Aller au contenu principal

[Replay] Webinaire - Le matériel agricole est-il trop cher ?

Pour mieux comprendre l'évolution du prix des matériels, Réussir Machinisme a organisé, le 5 novembre 2020, un webinaire rassemblant un agriculteur et des représentants des constructeurs et des concessionnaires.

Visionner le replay du webinaire

La progression constante du prix des matériels agricoles (plus de 2 % par an en moyenne) participe à l’augmentation des charges de mécanisation.

Cette hausse des tarifs concerne-t-elle toutes les catégories de machines dans les mêmes proportions ?

Les normes (antipollution, sécurité…), le prix des matières premières, les marges des constructeurs et distributeurs, les coûts marketing, l’intégration des nouvelles technologies et des équipements de confort… quels critères pèsent le plus dans cette inflation ?

La diversité de l’offre des constructeurs permet-elle encore de choisir des matériels neufs abordables pour l’exploitation française moyenne ?

Les agriculteurs auront-ils les moyens d’investir dans des matériels « dernier cri » (pulvérisateur, désherbage mécanique, outils d’agriculture de précision…) pour répondre aux enjeux agro-environnementaux ?

 

Un webinaire avec :

Pierre Prim, dirigeant d’Agricat, concessionnaire John Deere situé dans le sud-ouest de la France et Président du Sedima, organisation professionnelle fédérant les entreprises de service, distribution et de location du machinisme agricole et d'espaces verts.

Frédéric Martin, Président de l’entreprise MX, constructeur de chargeurs frontaux à Acigné, près de Rennes et Président d’Axema, syndicat des industriels de l’agroéquipement.

Mathieu Ondet, céréalier installé en Earl sur 350 ha et gérant d’une ETA, en Indre-et Loire à 25 km au sud de Tours. Fin connaisseur du matériel et passionné des nouvelles technologies, il collabore depuis une quinzaine d’années avec le groupe Réussir Agra dans la mise en œuvre d’essais de tracteurs sur son exploitation.

Michel Portier, journaliste, chef de rubrique machinisme au sein du groupe Réussir Agra

 

Visionner le replay du webinaire

Retrouvez l'interview de Pierre Prim qui n'a pas pu participer à ce webinaire

Les plus lus

Demandant des tracteurs de 85-90 ch, les petites combinaisons de fauche triples, qui commencent à 7,24 m de large, offrent un bon suivi de sol, comparativement à une faucheuse arrière latérale de 4 à 4,40 m.  © Pöttinger
Les faucheuses triples sans conditionneur séduisent les éleveurs
Depuis deux ans, les ventes d’ensembles de fauche frontale et double lamier arrière connaissent une croissance forte. Ces…
[VIDEO] SIP - Le groupe de fauche de 15 mètres en démonstration en Normandie
Le groupe de fauche Silvercut Disc 1500 T du constructeur slovène SIP a récemment déployé ses ailes dans la campagne normande.…
Siwi attelage rapide Oria Agriculture Réussir Machinisme
[VIDEO] - Siwi, le dételage instantané importé en France par Oria Agriculture
Oria Agriculture importe le système d'attelage instantané Siwi Combi-Hitch. 
Frédéric Lefeuvre, éleveur en Gaec à Derval en Loire-Atlantique. « La combinaison de fauche sans conditionneur est peu gourmande en puissance. » © M. Portier
« Une combinaison de fauche triple sans conditionneur pour gagner du débit de chantier tout en faisant des économies »
Le Gaec Lefeuvre à Derval en Loire-Atlantique, a abandonné le conditionneur en passant d’une combinaison de fauche double à une…
Fliegl propose un déchaumeur à disques chaînés.  © Fliegl
Fliegl - Un déchaumeur à disques chaînés de 7 m
Le déchaumeur à quatre chaînes de disques KSE de Fliegl assure un bon suivi du terrain.
Claas france Ymeray Réussir machinisme
Claas inaugure son technopôle à Ymeray
Depuis le 31 août dernier, 200 collaborateurs Claas ont investi le nouveau site d'Ymeray (Eure-et-Loir). Crise sanitaire oblige,…
Publicité