Aller au contenu principal

La Mangona enfin sous le soleil

Les deux premières éditions avaient subi les rigueurs de l´hiver. Celle de 2006, placée sous le signe du soleil, a attiré bien plus de monde. Avec son lot de suprises… toujours de très bon goût !

Pédagogique ou délirante ? Pas facile de qualifier la fête du cochon de La Roquebrou qui s´est tenue dimanche 26 février sur le foirail. En passant d´un stand à un autre, le discours change radicalement. Il y a par exemple les explications culinaires sérieuses de vrais chefs, accompagnées de dégustations très prisées ; et un peu plus loin, une famille qui prépare dans des conditions d´hygiène d´un autre siècle une "patranque" bien peu ragoûtante. De même, il y a des journalistes de télévision, équipés de matériel numérique performant, qui côtoient les animateurs de radio-Mangona qui n´émet que sur 30 mètres aux alentours?avec?son?fatras d´antennes rouillées...

De l´art ou du cochon ?

Tout au long de la journée, les organisateurs, sous la houlette?de?l´agence?Sirventès conduisent le public dans ce savant mélange de comédiens et d´acteurs réels d´une filière. Du coup, tout devient plus facile, plus drôle et l´image de la filière?porcine?plus?riante. Patrick Escure, président de la FDSEA du Cantal, l´a bien compris. Entre deux distributions de fritons à ses invités, il explique que la fête peut servir la cause des éleveurs, "à plusieurs titres". "D´abord, au niveau local, les producteurs de porcs font partie?intégrante?de?l´équipe d´organisation.?Les?réunions préparatoires sont?déjà?un excellent moyen de communiquer avec le reste de la filière d´une part, avec des membres d´associations issus de tous les autres?secteurs?socioprofessionnels, d´autre part. Et ça, c´est bon pour nous car il est important de s´ouvrir et de corriger une image parfois négative de ce type de production", dit-il.

Installer et valoriser

A cet égard, il se félicite que la commune de La Roquebrou adhère à l´amicale des défenseurs de la production porcine, au même titre que d´autres collectivités et élus parlementaires. "Et puis cette fête permet de faire connaître les productions de La Roquebrou bien au-delà du Cantal", ajoute-t-il en citant les départements voisins du Lot et de la Corrèze, mais aussi de nombreux autres dont sont issus les visiteurs de cette 3e édition. "Plus on parlera de nos productions et de nos savoir-faire, plus nous aurons de faciliter à convaincre que nous avons besoin d´installer des jeunes sur nos territoires et à embaucher dans les ateliers de transformations agroalimentaires". Justement, le président de la FDSEA salue des chefs d´entreprise, des salaisonniers pour la plupart. Dans les flonflons de la fête, on parle aussi de valorisation du porc de montagne et de l´Identification géographique protégée (IGP) autour des charcuteries d´Auvergne.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière