Aller au contenu principal

DeLaval
Quatrième génération de robots VMS

Jusqu’à 7 vaches traites en plus par jour grâce au nouveau robot de traite DeLaval VMS V300.

Avec le VMS V300, DeLaval annonce jusqu’à 10 % de capacité supplémentaire par rapport au VMS actuel (de 3e génération), qui sera encore commercialisé jusqu’à la fin de l’année. Pour parvenir à ce gain de productivité, le V300 hérite de la vision 3D équipant déjà l’AMR et le TSR, abandonnant la technologie laser. Dispensant du renseignement par l’éleveur d’un certain nombre de caractéristiques physiques avant la première traite, ce capteur intervient pour la stimulation, pour la traite et pour la pulvérisation post-traite. Cette technologie se montre plus rapide et plus précise, permettant de gagner une minute par vache et par traite, soit 5 à 7 vaches de plus passées par jour. Cela se ressent sur la qualité de pulvérisation avec un taux de réussite de 99 %, contre 75 à 80 % aujourd’hui, mais aussi sur la quantité de produit (5 ml par vache, contre 7 à 10 aujourd’hui). Le bras bénéficie de tubulures et de roulements plus robustes.

Pour tirer les premiers jets, le nouveau gobelet PureFlow propose un flux d’eau tiède et de lait. Il permet une traite plus dynamique des premiers jets et autorise l’usage de savon. Transparent, il est également plus facilement démontable.

Pour la traite, le circuit de lait a été raccourci afin de réduire la lipolyse. Le cycle de lavage a été revu pour gagner du temps (2 min par cycle) et de l’eau. Le système de vision est nettoyé par un jet, limitant le lavage manuel par l’éleveur à 1 fois par mois, contre 2 fois par jour aujourd’hui.

Le VMS V300 est désormais disponible avec ou sans écran de contrôle, puisque le système de connectivité InControl, intégrant un wifi longue portée, permet de piloter et visualiser le fonctionnement depuis un smartphone ou une tablette. L’éleveur peut y visualiser notamment les images de 4 caméras.

Delaval annonce une réduction de consommation électrique de 10 %, principalement dû au gain de précision du bras.

Derrière l’armoire, DeLaval a repensé l’accessibilité afin de limiter les coûts de maintenance. Désormais, 3 offres de service de maintenance sont proposées, dont la plus étoffée, baptisée All-Inclusive + et facturée 0,9 centime du litre de lait, est contractualisée sur 4 ans (renouvelable 1 fois).

Ludovic Vimond

Les plus lus

Ensileuse Rostselmash RSM F 2650 chez Michel Bellamy
Une ensileuse Rostselmash en test pour les 40 ans de la concession Michel Bellamy
L’ensileuse RSM F 2650 de l’industriel russe Rostselmash vient, ce 15 avril 2021, de débarquer en Normandie à la concession…
Les nouveaux Valtra N5 et T5 sont dès à présent disponibles, car la production a déjà débuté dans l'usine finlandaise du groupe Agco. © Valtra
Valtra – Le tableau de bord disparaît sur les tracteurs N5 et T5
La sortie des tracteurs Valtra N5 et T5 coïncide avec la célébration des 70 ans de la marque finlandaise, qui appartient depuis…
Ensileuse automotrice Rostselmash RSM F 2650 - SAS Michel Bellamy
Rostselmash - Les photos exclusives de l'ensileuse RSM F 2650 en test chez Michel Bellamy
La concession manchoise Michel Bellamy nous a ouvert, en exclusivité, les portes de son atelier pour nous présenter l'ensileuse…
Hausse acier Covid 19 Réussir Machinisme
Pénurie d’acier – Jusqu’à 25 % de hausse des prix pour certains matériels agricoles
Les constructeurs souffrent aujourd’hui d’une grosse pénurie d’acier et font face à des augmentations considérables des prix, qu’…
Landini 5-085 en série spéciale Blue Icon identifiable à sa couleur bleu métallique.
Landini – Un tracteur de 75 chevaux conçu pour les exploitations de polyculture élevage
Baptisé 5-085, le dernier-né des tracteurs Landini est conçu pour les travaux dans les cours de ferme et dans les champs. Il…
Prototype d'ensileuse à pédale Claas Réussir Machinisme
[VIDEO] - Claas développe un prototype d'ensileuse à pédales
Claas a relevé le défi lancé par la blogueuse Deichdeern : développer une ensileuse à pédales.
Publicité