Aller au contenu principal

Améliorer les indicateurs du dépistage

© MF

Afin de préparer le lancement d’Octobre Rose, il s’est tenu un point presse le mercredi 14 septembre à Guéret. Octobre Rose est une campagne annuelle qui a pour objectif de sensibiliser et de rassembler le grand public contre le cancer du sein. Ce mois de mobilisation permet également de récolter des fonds pour la recherche. Comme les années précédentes, la Commission des agricultrices de la FDSEA de la Creuse se mobilise activement pour aider à la recherche et informer sur l’importance du dépistage. La Commission sera présente le samedi 8 octobre à la manifestation de soutien organisé par la municipalité de Saint-Sulpice-le-Guérétois avec le concours du comité du bureau d’aide sociale. 1 femme sur 8 risque d’être touchée par cette maladie mais détecté tôt, le cancer du sein est guéri dans 90 % des cas.
En Nouvelle-Aquitaine, le taux de participation au dépistage est en hausse avec 54,6 % en 2021 alors qu’il était de 45,3 % un an avant. Mais en Creuse, il n’est que de 50 %. Afin de le faire progresser, de nombreuses actions sont mises en place. « La plupart des établissements de santé creusois vont promouvoir le dépistage avec des ateliers de palpation mammaire, des partenaires effectuerons des actions ponctuelles, etc. » explique Laurence Chevreux, vice-présidente du Conseil Départemental chargée de l’enfance, de la famille et de la santé. Il y aura également des marches, et la rue de la prévention dans la Grande Rue de Guéret le 15 octobre.
Cette année, des actions supplémentaires seront effectuées sur le canton d’Auzances, là où le taux de participation est le plus bas du département, avec des tables rondes, des débats organisés afin que les femmes puissent échanger et vaincre les freins qui peuvent les empêcher de se faire dépister.
Il existe des disparités au niveau des cantons, il est donc essentiel de cibler ceux qui participent le moins. Il faut réduire les écarts et faciliter l’accès au dépistage du cancer du sein au plus près des territoires.
« Nous avons comme projet de cibler les femmes qui sont affiliées à la MSA car elles se font moins dépister que les autres » explique Mireille Dénoyer, médecin coordinateur territorial du CRCDC site Creuse.
La Ligue contre le Cancer est le premier contributeur avec 40 millions d’euros en 2021. Le docteur Georges Chata, président du conseil territorial de santé de la Creuse et président de la Ligue contre le Cancer comité Creuse est soucieux de l’évolution du taux de participation. « Nous travaillons avec des associations sportives, des collectivités et ce sont environ 25 manifestations qui vont avoir lieu ce mois d’octobre. Il faut absolument que l’on arrive à améliorer le taux de participation, c’est primordial » explique le président de la Ligue.
Le directeur général du CRCDC Nouvelle-Aquitaine, Benjamin Gandouet, a apporté des informations supplémentaires en précisant que 59 000 nouveaux cas de cancer du sein sont détectés chaque année en France et qu’il est la première cause de décès par cancer chez la femme. La Nouvelle-Aquitaine, avec son plan régional de prévention, a pour objectif avec les différents acteurs de faire augmenter le taux de dépistage. La France est en retard par rapport à ses pays voisins, il est donc nécessaire de progresser pour atteindre les objectifs européens de 70 % de taux de participation à l’horizon 2025.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière