Aller au contenu principal

Alimentation saine et durable : la Commission européenne multiplie les initiatives

Pour préparer son futur règlement européen sur les systèmes alimentaires durables, la Commission européenne ouvre une consultation publique des options qu'elle envisage de mettre en oeuvre dans ce cadre, notamment de règles d'étiquetage de la durabilité. Parallèlement, elle lance une campagne de communication visant à promouvoir un mode de vie sain associant notamment le sport et l'alimentation.

Pour préparer son futur règlement européen sur les systèmes alimentaires durables, la Commission européenne ouvre une consultation publique des options qu'elle envisage de mettre en oeuvre dans ce cadre, notamment de règles d'étiquetage de la durabilité. Parallèlement, elle lance une campagne de communication visant à promouvoir un mode de vie sain associant notamment le sport et l'alimentation.
Pour préparer son futur règlement européen sur les systèmes alimentaires durables, la Commission européenne ouvre une consultation publique des options qu'elle envisage de mettre en oeuvre dans ce cadre, notamment de règles d'étiquetage de la durabilité. Parallèlement, elle lance une campagne de communication visant à promouvoir un mode de vie sain associant notamment le sport et l'alimentation.
© François d'Alteroche/Illustration

La Commission européenne a lancé le 28 septembre (et jusqu'au 26 octobre) une consultation publique sur sa feuille de route en vue de l'adoption, prévue fin 2023, d'un futur règlement européen sur les systèmes alimentaires durables. Cette initiative du Green deal vise à la durabilité dans toutes les politiques liées à l'alimentation. Plusieurs options sont à l'étude : des approches volontaires, un renforcement de la législation existante ; ou - et c'est l'option privilégiée - une nouvelle législation-cadre globale sur la durabilité s'appliquant à tous les acteurs du système alimentaire et établissant une base commune d'objectifs généraux, de définitions, de principes et d'exigences. Cette initiative prévoit de s'attaquer aux problèmes suivants : nourrir une population mondiale en forte croissance ; lutter contre la pollution de l'air, de l'eau et des sols, la perte de biodiversité, le changement climatique et le gaspillage ; lutter contre les régimes alimentaires malsains qui contribuent à l'obésité et à des maladies comme le cancer ; atteindre les objectifs de développement durable de l'ONU. Elle devrait fixer des règles concernant l'étiquetage de la durabilité des produits alimentaires, mais aussi sur les critères minimaux pour les marchés publics de denrées alimentaires, la gouvernance et le suivi.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière