Aller au contenu principal

Échappée castanhaïre pour les championnats d'Auvergne-Rhône-Alpes

Le 5 juin, Parlan et Roumégoux accueilleront les championnats régionaux dames et élite hommes de cyclisme sur route. Une fierté pour le comité départemental et le Sprinter club Aurillac.

Les responsables du comité départemental et du Sprinter club Aurillac ont pu compter sur le soutien du Département, de la Région et des élus locaux.
Les responsables du comité départemental et du Sprinter club Aurillac ont pu compter sur le soutien du Département, de la Région et des élus locaux.
© P. O.

Le Cantal et la petite reine : une grande histoire d'amour nourrie d'itinéraires grandioses offerts aux amateurs comme aux professionnels du cyclisme et émaillée de grands
rendez-vous, notamment la fidélité de la Grande boucle revenue à
plusieurs reprises en terres volcaniques ces deux dernières décennies. La Châtaigneraie et le vélo : c'est une passion encore plus intime, quasi viscérale, comme en témoignent la dynamique des clubs qui y ont fleuri, les courses âpres et sinueuses qui s'y disputent ou encore la renommée internationale du critérium de Marcolès.
Pourtant, il aura fallu près de 20 ans pour voir les championnats régionaux de cyclisme sur route revenir y départager les plus grands espoirs et champions d'Auvergne-Rhône-Alpes. Retour aux sources et à Parlan donc où s'était élancé le 23 mai 2004 un interrégional cadets. Le 5 juin, c'est donc l'élite de la discipline de pas moins de douze départements qui viendra s'y mesurer avec quelque 160 coureurs attendus pour deux courses : les championnats femmes (juniors et seniors) et la course élite hommes. Du haut, du très haut niveau, celui qui précède la cour des grands, la cour des pros.

Le gratin régional chez le "petit poucet"
Il a néanmoins fallu convaincre le comité régional d'Aura, le plus imposant de France avec ses plus de 1 700 licenciés, de confier au "petit poucet" cantalou selon l'expression de René Pouget, président du Comité départemental de cyclisme, l'organisation de cet évènement. "On est situé à l'extrémité de la région mais le comité régional, du fait de notre dynamisme(1), a validé notre candidature, tout ça avec le soutien de la Région, du Département et particulièrement de Bruno Faure, et de Michel Teyssedou avec lequel on avait évoqué il y a trois, quatre ans déjà, l'idée de refaire une belle épreuve à Parlan", s'est réjoui René Pouget mardi 26 avril, à l'occasion de la présentation de ces championnats. Défi relevé localement par le tout nouveau Sprinter club Aurillac, né il y a quelques mois seulement de la fusion de l'UCA (Union cycliste aurillacoise) et de l'Antonin-Magne ACC.

Sur les routes de Châtaigneraie
Même satisfecit du côté des élus locaux, en l'occurrence des maires de Roumégoux et Parlan, Christian Lacarrière comme Michel Teyssedou, rappelant l'importance sur le territoire de ce sport très populaire et leur plaisir d'accueillir de concert une épreuve de ce rang susceptible de contribuer à la notoriété et l'attractivité de leur territoire communal. "C'est de l'animation, de l'économie, du sport, du vélo, tout ce qu'on peut affectionner", a affiché pour sa part Bruno Faure, président du Conseil départemental, avant de remercier les organisateurs pour leur initiative et d'encourager la soixantaine de bénévoles déjà à pied d'oeuvre.
Tous comptent également sur le soutien d'un public nombreux pour venir encourager les coureurs parmi lesquels plusieurs Cantaliens devraient être alignés. Des locaux de l'étape qui ne figurent pas forcément dans la liste des favoris, mais dont René Pouget espère qu'ils déjoueront les pronostics... Plusieurs figures du cyclisme cantaliens, invités d'honneur, seront présents pour les soutenir : la puce du Cantal, le Jaleyracois Lily Bergaud (deux victoires d'étape au Tour de France), le Saint-Mamétois Claude Aigueparses (champion de France par équipes en 1971), le Mauriacois René Serre, coéquipier de Poulidor et champion d'Auvergne en 1962, l'Aurillacois David Delrieu, champion d'Auvergne en 1993, Gérard Guazzini (qui possède une maison à Parlan), champion d'Auvergne en 1987, et Jean-Claude Thellière, parrain du Sprinter club Aurillac, champion de France pro en 1966, vainqueur du Midi-Libre en 1966, aligné sur trois Tours de France, un Tour d'Espagne, un Giro...

(1) Le comité cantalien de cyclisme recense 450 licenciés et peut se prévaloir de l'organisation de 86 épreuves en 2022.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière