Aller au contenu principal

Séchage du grain - Une valorisation saisonnière de la chaleur du méthaniseur

La valorisation de la chaleur de la méthanisation pour le séchage des cultures génère une économie importante de gaz pour le séchage, même si la période de séchage du grain est courte. Le retour sur investissement est rapide.

La chaleur générée par la cogénération d'une installation de méthanisation peut contribuer peu ou prou au séchage des céréales et autres cultures d'automne.
La chaleur générée par la cogénération d'une installation de méthanisation peut contribuer peu ou prou au séchage des céréales et autres cultures d'automne.
© L. Vimond

« Le séchage du grain n’exploite la chaleur des méthaniseurs que quelques semaines par an, constate David Urvoy de FAO. Autour d’un mois à l’automne et éventuellement deux à trois semaines l’été. » Le séchage ne peut donc être qu’une valorisation de la chaleur parmi d’autres. « C’est pour cette raison que les montages de cellules sécheuses en combinaison avec une installation de méthanisation sont toutes uniques, confie Samuel Simonin, d’Agriconsult. C’est du cas par cas. »

La combinaison des deux systèmes reste peu courante, non pas pour une question de coût, mais par méconnaissance. « Pourtant, les températures du circuit en provenance des installations de biogaz sont tout à fait cohérentes avec nos cellules sécheuses fonctionnant à basse température, explique Samuel Simonin. Et le fait de ne pas consommer de gaz permet un retour sur investissement très rapide. » En fonction de la taille de la cogénération, les constructeurs sont à même de dimensionner l’installation de séchage de grains. « Lorsque les besoins de séchage sont supérieurs à la thermie disponible, cette dernière sert alors à réchauffer l’air, dont la montée en température sera complétée par la chaudière au gaz, poursuit David Urvoy. Quoi qu’il en soit, ce sont des économies de gaz à la clé. »

Les constructeurs mettent en garde toutefois contre les installations de séchage faites maison, sur la base d’une dalle jouxtée de parois et parsemée de rigoles avec des grilles par où l’on fait circuler l’air chaud, pour sécher différentes récoltes (céréales, fourrages, bois plaquette, etc.). « Ces solutions polyvalentes ne sont pas toujours les plus performantes, avertit Samuel Simonin. L’air chaud passe là où c’est le plus facile. S’il n’y a pas de brassage, de mélange, le séchage ne sera pas homogène. »

Un exemple d'installation : Demeter Énergies – « Nous séchons le grain avec la chaleur de la méthanisation »

Les plus lus

Le moteur 4 cylindres 4 litres JD4 de John Deere Power Systems, développé en collaboration avec Deutz, est beaucoup plus compact que l'habituel bloc 4,5 litres de la marque.
John Deere – Le nouveau moteur 4 cylindres 4 litres né d’un partenariat avec Deutz
Le motoriste John Deere Power Systems complète sa gamme de blocs 4 cylindres avec le modèle JD4 de 4 litres de cylindrée, offrant…
Cultivant des terres très superficielles sur roche calcaire, les adhérents engagés sur la charrue déchaumeuse labourent entre 7 et 8 cm de profondeur.
La charrue déchaumeuse en Cuma limite les coûts
Cinq adhérents de la Cuma de la Sueurre en Haute-Marne se partagent une charrue déchaumeuse de dix corps. Ils apprécient cette…
Classement officiel 2021 des ventes de tracteurs agricoles : John Deere immatricule toujours un tracteur sur cinq
Les statistiques officielles relatives aux immatriculations de tracteurs en 2021 viennent d’être publiées par l’Axema, l’union…
Pas de changement sur les trois premières marches du podium concernant les immatriculations de chargeurs télescopiques en 2021.
Immatriculations officielles 2021 des télescopiques - Toujours le même tiercé gagnant
L'Axema a dévoilé les chiffres des immatriculations des chargeurs télescopiques pour l'année 2021. Des ventes en hausse et un…
Destiné aux exploitations pratiquant le CTF (controlled traffic farming), ce système n'est pas proposé en France.
[VIDEO] - Krone fauche jusqu'à 13 mètres avec deux faucheuses traînées
Pour les marchés américains et australiens, Krone propose un système de châssis permettant de tracter et entraîner deux…
L'automoteur de pulvérisation Artec F40 est doté de buses à impulsion.
« Je délègue la pulvérisation à l’entreprise pour accéder à la technologie »
Double actif, Jacques Gourmaud a fait le choix de déléguer, entre autres, la pulvérisation pour accéder et profiter de la…
Publicité