Aller au contenu principal

Salon de l’agriculture
Des agriculteurs en quête de perspectives

Cette année, l’accent est mis sur la recherche et les innovations, dans un contexte de crise agricole.

Près de 670 000 visiteurs au moins sont attendus, du samedi 27 février au dimanche 7 mars, lors de la 47e édition du Salon international de l’agriculture (SIA) de Paris. Cette année, l’accent est mis sur la recherche et les innovations, dans un contexte de crise agricole.
Près de 670 000 visiteurs au moins sont attendus, du samedi 27 février au dimanche 7 mars, lors de la 47e édition du Salon international de l’agriculture (SIA) de Paris. Cette année, l’accent est mis sur la recherche et les innovations, dans un contexte de crise agricole.
© D.R.

« Certes, les records sont faits pour être battus, mais nous espérons faire au moins aussi bien que l’an passé », a déclaré Jean-Luc Poulain, le président du SIA, lors de la présentation de la 47e édition du Salon international de l’agriculture, le 19 janvier. Il parlait du nombre de visiteurs attendus pour cette nouvelle édition qui se déroulera, à Paris, Porte de Versailles, du samedi 27 février au dimanche 7 mars prochains. En 2009, le Salon de l’agriculture avait connu une fréquentation exceptionnelle, avec 669 725 visiteurs.

S’agissant du thème retenu par les organisateurs, Jean-Luc Poulain a précisé : « Il faut redonner des perspectives. On a fait le choix d’insister sur la recherche. » Et d’ajouter : « Mais cela n’est pas toujours facile pour des chercheurs de participer à un salon. On amorce cette année un processus de long terme afin d’afficher l’intelligence française. »

Crise dans les têtes

Bruno Le Maire, le ministre de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche, présent également lors de la présentation du SIA 2010, a livré sa vision de cette édition, la qualifiant de « moment de rassemblement de l’agriculture et de toute la société française. C’est un moment de rassemblement de toutes les filières agricoles, mais c’est aussi un moment où la société française va se retrouver autour de son agriculture et lui apporter un témoignage de solidarité ». Selon le ministre, « c’est le moment aussi, après la terrible crise que l’on a connue, d’ouvrir des perspectives ».

D’ailleurs, selon lui, la France a « un effort à faire en matière de recherche. Il faut changer, bouger, innover parce que tout le monde le fait. Nous avons un capital tout à fait exceptionnel en terme de recherche. Valorisons-la, développons-la ». Et de conclure : « C’est un SIA important qui vient à un moment important. »

Les incontournables du SIA

- Il y aura bien sûr le hall de l’élevage (Pavillon 1) avec toutes ses animations. Pour la première fois, les lapins, les volailles et les pigeons s’y installeront.

- Dans le Pavillon 2, les visiteurs vont retrouver l’Odyssée végétale. Ils pourront aussi y découvrir un espace consacré aux tomates, aux concombres et aux fraises. Enfin, pour la première fois, les organisateurs leur proposent la découverte d’un petit espace « beauté », et 16 exposants se sont inscrits pour participer à cette nouveauté.

- Le Pavillon 3, qui réunit à la fois les services et les métiers de l’agriculture, est l’espace où la recherche, thème du salon, sera mise en avant. Par ailleurs, le secteur « délices du monde », installé aussi au sein du Pavillon 3, verra arriver quatre nouveaux pays : la Norvège, la République démocratique du Congo, la Belgique et le Canada.

- Dans le Pavillon 4, notez le retour des félins.

- Le Concours général agricole (CGA), qui entamera sa 119e édition, se déroulera en même temps que le SIA, et une boutique consacrée aux produits primés sera créée (Pavillon 7.2).

- Les organisateurs du salon proposent aussi aux visiteurs des parcours par thème : enfants, cave à vin, visite interactive, terroirs et signes de qualité, produits du CGA, saveurs nouvelles et insolites. Pour les découvrir, il suffit de surfer sur le site internet du salon : www.salon-agriculture.com

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière