Aller au contenu principal

Banque
9 jeunes agriculteurs sur 10 sont installés par le Crédit Agricole Centre France

Le 31 mars, le Crédit agricole Centre France tire un bilan positif de son année 2022, qui le conforte dans son modèle malgré un contexte de chocs et d’adaptation.

Frédéric Baraut et Chantal Debost, respectivement directeur général et présidente du Crédit Agricole Centre France, dans les locaux du siège.
Frédéric Baraut et Chantal Debost, respectivement directeur général et présidente du Crédit Agricole Centre France, dans les locaux du siège.
© Léa Durif

Présent dans cinq départements (Puy-de-Dôme, Cantal, Allier, Creuse, Corrèze) et deux régions administratives (Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine), le Crédit agricole Centre France (CACF) rafle les titres de 1ère banque, 1er financeur et 1er assureur du territoire, réaffirmant ainsi sa position d’acteur économique incontournable en Centre France. En attestent les chiffres 2022 de la caisse régionale : près de 900 000 clients et 230 agences ; 4,1 milliards € de crédits réalisés ; plus de 590 000 contrats d’assurance des biens et personnes.

Amortisseur de chocs

L’inflation, la crise énergétique et la baisse du pouvoir d’achat, ont eu pour conséquence de ralentir l’activité économique en 2022 dans le monde entier. Dans ce contexte brutal, le CACF a fait le choix d’une stratégie d’amortissement en réponse aux chocs vécus par ses clients et par le territoire. Une évolution progressive et linéaire des taux des crédits et une augmentation modérée des frais de service (+1,5%) ont ainsi été appliquées.
Face au manque de visibilité, tant du point de vue économique que climatique, la caisse constate également une légère hausse du nombre de contrats d’assurance par rapport à 2021. 77 000 contrats ont été signés en 2022.
Dans l’ensemble, la zone Centre France a fait preuve d’une meilleure résilience qu’au niveau national, « grâce à un tissu économique varié et un secteur agricole important qui a mieux performé que les années précédentes », affirme Frédéric Baraut, directeur général de la Caisse régionale. 

1er mécène de la Région

Résolument ancré sur son territoire, le CACF en est le premier mécène avec, en 2022, 1,8 million € investis dans 132 projets culturels, patrimoniaux et sociaux. Près de 2 millions € ont servis à soutenir la vie locale avec des évènements tels que la Journée de la Fourme, Creuse Oxygène ou encore la Fresque historique de Bridiers.
En 2022, la caisse Centre France a également accompagné 900 personnes fragilisées par les aléas de la vie, grâce à ses cinq Points Passerelles. « Depuis 2008, ce dispositif a permis d’accompagner 7 000 personnes en difficulté vers la stabilisation de leur situation, avec un taux de réussite de 70% » détaille Chantal Debost, présidente de la Caisse régionale.

Accélérateur de la transition écologique

En parallèle, le CACF se positionne en tant qu’accélérateur de la transition écologique. 500 millions € ont ainsi été investis dans les énergies renouvelables (l’hydrogène notamment) et la diffusion des bonnes pratiques auprès des entreprises et des particuliers, avec entre autres, la création d’un nouveau service « J’éco-rénove mon logement », pour répondre à la problématique des passoires énergétiques. La banque se félicite également de la réussite de son village de l’innovation « Village by CA », qui a servi d’incubateur à 43 start-up depuis sa création en 2020.

Partenaire de la transition agricole

En 2022, sur 4,1 milliards € de crédits réalisés, 361 millions € ont permis de financer des projets agricoles et d’installer 9 jeunes agriculteurs sur 10 sur les cinq départements de la caisse.
« La première partie de l’année 2022 était très anxiogène pour les agriculteurs avec la hausse du prix des intrants. Depuis quelques mois, les prix diminuent et le nombre de projets de nos clients augmente » résume Frédéric Baraut. Au final, 2022 aura été marquée par une augmentation de +19% des crédits en agriculture, principalement pour financer des projets en lien avec la transition agricole et énergétique, « c’est une année pivot pour l’agrivoltaïsme ». Enfin, le CACF poursuit sa réflexion afin de proposer une offre de crédits carbone agricole locaux et de qualité.

 

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière