentées et qui ont toutes trouvé un acquéreur pour un prix moyen de vente s'élevant à 4 100 EUR avec un top price à 8 600 EUR.
Hugues Pichard, président de Races de France s'est félicité : « Les enchérisseurs étrangers étaient nombreux et plusieurs génisses partiront ainsi en Belgique, République Tchèque ou encore Pays-Bas. Les autres ont trouvé acquéreurs dans leurs berceaux d'origine mais également partout en France. Signe que la génétique française séduit toujours autant dans son pays mais aussi à l'international ».

Une vente « sélection Bien Naître » pour la première fois
Ce sont onze mâles de onze mois à cinq ans, qui ont été mis aux enchères. « Il s'agit d'animaux exclusivement recrutés pour leurs qualités maternelles et aptitudes au vêlage pour une génétique destinée à faciliter le quotidien des éleveurs » précise Sébastien Cluzel, président du Herd Book Charolais. Des enchères effectuées par boîtiers électroniques et également à distance.

 

*Races de France est la Fédération Française des Organismes de Sélection. Elle regroupe près de 1 500 races et variétés de 14 espèces différentes, allant des ruminants (bovins, ovins, caprins) aux carnivores domestiques (canins, félins) en passant par les équidés (asins, équins), les porcins et la basse-cour.

Palmarès du concours national adultes
Grand prix de championnat mâles : Poète, SCEA Bonnichon (Le Chatelet, 18).
Grand prix de championnat femelles : Nefertiti, Gaec Cluzel-Heurtier (Montel-de-Gelat, 63).
Prix de championnat mâles sénior : Poète, SCEA Bonnichon (Le Chatelet, 18).
Prix de championnat femelles sénior : Nefertiti, Gaec Cluzel-Heurtier (Montel-de-Gelat, 63).
Prix de championnat mâles sénior réserve : Obama, Gaec Richard (Saint-Reverend, 85).
Prix de championnat sénior femelles réserve : Navette, Gaec Deboux (Chougny, 58).
Prix de championnat mâles junior :
Ringostarr, Léa Laboisse (Villefranche-d'Allier, 03).
Prix de championnat femelles junior : Regente, Gaec Clame-Andriot (Sauvagny, 03).
Prix de championnat junior mâles réserve : Richelieu, Gaec Goujat (Cours, 69).
Prix de championnat femelles junior réserve : Ravissante, François Lucand (Molphey, 21).
Prix de famille par la mère : 1. Gaec Carrau (Sadournin, 65) ; 2. Gaec Vincent père et fille (Oudry, 71) ; 3. EARL Julien Pluchaud (Saint-Vincent-les-Bragny, 71).
Prix de famille par le père : 1. Gaec Thomas (Port-Saint-Père, 44) ; 2. Gaec Bonnabry Arfeuille (Condat-en-Combraille, 63) ; 3. EARL Sophie et François Baudin (Issy-l'Evêque, 71).
Trophée Ajec femelles : Praline, Gaec Roube-Fayet (Magny-Cours, 58) ; Picador, Gaec Micaud (Ygrande, 03).
Trophée qualité bouchère : Pharaon, Gaec Chambon Paulet (La-Besseyre-Saint-Mary, 43).
Prix de synthèse femelles : 1. Navette, Gaec Deboux (Chougny, 58) ; 2. Infusion, Gaec Clame & Aubouard (Bourbon-l'Archambault, 03) ; 3. Noce d'Or, Gaec Clame-Andriot (Sauvagny, 03).
Prix de synthèse mâles : 1. Pasolini, Richard Bonnet (Bourbon-l'Archambault, 03) ; 2. Lanvin, Gaec Thomas (Port-Saint-Père, 44) ; 3. Papillon, Dominique Sennepin (La-Celle-sur-Nièvre, 58).
Prix d'ensemble 1re catégorie : 1. Gaec Vincent Père et fille (Oudry, 71) ; 2. Gaec Bonnabry Arfeuille (Condat-en-Combraille, 63) ; 3. EARL Sophie et François Baudin (Issy-l'Evêque, 71).
Prix d'ensemble 2e catégorie : 1. Gaec Micaud (Ygrande, 03) ; 2. Gaec Clame-Andriot (Sauvagny, 03) ; 3. Gaec Clame & Aubouard (Bourbon-l'Archambault, 03).
Trophée international mâles : Ringostarr, Léa Laboisse (Villefranche-d'Allier, 03).
Trophée international femelles : Nefertiti, Gaec Cluzel-Heurtier (Montel-de-Gelat, 63).

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière