Aller au contenu principal

Quelle est l’offre en taxis à lait sur le marché français ?

L’offre en taxis à lait, ou chariots à lait, est assez large et comprend des modèles contenant de 100 à 500 litres pour s’adapter aux différentes tailles de troupeaux. Ces appareils se différencient par leur conception, leur mode de réchauffage et leur niveau d’équipement.

Les agriculteurs utilisent encore en majorité les bons vieux seaux pour alimenter les veaux. Cette solution, certes la plus économique, n’est pas sans incidence sur leur santé, surtout lorsque le nombre d’animaux à abreuver est important ou que l’étable est éloignée de la salle de traite en cas d’utilisation de lait entier. Pour gagner en confort de travail, le taxi à lait est un outil intéressant, car il limite considérablement la manutention. Il peut de surcroît être doté d’un système d’assistance électrique à l’avancement pour faciliter son déplacement dans la ferme, notamment en cas de pente importante. Son niveau d’équipement, qui détermine son prix, dépend en partie du produit distribué. Par exemple, l’agitateur, indispensable avec de l’aliment d’allaitement en poudre, peut être considéré comme optionnel avec du lait entier. Cependant son action sert a bien répartir la chaleur pendant la phase de chauffe. Le système de réchauffage doit agir de manière douce et homogène pour mettre le lait à la bonne température d’abreuvement (environ 39-40 °C) sans le dégrader. Il peut s’avérer superflu avec de l’aliment à base de lait en poudre mélangé dans de l’eau suffisamment chaude, qui est ensuite distribué rapidement. Il faut par ailleurs se renseigner sur la quantité minimale en cuve nécessaire au fonctionnement du système de chauffe. Chez DeLaval, par exemple, l’option HOP autorise un fonctionnement avec seulement 10 litres pour le taxi à lait de 150 litres, voire un litre sur les modèles de 120 et 200 litres.

Pasteuriser pour assainir le lait entier

Certains fabricants, tels que Holm & Laue et Ukal, proposent des taxis à lait pourvus d’un système de pasteurisation. « L’intérêt de ce dispositif est de tuer 99,5 % des germes et des bactéries présentes dans le lait entier dédié à l’abreuvement. Cela permet aux éleveurs de valoriser la part non commercialisable (trop de cellules) en la donnant aux veaux qui ne digèrent que le lait entier durant leurs quatre premières semaines de vie, précise Vincent Gaquere, responsable des ventes France (ouest) chez Holm & Laue. La pasteurisation consiste à chauffer le lait à 63 °C et de le maintenir à cette température pendant 35 minutes, avant de le redescendre à 40 °C pour la distribution. Pour cela, notre taxi à lait est équipé d’un circuit d’eau autour de la cuve qui conserve le lait à une température basse avant le processus de pasteurisation et le refroidit ensuite. Il est important de maintenir le lait à faible température avant la pasteurisation, car s’il reste à 40 °C, son nombre de bactéries double toutes les 20 minutes, le rendant au final impropre à la consommation. » Vincent Gaquere souligne toutefois que la pasteurisation ne donne pas la possibilité de traiter le colostrum ou le lait à trop forte teneur en cellules ou de trop mauvaise qualité en général, ni celui contenant des antibiotiques.

Des assistants à la distribution

Les différences de performances illustrent les différences de prix entre les modèles et les marques et il faut bien identifier à l’achat les qualités requises du taxi à lait en fonction de ses besoins. Tous les accessoires ne se montent pas ultérieurement, à l’instar de l’agitateur ou de la pasteurisation. Sur les modèles les plus perfectionnés, les constructeurs proposent des calculateurs de mélange ou des assistants à la distribution. Par exemple, une fonctionnalité indique la quantité de poudre de lait à ajouter en fonction du volume d’eau et du taux de matière sèche souhaité. Elle donne également la quantité d’aliment d’allaitement à ajouter au lait entier dans le cas d’un mélange mixte. Certains taxis à lait intelligents informent de la quantité de lait à préparer en fonction du nombre de veaux et reconnaissent automatiquement chaque box et délivrent la quantité programmée pour le veau. Cela facilite le travail et garantit une alimentation précise.

Tableau présentant l'offre en taxis à lait et chariot à lait - Réussir Lait - Réussir Machinisme
© D. Laisney

Les plus lus

Remplissage du réservoir d'un engin agricole de GNR
Comment évolue le prix du GNR ?
Le prix du gazole non routier pèse sur le compte d’exploitation des agriculteurs qui en ont besoin pour alimenter leurs engins…
En Vendée, les machines agricoles ne peuvent travailler après 23 h.
Canicule - Le préfet de la Vendée autorise finalement les travaux de récolte nocturnes
[Mis à jour le 16/06/22 à 18h00] Par une dérogation dans un récent arrêté portant sur les nuisances sonores, la préfecture de…
Evolution des immatriculations de tracteurs standards par département en 2021
Le classement des départements qui immatriculent le plus de tracteurs agricoles standards
Lors de l’année 2021, les 20 premiers départements en termes d’immatriculations de tracteurs agricoles standards ont représenté…
Les travaux nocturnes sont régis par des arrêtés préfectoraux concernant les bruits de voisinage.
Travaux agricoles nocturnes et nuisances sonores - Qu'avez-vous le droit de faire ?
Moisson ou pulvérisation, les travaux agricoles nocturnes et les nuisances sonores qu'ils génèrent sont régis par des règles qui…
Vincent Deluppé utilise la fraise rotative pour détruire les couverts végétaux. Il apprécie cet outil pour sa capacité à couper, hacher, mélanger et affiner.
« La fraise rotative est devenue l’outil clé sur l’exploitation »
Agriculteur bio dans le Gers, Vincent Deluppé apprécie la fraise rotative pour sa capacité à détruire les adventices. Il…
Tous les matériels agricoles sont impactés par la hausse des matières premières, la pénurie de composants et des délais de livraison qui se rallongent.
Ventes de matériels agricoles neufs – Les délais de livraison dépassent un an
Tracteurs, moissonneuses-batteuses, ensileuses, pulvérisateurs, etc. Selon l'Axema, tous les matériels agricoles sont concernés…
Publicité