Aller au contenu principal

Séchage du grain - Une valorisation saisonnière de la chaleur du méthaniseur

La valorisation de la chaleur de la méthanisation pour le séchage des cultures génère une économie importante de gaz pour le séchage, même si la période de séchage du grain est courte. Le retour sur investissement est rapide.

La chaleur générée par la cogénération d'une installation de méthanisation peut contribuer peu ou prou au séchage des céréales et autres cultures d'automne.
La chaleur générée par la cogénération d'une installation de méthanisation peut contribuer peu ou prou au séchage des céréales et autres cultures d'automne.
© L. Vimond

« Le séchage du grain n’exploite la chaleur des méthaniseurs que quelques semaines par an, constate David Urvoy de FAO. Autour d’un mois à l’automne et éventuellement deux à trois semaines l’été. » Le séchage ne peut donc être qu’une valorisation de la chaleur parmi d’autres. « C’est pour cette raison que les montages de cellules sécheuses en combinaison avec une installation de méthanisation sont toutes uniques, confie Samuel Simonin, d’Agriconsult. C’est du cas par cas. »

La combinaison des deux systèmes reste peu courante, non pas pour une question de coût, mais par méconnaissance. « Pourtant, les températures du circuit en provenance des installations de biogaz sont tout à fait cohérentes avec nos cellules sécheuses fonctionnant à basse température, explique Samuel Simonin. Et le fait de ne pas consommer de gaz permet un retour sur investissement très rapide. » En fonction de la taille de la cogénération, les constructeurs sont à même de dimensionner l’installation de séchage de grains. « Lorsque les besoins de séchage sont supérieurs à la thermie disponible, cette dernière sert alors à réchauffer l’air, dont la montée en température sera complétée par la chaudière au gaz, poursuit David Urvoy. Quoi qu’il en soit, ce sont des économies de gaz à la clé. »

Les constructeurs mettent en garde toutefois contre les installations de séchage faites maison, sur la base d’une dalle jouxtée de parois et parsemée de rigoles avec des grilles par où l’on fait circuler l’air chaud, pour sécher différentes récoltes (céréales, fourrages, bois plaquette, etc.). « Ces solutions polyvalentes ne sont pas toujours les plus performantes, avertit Samuel Simonin. L’air chaud passe là où c’est le plus facile. S’il n’y a pas de brassage, de mélange, le séchage ne sera pas homogène. »

Un exemple d'installation : Demeter Énergies – « Nous séchons le grain avec la chaleur de la méthanisation »

Les plus lus

Ensileuse automotrice Rostselmash RSM F 2650 à l'ensilage de maïs avec tracteur Fendt et remorque Chevance
[VIDEO] - L'avis de l'ETA Tual sur l'ensileuse automotrice Rostselmash RSM F 2650
En exclusivité, la rédaction Réussir Machinisme a fait tester l'ensileuse automotrice Rostselmash RSM F 2650 à l'entreprise de…
[Sommet de l'élevage 2021] Les 10 nouveautés marquantes dévoilées sur le salon
Les constructeurs ont répondu présent pour la 30ème édition du Sommet de l'élevage qui fermera ses portes demain à l'issue de 4…
Les 10 nouveaux tracteurs dévoilés au salon Eima de Bologne
Premier salon international du machinisme agricole post-Covid, l’Eima se tient à Bologne du 19 au 23 octobre 2021. Même si…
Plusieurs usines de groupes motopropulseurs et de machines agricoles du groupe CNH Industrial sont fermées pour une durée maximale de huit jours ouvrables.
Fermeture temporaire d'usines CNH Industrial en Europe, faute de composants
CNH Industrial a annoncé la fermeture de plusieurs usines en Europe, faute de composants.
TOTY 2022 - Tracteurs John Deere - Reform - New Holland
Tracteurs de l'année 2022 - John Deere grand gagnant
Le jury du concours du "Tracteur de l'année 2022", qui vient de rendre son verdict à l'occasion du Salon italien Eima, a décidé…
Le GNR à plus d’un euro le litre
Le tarif du gazole non routier poursuit sa hausse amorcée depuis la fin 2020. Après une relative accalmie cet été, il a augmenté…
Publicité