Aller au contenu principal

Seederal dévoile son premier prototype de tracteur électrique

La start-up brestoise dévoile son premier prototype qui s’apprête à débuter sa campagne d’essai. 

Il y a un an, nous vous parlions de Seederal, une start-up brestoise ayant pour ambition de développer un tracteur électrique et de devenir « le Tesla des tracteurs ». Depuis, l’entreprise a grossi et emploie aujourd’hui 13 personnes. Elle s’apprête à mettre à l’épreuve son premier prototype. « Nous sommes partis d’un tracteur du commerce équipé d’un châssis, explique Arthur Rivoal, cofondateur de Seederal. Nous sommes encore loin de la version finale. Ce premier proto a pour vocation de valider certains composants et fonctions. » La start-up reste encore discrète sur les technologies embarquées. « Il n’y a plus de boîte de vitesses, remplacée par un moteur électrique et des engrenages. De même pour la prise de force », concède Arthur Rivoal. 

Plus léger que la version thermique

Assemblé à la fin de l’été 2023, le prototype Seederal, construit sur la base d’un tracteur diesel de série, se révèle, contre toute attente, plus léger que son homologue thermique. Ce tracteur électrique a fait ses premières accélérations à l’automne, puis a subi de multiples paramétrages.  

Produite en France, la batterie qui anime le prototype n’utilise pas la même technologie que celle de la version finale du tracteur, mais elle permet de quantifier les besoins en fonction des usages. 

« D’après nos calculs, avec notre technologie de batterie, l’autonomie devrait être de plusieurs centaines de kilomètres au transport et aller de 10 à 14 heures pour le semis, selon l’outil attelé, estime le cofondateur. Les opérations de travail du sol seront les seuls travaux sur l’exploitation pour lesquels le tracteur devra être rechargé en cours de journée. » L’autonomie dépendra de l’outil attelé, de la profondeur de travail et des conditions. Au besoin, il sera possible de s’équiper d’une solution de recharge rapide qui réduira à 2 heures le temps pour remplir complétement la batterie. 

La version définitive du tracteur électrique est attendue pour 2025. La start-up brestoise ne donne pour le moment pas de prix. « Mais le coût d'utilisation (TCO) sera moins élevé que son équivalent thermique. Il est difficile de présager quels seront les tarifs futures du GNR et de l'électricité, mais nous ciblons un TCO 30 % moins cher qu'un modèle thermique », conclut le cofondateur.

Lire aussi : Seederal veut construire la Tesla des tracteurs

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?

Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…

Remplissage du réservoir d'AdBlue d'un tracteur
Comment évolue le prix de l'AdBlue ?

Au coût du carburant qui pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs, s’ajoute l’AdBlue nécessaire dans tous les…

Les quads et SSV homologués en catégorie L concernés par le contrôle technique sont assez peu répandus dans les exploitations agricoles.
Le contrôle technique des quads et SSV débute ce 15 avril. Votre véhicule est-il concerné ?

À la suite de l’arrêté paru en octobre 2023, le calendrier du contrôle technique des quads et SSV de catégorie L est…

Les meilleurs poissons d'avril des constructeurs sur les réseaux sociaux

Beaucoup de constructeurs de matériel agricole n'ont pas manqué le rendez-vous du 1er avril pour présenter farces et…

Mathieu Guillerm, éleveur de porcs à Kergloff dans le Finistère : « Le capteur Ana’Lisier est très simple d’utilisation. Il sera rapidement rentabilisé. »
« J’épands des kilos d’azote et non plus des mètres cubes de lisier, grâce au capteur »

Éleveur dans le Finistère, Mathieu Guillerm a équipé sa tonne d’un conductimètre analysant la valeur fertilisante du lisier…

Mel McGlinchey et Fabien_Pottier, Fendt France, Suisse, Belgique et Luxembourg
Fendt France - Un nouveau directeur commercial pour remplacer Fabien Pottier

Fabien Pottier, le directeur commercial de Fendt en France, en Suisse, au Luxembourg et en Belgique, s'apprête à passer le…

Publicité