Aller au contenu principal

La FNPL en faveur d’un freinage indemnisé de la production

Pour faire face à la crise du Coronavirus qui désorganise les circuits commerciaux, la FNPL appelle les producteurs à modérer leur production. La non-production serait indemnisée par un fonds de solidarité créé par l’interprofession.

© PO

Face à la crise sanitaire qui perturbe les circuits commerciaux (fermeture de la restauration hors foyer, interdiction des marchés ouverts, changement du comportement des consommateurs), la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) encourage les producteurs à freiner leur production. Les éleveurs pourraient lisser le pic de production saisonnier en jouant sur l’alimentation et/ou le tarissement anticipé des vaches. Ils éviteraient ainsi l’engorgement des outils de transformation et la baisse brutale des cours. Cette analyse, Thierry Roquefeuil, président de la FNPL et du Centre national interprofessionnel de l’économie laitière (Cniel), l’a faite partagée par la filière. « On s’est mis d’accord sur un schéma de réduction de la production au mois d’avril qui serait compensée avec la mise en place d’un fonds », a-t-il déclaré à l’AFP. Un courrier en ce sens signé par les membres de l’interprofession laitière a été adressé à tous les membres de la filière. Dès le mois d’avril, les éleveurs sont appelés, sur la base du volontariat à réduire leur production de 2 à 5 % par rapport au même mois de l’an dernier.Mais cet effort pour les éleveurs qui s’engagent dans cette voie sur une base volontaire doit être accompagné par un dispositif d’indemnisation collectif, estime la FNPL. Ainsi un fonds de solidarité de 10 millions d’euros, alimenté par l’interprofession permettrait d’indemniser ceux qui jouent le jeu à hauteur de 320 euros/1 000 litres de lait, sur le mois d’avril. Une demande d’autorisation en ce sens a été transmise à la Commission européenne par le Cniel.L’appel aux pouvoirs publics et à Bruxelles Cette mesure devrait permettre de diminuer d’environ 30 millions de litres la production d’avril, atténuant ainsi le pic de collecte saisonnier. Pour ce mois de l’année, les éleveurs produisent habituellement 3,3 % de lait en plus par rapport aux autres mois, soit environ 64 millions de litres supplémentaires. « Nous demandons aux pouvoirs publics de prendre part à ce dispositif de solidarité créé par l’interprofession et à l’Europe d’autoriser ces aides aux réductions de volume », insiste pour sa part la FNPL dans un communiqué. « C’est vraiment une mesure exceptionnelle, la filière se prend en main, mais il faut que chacun fasse ensuite des efforts à son niveau », précise Thierry Roquefeuil. Aux pouvoirs publics français les membres de l’interprofession demandent d’appuyer la demande au niveau communautaire et de renforcer les dispositifs d’accompagnement des entreprises en difficulté ainsi qu’aux conseils régionaux de prendre part à cet effort. A la Commission européenne également il est proposé de débloquer des aides au stockage privé pour indemniser les entreprises qui acceptent de stocker des produits laitiers (fromages, beurre, poudre).Cet engagement des producteurs doit être conditionné également par celui des partenaires la filière de poursuivre la collecte et la transformation sur l’ensemble du territoire et de maintenir les prix, voire de les augmenter, en contrepartie de la modération des volumes, conclut la FNPL.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière