Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Ventes de matériel – Le marché reste dynamique en France

Les ventes de matériels neufs ont progressé de 15 % au 1er semestre. Une croissance qui devrait ralentir en fin d’année, pour aboutir en 2020 à un léger retrait du marché, d’après les prévisions d’Axema.

Boosté par un premier semestre très dynamique (+ 15 %), le marché français des agroéquipements devrait progresser de 8 % sur l’ensemble de l’année 2019, selon les prévisions d’Axema, syndicat des fabricants et importateurs de matériels agricoles. Il atteindrait ainsi un chiffre d’affaires de 5,77 milliards d’euros, pas très loin des 6 milliards réalisés en 2013. Cette poursuite de la croissance amorcée en 2018 - expliquée principalement par un rattrapage des investissements, une bonne conjoncture et la hausse du contenu technologique des matériels – ne devrait toutefois pas durer. Axema prévoit en effet un ralentissement des ventes en fin d’année et une baisse du marché en 2020  ( - 5 %), sous l’effet des baisses des prix dans le secteur des grandes cultures et des incidents climatiques dans certaines régions d’élevage et viticoles.

La bonne santé actuelle du marché français fait d’ailleurs exception en Europe, où la plupart des pays ont déjà amorcé la baisse depuis le printemps. Cela se ressent d’ailleurs sur le niveau des exportations des industriels français, dont le chiffre d’affaires export a baissé de 8 % au second trimestre 2019.

Des incertitudes pour 2020

En termes de perspectives pour 2020, Axema se base sur son enquête de conjoncture annuelle réalisée auprès de ses adhérents pour montrer que la situation restera encore positive, malgré la baisse attendue. Plus de la moitié des sondés espèrent une stagnation du marché et près de 60 % estiment que les agriculteurs ont encore besoin d’investir. Ils se rassurent également avec le bon niveau de leur carnet de commandes. Ils sont toutefois inquiets de la situation économique de certaines exploitations, notamment dans les secteurs d’élevage, et de l’impact de la pression sociétale sur le monde agricole.

Le syndicat pointe également trois facteurs de mutation de l’agriculture qui aura un impact très fort sur l’orientation des investissements matériels : la baisse du nombre d’exploitations, les nouvelles pratiques culturales et la robotisation.

Les plus lus

Vignette
Condat - Une huile pour empêcher la rouille
Le lubrifiant Bio Natur Protect de Condat présente l’intérêt de protéger les matériels de la rouille et d’être biodégradable.
Vignette
Landini - Rex 3F, un tracteur léger et compact
Landini propose un tracteur compact et léger pour les vignes larges
Vignette
Cloué SAS installe son équipe de Pouant dans un bâtiment moderne et spacieux
L’équipe Cloué SAS de Pouant profite de nouveaux locaux plus fonctionnels.
Vignette
Steketee – Réglage électrique des éléments bineurs
La firme néerlandaise Steketee, propriété du groupe Lemken, propose un dispositif électrique assurant le réglage automatique et…
Vignette
Vicon – Une faucheuse conditionneuse triple de 8,75 mètres
Vicon étoffe sa gamme de combinaisons de faucheuses triples avec l’arrivée du modèle Extra 787T d’une largeur de travail de 8,75 …
Vignette
Köckerling – Déchaumage de précision avec l’Allrounder Flatline
L’outil à dents Allrounder Flatline de Köckerling bénéficie de dispositifs garantissant un bon contrôle de la profondeur.
Publicité