Aller au contenu principal

La baguette à 29 centimes chez Leclerc sème la discorde

La polémique ne faiblit pas après l’annonce d’un prix de la baguette bloqué à 0,29 € dans les magasins Leclerc. Le distributeur s’abrite derrière l’argument du pouvoir d’achat. Les producteurs, meuniers et boulangers fulminent.

La polémique ne faiblit pas après l’annonce d’un prix de la baguette bloqué à 0,29 € dans les magasins Leclerc. Le distributeur s’abrite derrière l’argument du pouvoir d’achat. Les producteurs, meuniers et boulangers fulminent.
La polémique ne faiblit pas après l’annonce d’un prix de la baguette bloqué à 0,29 € dans les magasins Leclerc. Le distributeur s’abrite derrière l’argument du pouvoir d’achat. Les producteurs, meuniers et boulangers fulminent.
© Gabriel Omnes/Archives

La passe d’armes entre Christiane Lambert et Michel-Édouard Leclerc n’en finit pas. Par médias interposés, la présidente de la FNSEA et le distributeur s’écharpent sur le blocage du prix de la baguette à 29 centimes pendant six mois dans les magasins Leclerc. L’annonce faite par Michel-Édouard Leclerc, le 11 janvier, a provoqué la colère des céréaliers, meuniers et boulangers qui lui reprochent de « brader » son pain en pleine inflation des prix du blé, de l’énergie et du transport. « Honte à lui, au moment où les prix des matières premières flambent et où la loi Égalim 2 impose la répercussion » au consommateur, avait réagi dans la foulée Christiane Lambert sur Twitter. Avant de revenir quelques jours plus tard sur cette polémique à l’antenne de BFM Business : « Quand la farine augmente autant, il faut passer des hausses tout au long de la chaîne. Sinon, qui encaisse la perte ? L’agriculteur ou le meunier. » En 2021, les prix du blé ont augmenté d’environ 30 %.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière