Aller au contenu principal

Des Chapons et des dindes

Producteur de volailles à Recoules, commune des Monts-Verts, Guillaume Delcros élève spécialement pour les fêtes des chapons et des dindes.

Installé depuis deux ans, Guillaume Delcros élève entre 10 000 et 12 000 volailles par an.
Installé depuis deux ans, Guillaume Delcros élève entre 10 000 et 12 000 volailles par an.
© Aurélie Pasquelin

Servir de la volaille au repas de Noël, c’est un choix que font une grande partie des Français en cette saison. Pour répondre à cette demande, Guillaume Delcros, installé depuis deux ans à Recoules, dans le nord du département, élève quelque 300 chapons et 180 dindes. « Le reste de l’année, la production se concentre surtout sur les poulets et les pintades, confie le jeune agriculteur. Pour les fêtes, j’ai choisi de faire des chapons et des dindes. Elles arrivent dans l’été pour être prêtes en décembre. » Les chapons, âgés d’un mois et déjà castrés, sont alors mis en poussinière, instalée à part dans un bâtiment réservé, et élevés aux céréales. « À partir du 15 novembre, on les engraisse au lait », explique Guillaume Delcros. Un lait un peu spécial puisqu’il provient de l’exploitation de ses parents, installés eux aussi sur la commune. « Je vais chercher le lait chaque jour dans leur bâtiment, continue l’éleveur. Ainsi les chapons reçoivent du lait frais qui sort à peine du pis de la vache. » Une façon de faire qui convient aux consommateurs puisque l’éleveur arrive à vendre ses 300 chapons sans trop de problèmes.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1439, du 21 décembre 2017, en page 10.

Les plus lus

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Les chargeurs télescopiques électriques ont l’avantage d’offrir un fonctionnement sans bruit et sans émissions dans les bâtiments.
Les chargeurs compacts et ultracompacts s’affichent comme les nouveaux valets de ferme

De plus en plus présents dans les exploitations d’élevage, les petits automoteurs de manutention à bras 
télescopique…

Un grand groupe de personnes manifeste dans la campagne.
Manifestation anti "giga-bassines" de Billom : à boire et à manger…

Plusieurs milliers de personnes se sont réunies le week-end dernier à Billom, dans la plaine de la Limagne, pour manifester…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière