Aller au contenu principal

Un automoteur tout-terrain et autonome à 20 000 euros

RPM et Gmex System présentaient au Sival un concept d'engin passe-partout électrique et autonome pour 20 000 euros.

RPM Polaris Ace autonome Gmex Réussir machinisme Sival 2020

Le concessionnaire angevin pour Polaris RPM s'est rapproché de la société Gmex, expert en ingénierie de projets industriels, pour présenter un engin électrique passe-partout doté d'une intelligence artificielle. L'engin a été conçu sur la base d'un Polaris Ace, un quad monoplace à volant, dépouillé du moteur, du volant et de la sellerie. "L'idée de cet engin était de partir d'une plateforme éprouvée, bien connue pour ses capacités de franchissement, et d'en faire un véhicule autonome et/ou radiocommandé, résume Gilles Pasquier, dirigeant de RPM. Ceci à un tarif abordable." Compter en effet 10 000 euros pour la plateforme et autant pour l'électrification et l'automatisation. 

Cultivant une approche pragmatique, la société Gmex System a choisi des composants simples et connus utilisés par une intelligence artificielle. Doté de batteries au plomb, le concept s'est vu greffer des capteurs radars pour éviter les obstacles. "Les mêmes que ceux que l'on rencontre sur les voitures", explique Emmanuel Valable, dirigeant de Gmex System. Sur la radiocommande, un interrupteur supplémentaire fait basculer l'engin du statut d'automoteur radiopiloté à celui de véhicule autonome capable sur suivre un opérateur tout en évitant les obstacles. Pour y parvenir, Gmex s'est appuyée sur le technologie RFID, la même qui équipe les antivols de magasins, dont la puissance a été boostée. "En mode autonome, l'opérateur est équipé d'une puce dans sa casquette, détectable jusqu'à 10 mètres de distance, explique Emmanuel Valable. Dès lors que l'opérateur s'éloigne de plus de deux mètres, le véhicule se déplace et le suit pour rester à portée. 

Le concept pourrait faire ses premières armes aux Antilles, dans les bananeraies les plus pentues, pour réaliser la pulvérisation d'huile de paraffine (utilisée comme fongicide) en mode radiocommandé, mais aussi d'autres opérations en mode autonome. "Dans cette configuration, il devra être capable d'éviter certains obstacles tout en pouvant passer par dessus un tronc couché, sans que l'opérateur n'ait à intervenir avec la radiocommande", explique Gilles Pasquier.

www.rpmquad.com

www.gmexsystem.fr

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?

Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…

L'édition 2024 du Sima est annulée. Rendez-vous en 2026.
Sima - L'édition 2024 du salon annulée

L'Axema vient d'annoncer que le prochain Sima qui devait avoir lieu fin novembre 2024 est reporté en 2026. 

Gilles Lethiec, éleveur à Noyal-Muzillac dans le Morbihan. "Bien que compact, ce télescopique a une cabine spacieuse et des commandes regroupées sur le joystick."
« Mon télescopique compact est moins gourmand qu’un tracteur »

Avec le chargeur télescopique Kramer KT 276, Gilles Lethiec, éleveur dans le Morbihan, a fait le choix d’une puissance moindre…

Tracteur Valtra avec chargeur frontal Manip', benne multifonction Manip' et pince-balle Manip'
Manip' arrête les chargeurs frontaux

La marque Manip', qui appartient à MX depuis 2010, annonce l'arrêt de la commercialisation de ses chargeurs frontaux à compter…

Siège social de la concession Bretagri Emil Frey à Saint-Gilles en Ille-et-Vilaine.
Reprise de Bretagri Case IH par Emil Frey : pourquoi ce géant de l’automobile se lance-t-il dans le matériel agricole ?

Les établissements Bretagri, concessionnaires Case IH en Ille-et-Vilaine, viennent d’être rachetée par la filiale française du…

Remplissage du réservoir d'AdBlue d'un tracteur
Comment évolue le prix de l'AdBlue ?

Au coût du carburant qui pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs, s’ajoute l’AdBlue nécessaire dans tous les…

Publicité