Aller au contenu principal

Du cirque et du burlesque pour accompagner la randonnée spectacle

La fête de l’eau de Teissières prend un nouveau cap. La nouvelle présidente de Eau, nature et patrimoine tient à mettre l’accent sur la convivialité et la bonne humeur générée par Font Salada.

L’équipe de bénévoles qui prépare activement la 7e fête des eaux de Teissières.
L’équipe de bénévoles qui prépare activement la 7e fête des eaux de Teissières.
© R. S.-A.
Surtout, ne pas lasser. Avec cette idée en tête, l’association Eau, nature et patrimoine de Teissières lance une nouvelle édition de la fête de l’eau, pleine de nouveautés, dimanche 19 août.
Si la balade - qui demeure l’animation phare - continue de conduire les marcheurs jusqu’à “la vraie” Font Salada (après 1,8 kilomètre à travers bois), la  source d’eau pétillante exploitée jusqu’en 1936, le spectacle est nouveau, son esprit aussi. Laurence Sautès, nouvelle présidente de l’association organisatrice, l’a souhaité encore plus dansant et chantant. Une véritable comédie-musicale, conduite par Jean-Sylvain Savignoni, Bernard Combi, Yves Durant et Laurent Cavalié, sur le thème des ânes.
Quel cirque !

Parallèlement, tout le bourg sera animé avec de très nombreux intervenants venus
d’abord pour distraire toute la famille. Des musiciens, des bateleurs et pour la première fois, les arts du cirque avec Nawak-Circus. “Une dizaine de jeunes déambuleront tout au long de la journée et donneront deux représentations à 16 heures et 19 h 30”, explique Laurence Sautès qui espère beaucoup de cette
nouvelle animation.
“Nous nous donnons pour mission de rendre les gens heureux”, poursuit-elle en évoquant l’apprentissage de l’occitan en riant avec la compagnie Lido-Théâtre ou les contes donnés par Isabelle Delavet, les repas gourmands proposés (avec médaillon de foie gras, cuisse de boeuf et pommes de terre aux lardons et cantal au menu de midi ; ou encore les desserts à volonté prévus le soir...).
En outre, les expositions s’enrichissent encore cette année avec de nouveaux métiers anciens présentés, comme le souffleur de verre ; les intermèdes musicaux se multiplient, avec notamment le groupe Saler’derien ; une sensibilisation ludique mais efficace à la protection de l’eau et notre environnement en général est reconduite ; etc.
Qu’importe la météo

Dans ce village de 300 habitants, près de 100 bénévoles s’apprêtent à accueillir entre 3 500 et 4 000 visiteurs. Sachant qu’il n’y a pas de droit d’entrée, seule la randonnée et les repas sont payants. La randonnée-spectacle, avec dégustation de produits régionaux, est à 14 euros par adulte, le déjeuner à 14 euros également et le dîner piano-bar à 10 euros. Tout est à demi tarif pour les moins de 12 ans et gratuit pour les moins de 5 ans(1).
“Bien sûr, il fera très beau !”, affirme dans un sourire Laurence Sautès. Elle se ravise cependant : “Au cas où le temps se couvre, dites bien autour de vous que tout est maintenu et que nous nous réchaufferons autour de crêpes, de chocolats et de vins chauds”.
 (1) Renseignements et réservations auprès de l’office de tourisme du pays de Montsalvy (04 71 46 94 82) ou de la présidente de l’association (06 24 50 85 25).

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière