Aller au contenu principal

450 secouristes en congrès pendant deux jours à Aurillac

À l’occasion de leur congrès des 6 et 7 septembre, la Fédération nationale de la Protection civile proposera des initiations aux secours pour tous et un exercice d’envergure.

Des milliers de bénévoles au service de ceux qui doivent être secourus et prêts à initier aux gestes qui sauvent.
Des milliers de bénévoles au service de ceux qui doivent être secourus et prêts à initier aux gestes qui sauvent.
© R. S.-A.

Chaque année, la Fédération nationale de Protection civile organise son congrès annuel dans l’un des 93 départements métropolitains où elle est représentée. Les 6 et 7 septembre, le Cantal aura l’honneur de recevoir, à Aurillac, 450 congressistes venus de toute la France. En présence de nombreuses personnalités, dont la ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, les participants pourront tout au long de ce week-end échanger sur les orientations à donner à leur structure nationale, qui regroupe aujourd’hui 32 000 bénévoles en France. Ils seront accompagnés dans leurs réflexions par des intervenants prestigieux, comme Christian Hervé, professeur de médecine légale à l’Université de Paris V ou Alain Perret, directeur de la Sécurité civile (structure du ministère de l’Intérieur dont dépendent les associations agréées).

Un exercice d’envergure

Le congrès sera également l’occasion pour les fabricants de matériels de secours de présenter les dernières nouveautés. Une quarantaine d’exposants seront ainsi présents et animeront des stands durant le week-end. En outre, tout un chacun pourra découvrir les activités de la Protection civile, en participant à ce 16e congrès. Il sera notamment possible d’assister à un exercice d’envergure de premiers secours en équipe, le samedi 6 septembre à 10 h 30, place de la Paix à Aurillac. Des séances d’initiations aux gestes qui sauvent (avec initiation à la défibrillation automatique) seront gratuitement dispensées par les bénévoles de la Protection civile du Cantal, devant le Centre des congrès, durant toute la journée de samedi.

Plus de 70 000 personnes formées l'an dernier

La prévention et la formation occupent en effet une place importante de l’activité de l’association. La Protection civile compte 227 instructeurs de secourisme et 1 959 moniteurs de premiers secours qui ont formé, l’an passé, 73 574 personnes aux premiers secours (tous diplômes confondus) dont 51 727 personnes au PSC 1 (Prévention et secours civiques de niveau 1).  “Autant de citoyens devenus capables d’effectuer des gestes qui sauvent ou de participer aux premiers secours au quotidien et dans leur entreprise”, souligne la Fédération nationale. Pour en savoir plus sur la Protection civile et sur ses missions, un site très complet est à disposition des internautes : www.protection-civile.org.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière