Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Zanon : Le câble n’est plus coupé

Zanon introduit sur ses sécateurs arboricoles une sécurité empêchant la coupe du câble d’alimentation. Ce dernier est désormais enveloppé dans une double gaine métallique. Dès que la lame touche cette gaine, la sécurité opère et stoppe le mouvement : l’opérateur doit alors réinitialiser la batterie pour pouvoir à nouveau travailler. Cette sécurité devrait prochainement arriver sur les sécateurs viticoles Tiger ZT40.

Le Vinero sème les vignes

Importateur de la marque allemande Lehner, Kersten France dévoile le Vinero, un semoir électrique pour implanter l’enherbement dans l’interrang. Doté d’une trémie de 110 ou 170 l intégrant une distribution inox, un agitateur et un capteur de vidange, il est animé électriquement par une prise 12 V. Il dispose de 4 ou 8 sorties, un levier permettant de passer d’une configuration à l’autre. Piloté depuis un petit terminal, il s’adapte en solo sur n’importe quel engin roulant, ou en combiné avec un outil de travail du sol.

Épandage précis

Sur ses épandeurs d’amendements Monobox et Twinbox, le constructeur ardennais propose désormais une sortie de trémie se terminant par une goulotte pour un positionnement précis de l’amendement. Cette goulotte peut être combinée à un ou deux rotors pour approcher la matière au plus près du rang de vigne.

Un semoir pour enjambeur

Doté d’une trémie de 35 litres, le Vitisem 30 est un semoir compact (30 cm de large, 116 de long) s’intégrant entre les roues avant et arrière des enjambeurs. Il se compose de deux roues crantées à ouverture variable montées sur parallélogramme ramenant un lit de terre sur la bande à enherber, suivies de deux dents de vibroculteur. La semence est ensuite déposée et rappuyée par un rouleau qui sert également de DPA mécanique. Le rappui final est assuré par la roue arrière du tracteur.

L’effeuilleuse spécial Champagne gagne en polyvalence

Pour pouvoir réaliser un effeuillage précoce des vignes, Collard propose sur ses effeuilleuses une vanne trois voies permettant de travailler au choix l’une des deux faces de la vigne pour les effeuillages en vert ou les deux faces à l’approche des vendanges.

Par ailleurs, sur les relevages ascenseurs pouvant recevoir effeuilleuse, rogneuse… Collard intègre les flexibles dans un chemin de câble et centralise tous les branchements. Sur son enjambeur, l’opérateur voit ainsi son champ de vision dégagé de tout flexible.

Les disques s’ajourent

Connu pour ses disques plats de désherbage sur le rang auto-animés, CGC Agri redessine ses disques en les ajourant. Selon le constructeur, cette configuration permet de mieux évacuer et ameublir la terre, et de retourner les plantules. CGC Agri propose différentes formes d’ajourage : rond, rond avec lune repliée vers le haut pour casser les mottes ou en forme de haricot.

Le constructeur propose également un rouleau Faca à lames interchangeables, affûtées ou non, pour un travail plus ou moins agressif de l’herbe, mais aussi de la terre en surface.

Une tondeuse sur le rang

Protégée par un disque libre s’escamotant au contact des ceps, la tondeuse CGC Agri dispose d’un rotofil évoluant à 6 000 tr/min.

Tondeuses satellites sur le Snapper

Sur son petit tracteur Snapper, le Garage Camus propose des tondeuses montées sur satellites et dotées d’une sécurité sur ressort. Un levier permet de rentrer les satellites pour les demi-tours ou le transport. Il présentait également un prototype de tracteur conçu sur la base du Snapper intégrant un réservoir derrière le siège et un dispositif de pulvérisation. L’opérateur peut contrôler la pression de pulvérisation sur le manomètre positionné devant le volant. Selon son concepteur, cette solution, annoncée à 9 000 euros, isole davantage le conducteur des embruns qu’un appareil monté sur un chenillard précédant l’opérateur.

Les broyeurs sur attaches rapides

Pour gagner en temps de montage et démontage, les broyeurs à sarments Boisselet sont dorénavant montés sur des attaches rapides.

Jusqu’à 5 caisses sur la débardeuse à chenilles

Pour faciliter la manutention des caisses de raisin dans les vignes, Espace Micro monte un système de débardage de caisse sur les chenillettes. Ce dernier se compose de deux rangées de glissières sur lesquelles viennent se loger les caisses. Un système de pince permet de soulever les caisses du sol et de les glisser sur l’une ou l’autre des rangées, chacune pouvant recevoir deux caisses : en laissant une caisse sur la pince, ce sont au total pas moins de cinq caisses qui sont transportées. Le système nécessite peu de puissance, mais demande un minimum de poids à vide de la chenillette pour la stabilité.

Une mini-pelle puissante pour vignes étroites

Véritable couteau suisse en viticulture, la mini-pelle était presque exclue des vignes les plus étroites, du fait des espacements limités entre les rangs de vigne (70 cm). Seules les micro-pelles qui manquaient clairement de puissance y avaient accès. Concessionnaire Hyundai TP en Champagne, la Sermat TP a trouvé la parade en adaptant (et en brevetant cette adaptation) le train de chenilles sur une mini-pelle R35Z-9. Enjambant deux rangs de vigne avec une garde au sol de 1,20 m, l’engin de 3,5 tonnes offre un point de vue unique pour piloter les travaux et dispose de la puissance suffisante pour arracher les plants morts, planter des piquets, remonter la terre déplacée par les enjambeurs, boucher les ravines, etc. La sécurité n’a pas été oubliée avec des masses placées à l’intérieur des chenilles pour asseoir l’engin et abaisser son centre de gravité. Un inclinomètre informe par ailleurs le chauffeur, lorsque l’équilibre devient précaire.

Proposant un rayon d’action de 5 m sur 360°, l’engin bénéficie des bonnes capacités, en pouvant piocher jusqu’à 2,20 m de profondeur, tout en remplissant les grosses bennes agricoles.

Le coût de cette adaptation est estimé à 25 000-30 000 euros et pourrait être revu à la baisse à terme, si elle est produite en série.

Les plus lus

Vignette
Fenaison : Il andaine à 27 km/h
Accrochez-vous ! Avec son andaineur frontal Reiter Respiro R3 Profi et son tracteur Massey Ferguson 7620, l'ETA Pouliquen…
Vignette
Un jumelage qui a du cran
Lors de conditions très difficiles, le constructeur Sabatino sort les rames avec son jumelage pour le moins particulier.
Vignette
3 000 hectares en Roumanie - 8 tracteurs Fendt 724
Une exploitation roumaine démesurée : petit tour du propriétaire.
Vignette
Un déchaumeur particulier
Une combinaison de déchaumeurs pour gérer les adventices, les repousses ou encore les problèmes de pyrale.
Vignette
Embarquez à bord d'un Massey Ferguson pour les labours
Mimi Agri, Youtubeuse spécialisé en agricole a joué, pour l'occasion, les modèles au volant de sont tracteur.
Vignette
Plantation de pommes de terre : Du beau monde dans la parcelle
Les chantiers de plantation de pommes de terres sont souvent gourmands en matériel et en main-d'oeuvre et demande une…
Publicité