Aller au contenu principal

Individualiser les parcours pour les élèves qui en ont besoin

Mardi 2 septembre, jour de rentrée, le nouvel inspecteur d'académie a précisé les nouvelles dispositions en place depuis cette année, dont l'accompagnement personnalisé.

Le nouvel inspecteur, Frédéric Gilardot, entouré de ses collaborateurs, François Fozelle et Anne-Marie Pellegrini.
Le nouvel inspecteur, Frédéric Gilardot, entouré de ses collaborateurs, François Fozelle et Anne-Marie Pellegrini.
© R. S.-A.

Frédéric Gilardot a fait sa rentrée. Le nouvel inspecteur d’académie du Cantal a tenu une première conférence de presse mardi dernier. L’occasion pour ce directeur départemental de l’éducation nationale de revenir sur les réformes engagées par le gouvernement et ses applications concrètes. En évoquant les “parcours individualisés pour ceux qui en ont besoin”, il a insisté sur les mesures mises en œuvre au profit des élèves en difficulté scolaire. Il rappelle que de récentes mesures gouvernementales permettent aux élèves de primaire de bénéficier de deux heures de soutien hebdomadaire. Quant à l’horaire, il est laissé à la libre appréciation de chaque école.

Pendant et hors le temps scolaire

L’inspecteur souligne aussi qu’un dispositif est en place durant quelques semaines de vacances scolaires : les stages de remise à niveau. Ils sont encadrés par des enseignants volontaires, payés en heures supplémentaires, la première semaine de juillet, la dernière d’août ou encore une semaine durant les vacances de Pâques.  Un principe encore peu usité, mais que Frédéric Gilardot entend développer : “Il s’agit d’offrir les mêmes chances que ceux qui prennent des cours privés, mais là c’est entièrement pris en charge par l’éducation nationale”. Il se dit persuadé que les enseignants prendront rapidement conscience de l’intérêt de ces stages au bénéfice des élèves “qui rament un peu”. Dans les collèges aussi, des temps de soutien aux élèves en difficulté sont aménagés. Il s’agit d’un “accompagnement éducatif” de huit heures hebdomadaires, consacré à l’aide aux devoirs et au développement culturel et sportif. S’ajoute pour les collégiens qui se cherchent une orientation, la possibilité d’effectuer des séjours dans des lycées d’enseignement professionnel et des dispositifs relais (comme celui du centre social du Cap Blanc à Aurillac).

Aide aux personnes victimes de handicap

L’individualisation de l’accueil pédagogique prend également tout son sens auprès des jeunes handicapés. Dans le Cantal, 293 élèves entrent dans ce cadre. Frédéric Gilardot précise que 100 % des familles qui ont sollicité des auxiliaires de vie pour accompagner leur enfant l’ont obtenu. Enfin, un droit d’accueil pour tous impose une présence à l’école pour s’occuper des enfants les jours de grève. Des permanences seront donc assurées par des enseignants non grévistes, par des employés communaux (la collectivité étant indemnisée) ou des parents volontaires, sous la responsabilité unique de l’État.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière