Aller au contenu principal

La Fnec alerte sur la hausse historique des charges en élevage caprin

La Fnec (éleveurs de chèvres, FNSEA) alerte, dans un communiqué du 7 juillet, sur la hausse des coûts de production de lait de chèvre qui atteignent « des sommets historiques en 2021 ». Le syndicat pointe la forte progression de l'Ipampa (indice des prix d'achat des moyens de production agricole) du lait de chèvre : « Les indices de février (109,6), mars (110,4) et avril 2021 (111) sont les plus élevés depuis janvier 2005, dépassant même l'indice le plus élevé constaté jusqu'à aujourd'hui en décembre 2012 (108,3) ! ». Cette hausse se traduirait, dans les exploitations, par un surcoût de 30 à 50 EUR les mille litres selon les régions, portant le prix de revient du lait de chèvre à 840 EUR les mille litres en moyenne. Aussi, la Fnec « demande à tous les opérateurs de s'engager à revaloriser le prix du lait de chèvre dans les prochains mois pour permettre aux éleveurs de passer cette période de hausse des charges historique et ne pas mettre en danger la dynamique de la filière caprine ». Lors des dernières négociations commerciales annuelles entre la grande distribution et ses fournisseurs qui se sont finalisées au 1er mars, ces derniers demandaient une valorisation du lait de chèvre à hauteur de 790 EUR les mille litres.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière