Aller au contenu principal
Font Size

DeLaval
Quatrième génération de robots VMS

Jusqu’à 7 vaches traites en plus par jour grâce au nouveau robot de traite DeLaval VMS V300.

Avec le VMS V300, DeLaval annonce jusqu’à 10 % de capacité supplémentaire par rapport au VMS actuel (de 3e génération), qui sera encore commercialisé jusqu’à la fin de l’année. Pour parvenir à ce gain de productivité, le V300 hérite de la vision 3D équipant déjà l’AMR et le TSR, abandonnant la technologie laser. Dispensant du renseignement par l’éleveur d’un certain nombre de caractéristiques physiques avant la première traite, ce capteur intervient pour la stimulation, pour la traite et pour la pulvérisation post-traite. Cette technologie se montre plus rapide et plus précise, permettant de gagner une minute par vache et par traite, soit 5 à 7 vaches de plus passées par jour. Cela se ressent sur la qualité de pulvérisation avec un taux de réussite de 99 %, contre 75 à 80 % aujourd’hui, mais aussi sur la quantité de produit (5 ml par vache, contre 7 à 10 aujourd’hui). Le bras bénéficie de tubulures et de roulements plus robustes.

Pour tirer les premiers jets, le nouveau gobelet PureFlow propose un flux d’eau tiède et de lait. Il permet une traite plus dynamique des premiers jets et autorise l’usage de savon. Transparent, il est également plus facilement démontable.

Pour la traite, le circuit de lait a été raccourci afin de réduire la lipolyse. Le cycle de lavage a été revu pour gagner du temps (2 min par cycle) et de l’eau. Le système de vision est nettoyé par un jet, limitant le lavage manuel par l’éleveur à 1 fois par mois, contre 2 fois par jour aujourd’hui.

Le VMS V300 est désormais disponible avec ou sans écran de contrôle, puisque le système de connectivité InControl, intégrant un wifi longue portée, permet de piloter et visualiser le fonctionnement depuis un smartphone ou une tablette. L’éleveur peut y visualiser notamment les images de 4 caméras.

Delaval annonce une réduction de consommation électrique de 10 %, principalement dû au gain de précision du bras.

Derrière l’armoire, DeLaval a repensé l’accessibilité afin de limiter les coûts de maintenance. Désormais, 3 offres de service de maintenance sont proposées, dont la plus étoffée, baptisée All-Inclusive + et facturée 0,9 centime du litre de lait, est contractualisée sur 4 ans (renouvelable 1 fois).

Ludovic Vimond

Les plus lus

En position frontale et sans carter de protection autour des lamiers, l'ensemble Seco Duplex offre un très bonne visibilité sur la zone de fauche. © L. Annic
La faucheuse à sections remise au goût du jour
Avec sa faucheuse frontale à doubles sections Seco Duplex de 10,50 mètres de large, Lionel Annic, éleveur dans le Morbihan,…
Moissonneuse-batteuse John Deere X9 Réussir Machinisme
John Deere - On connaît la puissance de la nouvelle moissonneuse-batteuse X9
Sept mois après son lancement à Agritechnica, qui nous a laissé un peu sur notre faim, John Deere en dévoile un peu plus.
Faneuse Pöttinger HIT 16.18T Réussir machinisme
[VIDEO] - Pöttinger - Une faneuse de 17 mètres
Le constructeur autrichien Pöttinger étoffe par le haut son offre en faneuses avec un modèle de 17 mètres de large.
Ensileuse Krone et concession Vivagri
Krone confie le SAV des ensileuses à Vivagri pour le Calvados, la Manche et l’Orne
C’est officiel, le service après-vente des ensileuses Krone sera désormais assuré par le concessionnaire Case IH Vivagri dans le…
Innovagri 2020 Annulé Réussir machinisme
[COVID-19] - Le préfet du Loiret n'autorise pas la tenue d'Innov-Agri 2020 !
La recrudescence de cas de coronavirus dans le département est la raison invoquée par le préfet du Loiret pour annuler la tenue…
John Deere – Les tracteurs 7R se rapprochent des 400 chevaux
Lancée à l’automne dernier, la série 7R de John Deere accueille un nouveau modèle affichant une puissance maxi boostée de 388…
Publicité