Aller au contenu principal

Lindner
Un tracteur pensé pour le handicap

Découvrez en images le tracteur conçu pour les personnes à mobilité réduite.

Récompensé d'un Sommet d'Or, ce tracteur est équipé d'options proposées au catalogue destinées aux personnes à mobilité réduite. Il se compose d'un élévateur venant à hauteur du siège passager pour que le conducteur puisse accéder simplement. L'accélérateur est piloté depuis une petite télécommande à demeure sur la main, dont le dosage est assuré par le pouce. Cette commande est conçue pour conserver le reste de la main disponible pour manipuler les autres commandes (transmission, relevage, distributeurs, etc.). Un levier à droite du volant permet le freinage. Annoncé autour de 20 000 euros, cet équipement peut faire l'objet de subventions, variables selon les régions, mais il a l'avantage de rendre l'utilisateur totalement autonome. 

Mais l'autonomie ne s'arrête pas là. Pour un coût de 3 000 euros, l'utilisateur pourra atteler et dételer son chargeur, ainsi que ses outils, sans quitter son siège. Le chargeur Hydrac dispose alors de connexions hydrauliques et électriques au-dessus de chaque brancard. Protégés par des capots (lorsque le chargeur est dételé) s'escamotant depuis la cabine, ces connexions se branchent automatiquement quand on accouple le chargeur à son bâti. Le verrouillage s'effectue hydrauliquement : il en est de même pour les outils. 

Enfin, pour équiper le tracteur d'outils sur les relevages, Lindner propose un triangle d'attelage restant à demeure sur le trois points. Il vient s'accoupler par le bas avec les outils disposant d'un triangle de réception. En levant l'outil, l'opérateur en cabine connecte du même coup les branchements hydrauliques (jusqu'à deux distributeurs) et la prise de force. Il ne lui reste plus qu'à verrouiller l'attelage (toujours depuis la cabine), avant d'aller travailler.

Les plus lus

Demandant des tracteurs de 85-90 ch, les petites combinaisons de fauche triples, qui commencent à 7,24 m de large, offrent un bon suivi de sol, comparativement à une faucheuse arrière latérale de 4 à 4,40 m.  © Pöttinger
Les faucheuses triples sans conditionneur séduisent les éleveurs
Depuis deux ans, les ventes d’ensembles de fauche frontale et double lamier arrière connaissent une croissance forte. Ces…
[VIDEO] SIP - Le groupe de fauche de 15 mètres en démonstration en Normandie
Le groupe de fauche Silvercut Disc 1500 T du constructeur slovène SIP a récemment déployé ses ailes dans la campagne normande.…
Agriliant – Deux étudiantes veulent développer des filets et ficelles biodégradables
Chloé Tinel et Ines Vecten, étudiantes d’UniLasalle Rouen, ont mis à profit leur stage de fin d’étude pour initier un projet de…
Siwi attelage rapide Oria Agriculture Réussir Machinisme
[VIDEO] - Siwi, le dételage instantané importé en France par Oria Agriculture
Oria Agriculture importe le système d'attelage instantané Siwi Combi-Hitch. 
Frédéric Lefeuvre, éleveur en Gaec à Derval en Loire-Atlantique. « La combinaison de fauche sans conditionneur est peu gourmande en puissance. » © M. Portier
« Une combinaison de fauche triple sans conditionneur pour gagner du débit de chantier tout en faisant des économies »
Le Gaec Lefeuvre à Derval en Loire-Atlantique, a abandonné le conditionneur en passant d’une combinaison de fauche double à une…
Claas france Ymeray Réussir machinisme
Claas inaugure son technopôle à Ymeray
Depuis le 31 août dernier, 200 collaborateurs Claas ont investi le nouveau site d'Ymeray (Eure-et-Loir). Crise sanitaire oblige,…
Publicité