Aller au contenu principal

[VIDEO] - Valtra lance la série G

La nouvelle gamme de tracteurs de la série G s'inscrit entre la série A et la série N. Petit point sur cette nouvelle offre.

Le constructeur finlandais lance une nouvelle gamme de tracteurs. Déjà disponible à la commande, la série G est amenée à remplacer les trois modèles les moins puissants de la série N, à savoir les N104, N114 et N124 à l'empattement parfois jugé un peu trop long (2,66 m). Celui de la série G est de 2,55 m, à mi-chemin entre les séries A (2,44 m) et N. Composée de quatre modèles de 105 à 135 ch (+ 5 ch avec le boost), la série G est marquée par un capot plongeant lui procurant la meilleure visibilité frontale du marché dans sa catégorie, selon le constructeur finlandais. Alimenté par un réservoir de 200 l (+17 l d'AdBlue), le moteur quatre cylindres AgcoPower de 4,4 litres répond à la norme Stage V, grâce à une cartouche de dépollution combinant SCR, DOC et FAP passif. Cette cartouche est logée au pied de la cabine à droite et permet d'avoir un conduit d'échappement fin.

Construite en Finlande, cette série abrite une transmission à quatre gammes et six rapports sous charge (rampantes en option) en provenance de l'usine Gima à Beauvais. Offrant une bonne visibilité pour la manutention, la cabine hérite de la structure de la série A avec son pare-brise remonté en son centre et le large toit vitré. L'intérieur de la cabine est revanche différent de la série A, intégrant plus ou moins de technologie selon la finition. On en distingue trois sur la série G : la finition Hitech loge un circuit hydraulique à centre ouvert délivrant 100 l/min. La version Active délivre jusqu'à 110 l/min, grâce à un circuit load sensing, que l'on retrouve sur la finition Versu qui se distingue par des électrodistributeurs et par un accoudoir multifonction comprenant l'écran couleur tactile isobus Smart Touch. La capacité de relevage atteint 6 t à l'arrière (5 t sur toute la course) et 3,5 t à l'avant (3 t sur toute la course). Trois régimes de prise de force (540, 540 Eco et 1 000 tr/min) sont proposés en standard.

Outre les trois finitions, trois niveaux d'équipements sont proposés. Le pack Confort intègre notamment le pont avant suspendu hydrauliquement et la suspension de cabine et de siège pneumatique. Le pack Technologie comprend en plus l'autoguidage (Novatel ou Trimble, au choix) et l'Isobus, auxquels se rajoutent, sur le Pack Technologie Pro, la coupure de sections, la modulation, la documentation TaskDoc Pro et le second écran SmartTouch Extend. Notons également que la télémétrie Valtra Connect est proposée dès le pack Confort, en option sur les Hitech et Active, en standard sur les Versu. D'une durée de 3 ans, elle donne accès au contrat de maintenance avec le concessionnaire. Valtra propose une extension de garantie pouvant aller jusqu'à 5 ans et 6 000 heures. 

Côté dimension, ce tracteur de 4,08 m de long affiche un poids à vide de 5,14 t, un PTAC de 9,5 t, un rayon de braquage de 4,36 m, ainsi qu'une hauteur hors-tout de 2,75 m avec la plus petite monte de pneumatiques (420/85 R34) et de 2,83 m avec la plus grande monte (600/65 R38). Le niveau d'insonorisation en cabine est annoncé à 73 dB maximum. 

La série G peut recevoir différents modèles de chargeurs montés d'usine, signés Alö. Le plus gros d'entre eux atteint 4,20 m de haut et soulève jusqu'à 2,2 t. Entre les brancards et le godet, Valtra propose en option une interface, baptisée X-Tilt, permettant de faire pivoter le godet de 20 degrés, vers la gauche ou vers la droite. Cette interface est pilotée hydrauliquement depuis la commande de troisième fonction sur le joystick hydraulique en cabine.  

Modèle : G105; G115; G125 EcoPower et G135

Puissance : 105; 115; 115 (Eco)/125 (Power) et 135 ch

Puissance avec boost : 110; 120; 125/130 et 140 ch

Couple maxi avec boost : 470; 510; 555 et 560 Nm

Les plus lus

Les lourdes charrues portées sont utilisées avec des tracteurs jusqu'à 300 chevaux, dans les régions aux terres difficiles et au relief escarpé.
Bien labourer dans la raie avec un gros tracteur
L’augmentation de la puissance et du gabarit des tracteurs impose certains compromis pour rester dans la raie de labour. De la…
Le tracteur John Deere 6R 185 développe jusqu'à 234 chevaux avec la puissance additionnelle IPM.
John Deere - Les tracteurs de la série 6R perdent leur tableau de bord
John Deere vient de dévoiler sa dernière génération de tracteurs de la série 6R. Ces nouveaux modèles profitent d’un…
Stéphane Danion utilise deux robots de paillage Wasserbauer, l’un dédié aux aires de couchage des génisses et l’autre intervenant principalement au-dessus des logettes.
« Les deux robots pailleurs nous font gagner du temps et de la paille »
Chez Stéphane Danion, toutes les principales tâches de l’élevage laitier sont désormais automatisées : traite, alimentation,…
La gamme de charrues semi-portées Servo T 6000 est conçue pour les tracteurs jusqu'à 500 ch.
Pöttinger - Une charrue pour tracteurs de 500 ch
Le constructeur autrichien dévoile la gamme de charrues traînées Servo T 6000 pour les tracteurs développant jusqu’à 500 ch.
Case IH a dévoilé trois gammes de chargeurs frontaux, baptisées A, U et T, pour les tracteurs Farmall C, Luxxum, Vestrum, Maxxum et Puma.
Case IH équipe ses tracteurs de chargeurs frontaux français
Case IH dévoile une nouvelle offre de chargeurs frontaux qui n'est pas sans rappeler celle du constructeur français MX. 
Éric et Alex Hontang ont participé pendant deux ans à la mise au point du système de paillage automatisé Sentinel de Dussau distribution.
« Jusqu’à six heures gagnées par semaine avec le paillage automatisé »
Éleveurs de bovins viande dans les Landes, Éric et Alex Hontang participent depuis deux ans au développement du système de…
Publicité