Aller au contenu principal

Industrie
SIP – La garantie des machines étendue à 3 ans grâce aux moyens de production dernier-cri

La société slovène SIP possède une usine dotée d’équipements modernes qui lui permettent d’atteindre un certain niveau de qualité pour ses machines de fenaison et de prolonger à 3 ans la durée de garantie.   

L’entreprise SIP s’engage sur la qualité de ses matériels de fenaison (faucheuses, faneuses, andaineurs rotor et à tapis), en étendant leur garantie de deux à trois ans (conditions sur le site www.sip.si). Cette société privée se situe en Slovénie, petit pays de 20 273 km2 comptant 2 millions d’habitants, frontalier de l’Italie, l’Autriche, la Croatie et la Hongrie. Elle nous a ouvert les portes de son usine en juin 2019 et nous avons pu découvrir ses moyens de production particulièrement modernes. Ce constructeur, employant environ 300 salariés, dispose en effet d’équipements dernier cri et intègre la majeure partie de la fabrication. Il possède, par exemple, cinq unités de découpe laser, dont quatre pour les plaques d’acier et une pour les tubes. Les pliages sont réalisés par quatre presses à commande numérique. La plupart des soudures sont, elles, assurées par sept robots, tandis que le traitement de surface est confié à une installation de peinture poudre, également valorisée en sous-traitance pour l’industrie automobile. L’ensemble est particulièrement bien organisé, notamment les sept lignes de montage, grâce notamment au procédé Lean Manufacturing. Cette méthode, dérivée du système de production mis en place par Toyota dans les années 1950, implique davantage les salariés, évite le gaspillage et contribue à améliorer la qualité des produits. Elle semble plutôt bien fonctionner chez SIP, car la firme slovène enregistre une baisse constante du taux de réclamation de la part de ses clients durant la garantie légale de deux ans : 0,29 % en 2018, contre 0,65 % en 2013. Ce bon résultat a d’ailleurs été l’un des éléments déclencheurs de la décision d’étendre la durée de garantie à trois ans. « Cette initiative vise à renforcer la réputation de la marque SIP en tant que fournisseur expert en solutions robustes et innovantes, à augmenter la valeur des machines sur le marché de l’occasion et, plus globalement, à rendre notre offre plus intéressante pour les utilisateurs professionnels les plus exigeants », déclare Andrei Cosovici, directeur des ventes et du marketing.

 

Le chiffre d’affaires doublé en 4 ans

Depuis l’adoption de la nouvelle identité visuelle en 2013 et de l’orientation de l’offre vers des machines positionnées haut de gamme, SIP enregistre une progression constante de son chiffre d’affaires : de 16,9 M€ en 2015/2016 à 34 M€ en 2018/2019 avec 4 416 machines vendues. La firme, très implantée en Slovénie avec 80 revendeurs, réalise 80 % de son activité à l’export et l’Allemagne est son premier marché. En France, elle dispose depuis décembre 2018 d’une filiale dans la commune nouvelle Porte-de-Savoie en Savoie, près de Chambéry (73). Cette jeune structure comptabilisait à fin juin 14 partenaires actifs dans l’Hexagone, avec qui elle a réalisé 900 000 euros de chiffre d’affaires. Elle espère atteindre 4 M€ d’ici à quatre ans, grâce à sa large offre en faucheuses, faneuses et andaineurs. La présence au catalogue d’andaineurs à tapis, issus d’un accord avec la société Reiter, est un atout supplémentaire pour la firme slovène.

www.sip.si

 

Les dates clés de SIP

1954 : fondation de l’entreprise d’état Agroservice,

1967 : Agroservice devient SIP,

1990 : distribution des matériels sur le marché de l’Europe de l’Ouest,

2007 : SIP devient une société 100 % privée,

2013 : nouvelle identité visuelle.

 

Les plus lus

Lucas Cornet, chef de cultures. « J’ai demandé au concessionnaire quelques adaptations, pour avoir une machine répondant précisément à mes besoins. » © L. Cornet
« Le scalpeur remplace les herbicides et sème les couverts »
Lucas Cornet, chef de cultures à la Rg Vallée Patatas dans l’Aube, apprécie l’efficacité du scalpeur pour détruire les adventices…
Enquête ISC concessionnaire constructeur Réussir Machinisme
Enquête satisfaction concessionnaires-constructeurs : Claas passe devant John Deere et Kubota
Si Fendt reste en première place d'une courte tête, le Sedima constate un nivellement des notes dans le cadre de l'enquête de…
Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines. "L'organisation particulière de nos chantiers de récolte justifie l'investissement dans notre propre moissonneuse-batteuse." © M. Portier
« Une moissonneuse-batteuse en propre pour répondre à nos exigences de récolte »
En renouvelant tous les cinq ans sa machine à 6 secoueurs, Régis Le Métayer, céréalier à Saint-Lambert dans les Yvelines, s’…
Fabrice Chesnais observe de meilleures levées en colza et maïs depuis qu’il pratique le semis en strip-till.  © F. Chesnais
Fabrice Chesnais économise de l’eau et du carburant grâce au strip-till
Céréalier et entrepreneur de travaux agricoles dans la Beauce, Fabrice Chesnais implante le colza et le maïs grain avec un strip-…
Bétaillère Ponge XXL Réussir Machinisme
Ponge - Une bétaillère de 12 m de long
Le constructeur de la Nièvre a dévoilé une bétaillère aux dimensions XXL. 
John Deere GridCon2 Joker Réussir machinisme
[VIDEO] - John Deere - Deux tracteurs électriques connectés par un câble
Le constructeur américain John Deere associe les concepts GridCon et Joker.     
Publicité