Aller au contenu principal

Chevaux
64 chevaux en concours au Monastier

Les plus beaux chevaux lourds du département étaient réunis en concours le 27 septembre au Monastier.
Une départementale qui clôture la saison des concours 2020.

Jument Comtoise au concours départemental de chevaux lourds 2020 au Monasteir/Gazeille en Haute-Loire.
1er prix de Championnat pour Danaide.
© HLP

Malgré les embûches liées à la prolifération du coronavirus Covid-19 et à une météo froide et pluvieuse ces jours-ci, les éleveurs de chevaux lourds de Haute-Loire ont une fois de plus assuré ce dimanche 27 septembre au Monastier sur Gazeille en participant en nombre au concours départemental organisé par le syndicat départemental des éleveurs de chevaux lourds (SDEC) et la municipalité du Monastier sur Gazeille.
«Les éleveurs ont bien joué le jeu. Aujourd’hui, ils sont 25 à participer avec 64 animaux ; des chiffres comparables aux autres années. D’autant que les éleveurs sont venus pour le plaisir de participer puisque les meilleurs chevaux n’iront pas au Sommet de l’Élevage, annulé cette année » a indiqué le président du syndicat départemental des éleveurs de chevaux lourds Jacques Issartel.
Dans ce contexte compliqué, «C’est beaucoup de préparation et beaucoup de soucis pour organiser ce type d’événement. La municipalité du Monastier a joué le jeu et de notre côté, nous avons tenu nos engagements pris depuis décembre 2019 pour organiser ce concours» ajoute-t-il.
Le concours a démarré tôt le matin autour du marché aux bestiaux à l’entrée du Monastier. Après le casse-croûte offert par la municipalité et bien apprécié par les éleveurs, le concours a pu démarrer.


2 jurys au travail
Les chevaux soigneusement préparés par leurs propriétaires, parfaitement toilettés, la crinière tressée, étaient fin prêts à affronter le regard aiguisé des membres des 2 jurys composés de professionnels de Haute-Loire et de départements voisins. Ces derniers ont jugé les nombreuses catégories de comtois et 2 bretonnes sur leur morphologie au repos, leur développement squelettique, le déplacement du cheval au pas et au trot. Le public était au rendez-vous durant toute la journée pour admirer ces magnifiques chevaux lourds et pour faire un petit tour sur la foire agricole, artisanale et commerciale du Monastier qui se déroulait tout près du concours.
Durant toute la journée, l’ambiance était bonne au Monastier. L’animateur Serge Decroix n’a pas ménagé ses efforts pour créer une ambiance festive et chacun a pu prendre le temps de se retrouver et de parler chevaux en particulier : «Les cheptels des éleveurs qui participent aux concours évoluent et on le voit aujourd’hui avec les très belles sections de pouliches présentées» souligne Jacques Issartel. Ce jour-là, repas et buvette (où les boissons chaudes ont remporté un vif succès) ont fait le plein.


Dégustation de viande chevaline
À côté du va et vient des chevaux mobilisés par le concours, un maréchal-Ferrant ferrait les sabots tandis qu’une personne assurait le marquage des juments trait comtoises. Les visiteurs de la foire ont eu la chance de pouvoir déguster de la viande chevaline cuite à la plancha ; une façon de communiquer sur les atouts et les morceaux de la viande chevaline.

PALMARES

Comtois
- Femelle 1 an :
1er : Juliane de Mercuret, Jacques Issartel (Retournac)
2ème : Juline de Mercuret, Cindy Issartel (Retournac)
- Femelle 2 ans :
1er : Iris du Prat, Pascal Boncomprain (Yssingeaux)
2ème : Ilda de Mercuret, Cindy Issartel (Retournac)
- Femelle 3 ans :
1er : Héroine de Mercuret, Anthony Issartel (Retournac)
2ème : Holidays de Bief, Pascal Boncomprain (Yssingeaux)
- Femelle suitée 3 ans :
1er : Hivana des Marnes, Geneviève Barrière (Yssingeaux)
2ème : Havane de Chassilhac, Claude Cubizolle (Solignac sur Loire)
- Femelles suitées 4 ans à 7 ans :
1er : Edelweiss des Favière, Pascal Boncompain (Yssingeaux)
2ème : Goléa d’Etalans, Geneviève Barrière  (Yssingeaux)
- Femelles suitées 7 ans et + :
1er : Victoria 86, Geneviève Barrière (Yssingeaux)
2ème : Danaide, Pascal Boncompain (Yssingeaux)
Breton
- Femelle suitée :
1er : Venus de Mercoeur, Gaec du Château Fort (St Privat d’Allier)
 - Femelle 3 ans :
1er : Hotesse des Limoges, Didier Bonhomme (St Berain)
Prix de championnat :
Comtois -  1er : Pascal Boncompain avec Danaide. ; 2ème : Anthony Issartel avec Héroïne de Mercuret
Bretons - 1er : Gaec du Château Fort ; Prix des jeunes pousseurs : Gaec du Chateau Fort.

 

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière