Aller au contenu principal

La faune sauvage, réservoir de maladies transmissibles à l’homme et aux animaux d’élevages

 Le réseau national de surveillance épidémiologique des oiseaux et des mammifères de la faune sauvage (Sagir), en lien avec les laboratoires d’analyses départementaux, joue un rôle central dans la détection précoce de maladies pour la faune sauvage et leur propagation aux animaux domestiques.

Des taux de mortalité importants et inhabituels au sein de la faune sauvage déclenchent la plupart du temps des autopsies en laboratoire.
Des taux de mortalité importants et inhabituels au sein de la faune sauvage déclenchent la plupart du temps des autopsies en laboratoire.
© LDA 39

Parmi les maladies les plus dangereuses pour les animaux d’élevage véhiculées par la faune sauvage, la grippe aviaire, la peste porcine africaine, la tuberculose bovine et la brucellose sont aujourd’hui observées de près par le monde scientifique. La grippe aviaire, maladie virale très contagieuse, affecte les oiseaux chez lesquels elle peut provoquer dans sa forme la plus grave des épisodes de mortalité pouvant aller jusqu’à la perte totale d’un élevage de volailles et des baisses de production très importantes. Suite aux derniers épisodes de contaminations du virus H1N1 sur des volailles dans le Sud-Ouest, « 2,5 millions d’entre elles vont être euthanasiés dans les trois prochaines semaines », a fait savoir le ministère de l’Agriculture, jeudi 20 janvier. « Les virus de l’influenza sont très nombreux et très changeants, ils mutent assez rapidement comme ceux de la grippe chez l’homme », explique Romain Persicot, directeur de la fédération régionale des groupements de défense sanitaire (FRGDS). Quelle que soit la souche, les symptômes sont principalement les mêmes : respiratoires, digestifs ou nerveux. « Des poules prostrées sur elles-mêmes doivent mettre la puce à l’oreille de l’éleveur qui ne doit pas tarder à appeler son vétérinaire sanitaire en cas de suspicion de la maladie », ajoute-t-il. Début janvier 2022, trente pays sont touchés par l’épizootie sur l’ensemble du continent européen, avec les premiers foyers et cas survenus fin décembre en Slovénie. L’Italie enregistre un nombre élevé de contaminations avec près de 300 foyers de volailles détectés cette saison, et toujours de nombreuses déclarations en Vénétie. Le sous-type H5N1 est largement majoritaire.

Le réseau Sagir

Le réseau Sagir est un dispositif national de surveillance épidémiologique. Sa mission est de détecter le plus tôt possible l’émergence de maladies de la faune sauvage pouvant affecter la santé des animaux domestiques. « L’alerte peut venir aussi bien des fédérations de chasse que des agents des parcs naturels, des services de DDPP, lorsqu’ils observent un état de santé ou des taux de mortalité anormaux sur une population de la faune sauvage », explique Isabelle Losinger-Chabod, cheffe de service adjointe du service régional connaissance Aura à l’OFB. Une fois les autopsies ou analyses bactériologiques ou parasitaires effectuées, chaque laboratoire partenaire du réseau Sagir fait remonter ses résultats sur l’interface Epifaune de l’OFB qui les centralise et déclenche, si besoin, les dispositifs sanitaires nécessaires à la gestion des épizooties.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière