Aller au contenu principal

Comice des trois cantons : après Vabres, c’est au tour de Villedieu

Le comice des Trois cantons existe depuis 30 ans. Ainsi, après Vabres l’an dernier c’est au tour de Villedieu d’accueillir la manifestation. Ce sera le 16 septembre.

Les trois coprésidents en présence du maire de Villedieu, le conseiller général Gérard Salat.
Les trois coprésidents en présence du maire de Villedieu, le conseiller général Gérard Salat.
© C. FOURNIER
À l’occasion de la dernière assemblée générale du comice en février, le bilan de Vabres mettait en évidence des effectifs en légère baisse en termes d’animaux mais le même nombre d’éleveurs. La plupart sont des fidèles puisque 99 % d’entre eux participent régulièrement à l’événement qui, chaque année, tourne sur un des trois cantons : Saint-Flour nord et sud, et Ruynes-en-Margeride. C’est ainsi au total une cinquantaine d’éleveurs, toutes races confondues qui concourent avec par ordre d’importance les montbéliardes, qui représentent 70 % des effectifs (20 éleveurs), suivies des abondance et des prim’holstein. Quant aux allaitantes, elles sont en présentation, soit une vingtaine d’animaux pour cinq éleveurs, de même que les ovins et caprins, la volaille et les chevaux comtois et bretons.

“De loin le premier du Cantal”

 

“C’est une année où nous avons bien fonctionné, avec du monde et 400 repas servis à midi”, indiquait Jean-Jacques Sarraille, président pour Saint-Flour nord, qui notait “des finances équilibrées et un public nouveau” qui ne manque pas de venir à ce comice, “de loin le premier du Cantal” pour Michel Souton, président pour Ruynes-en-Margeride. Aussi, ce mercredi, une première réunion de travail à Villedieu, en présence du maire, Gérard Salat et des agriculteurs que compte le conseil municipal, réunissait les trois bureaux ainsi que des représentants d’associations de Villedieu. “Garder la convivialité et faire se rencontrer les éleveurs, reste le premier objectif de notre comice”, ajoutait Michel Souton, - “avec des animaux qui participent à des concours régionaux et nationaux et qui témoignent donc d’une belle qualité”, complétait Romain Pascal. “L’esprit du comice est aussi d’impliquer les associations qui, par exemple, prendront en charge le repas de midi”, expliquait Jean-Jacques Sarraille. Un autre objectif est aussi de présenter des nouveautés : “En accord avec le bureau, la commune va donc rechercher des animations supplémentaires”, ajoutait Gérard Salat. Un concours allaitant Outre des analyses de fourrage, la présence de tailleurs de pierre et de producteurs de pommes de terre, “nous allons cette année essayer de faire un concours allaitant avec des limousines à Villedieu, ce qui serait une première”, dévoilait Jean Jacques Sarraille. “Depuis plusieurs années nous parlions d’accueillir ce concours au conseil municipal. C’est donc aujourd’hui chose faite”, se réjouissait Gérard Salat, sachant que “la présence de Romain Pascal qui réside sur la commune était un argument supplémentaire”. “Notre souhait est d’avoir de plus en plus d’éleveurs passionnés de concours sur cette terre d’élevage de Villedieu”, concluait Jean Jacques Sarraille.

 

 

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière