Aller au contenu principal

Bovin viande
Charolais : les stations d'évaluation réunies à Guéret

Le président national en est le Creusois Didier Bourliaud.

Didier Bourliaud, éleveur à Saint-Sulpice-le-Guérétois.
Didier Bourliaud, éleveur à Saint-Sulpice-le-Guérétois.
© D.R.

C'est une visite rare à laquelle a eu droit la coopérative Creuse Corrèze Berry élevage (CCBE) la semaine dernière. Le conseil d'administration des stations d'évaluation charolaise y a tenu séance dans ses locaux situés à Courtille, à Guéret, pour la première fois. Ce conseil se réunit deux fois par an. Ce fut au tour de la Creuse, donc CCBE, de l'accueillir. « CCBE compte dans ses rangs bon nombre d'éleveurs de bovins charolais. De plus elle détient, avec Génésia et le syndicat des éleveurs charolais, la station d'évaluation creusoise Optigen, basée à Nouhant », expliquait Jean-Michel Bouin, le directeur de la coopérative.

Il faut ajouter que, depuis un an, le président national des stations d'évaluation charolaise est celui qui est aussi président d'Optigen : Didier Bourliaud, éleveur à Saint-Sulpice-le-Guérétois.

Ce sont donc sept stations d'évaluation* venues du cœur de la zone charolaise qui se sont réunies pour discuter de l'avenir de la charolaise, la race de bovin viande la plus présente, et de loin, en France. Discuter et agir, certes, car l'heure n'est pas à la langueur, face à tous les défis auxquels font face les éleveurs.

Sous l'impulsion du président Didier Bourliaud, les spécialistes de la race ont donc travaillé à répondre aux besoins du cheptel charolais… ce qui n'est pas une mince affaire, quand c'est le plus grand de France. « La race est présente dans quasiment toutes les régions de France. Des spécificités régionales se sont créées au sein des stations. Optigen fait un effort particulier dans son recrutement sur la faculté de naissance et la croissance pour des animaux morphologiquement mixtes. La station du Marault (Nièvre) a recruté cette année des animaux avec index IFNAISS moyen de 105. D'autres, en particulier Union charolais croissance ont un programme précis de procréation génétique et réinjectent les meilleurs reproducteurs évalués dans ces programmes », déclarait Nicolas Moreau, technicien charolais à CCBE.

Qualité des recrutements

« C'est un Conseil d'administration très intéressant, a expliqué Didier Bourliaud. Nous avons précisé les caractères souhaitables de recrutement (index facilité de naissance, croissance). La discussion a porté aussi sur l'index aptitude vêlage des mères. L'ensemble des stations d'évaluation charolaises recrutent chaque année un peu plus de six cents veaux (niveau génétique des mères par rapport à la moyenne de la race IFNAISS 102/102 : CRsev 103/99, DMsev 101/99, DSsev 103/99, ISEVR 104/98, Avêl 103/101, Apart 103/100, IVMAT 105/98. Niveau génétique des pères : IFNAISS 100/99, CRsev 107/103, DMsev 102/102, DSsev 105/104, Isevr 108/105, Avel 106/101, Alait 1007/102, IVMAT 112/105. Les chiffres témoignent de la qualité de recrutement des stations. »

« Une partie de la discussion a aussi porté sur le rôle du Herd Book Charolais dans la communication, a poursuivi Didier Bourliaud. Notamment, nous considérons tous que la station d'évaluation charolaise est multisite et donc le rôle essentiel de la fédération a été précisé. »

Toutes ces informations seront diffusées sur le site internet du HBC www.charolaise.fr

Cette journée s'est poursuivie le lendemain par la visite de la station de Lanaud.

* Les stations sont basées en Deux-Sèvre, en Creuse, dans la Nièvre, Côte-d'Or, Saône-et-Loire, Yonne, ainsi que dans la Marne.

Optigen

Cinquante-deux veaux charolais sont entrés à la station de Nouhant le 16 septembre dernier. Ils sont actuellement en cours de contrôle.

Les portes ouvertes auront lieu les 7 et 8 février 2010.

La vente aux enchères sera le treize février 2010.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière